La hausse de la demande de produits étrangers, de nouvelles plates-formes et une poussée du gouvernement propulsent la tendance.

Le e-commerce transfrontalier avec la Chine devient un sujet très « à la mode » cette année, et représente certainement une forte et nouvelle opportunité pour développer un courant d’affaires avec la Chine.

 

La demande de produits étrangers :

À mesure que les revenus augmentent en Chine, les consommateurs intensifient leurs achats de biens importés.

Ils peuvent acheter directement auprès de détaillants et fournisseurs étrangers en cliquant sur une souris ou le glissement d’un écran.

Les consommateurs chinois sont particulièrement intéressés par des produits occidentaux dans les secteurs des soins maternels et infantiles, des soins de santé, de l’habillement, de la cosmétique, etc.

Mais les importations sont souvent coûteuses.

En 2015, le e-commerce transfrontalier (B2B & B2C) de la Chine a atteint 259 milliards de RMB (40 milliards de dollars) soit plus de 6% du commerce électronique de consommation en Chine.

 

Plate-formes : 

TMall Global d’Alibaba

Le principal site de commerce électronique de la Chine est Tmall d’Alibaba, qui est entré sur le marché avec un site transfrontalier (Tmall Global).

 

 

Tmall Global a attiré de grands détaillants étrangers, tels que Costco et Lotte Mart, sur son site transfrontalier.

Lotte Mart est un hypermarché de l’Asie de l’Est qui vend une variété d’épicerie, d’habillement, de jouets, d’électronique et d’autres produits, dont le siège est en Corée du Sud. Lotte Mart est une division de la Lotte Co.Ltd  qui vend des services de restauration et d’alimentation en Corée du Sud et au Japon.

En 2006, Lotte Mart a ouvert sa première succursale à l’étranger. Depuis 2011, Lotte Mart comptait 199 succursales (92 succursales en Corée, 82 succursales en Chine, 23 succursales en Indonésie et 11 succursales au Vietnam).

 

Costco Wholesale Corporation est une société de commerce de gros opérant une chaîne de distribution fonctionnant sur le principe de club-entrepôt avec adhésion.

 

 

 

 

Amazon n’a pas seulement récemment ouvert ses sites de magasins offshore aux consommateurs chinois, mais offre également aux utilisateurs de son site chinois (Amazon.cn) une liste de produits
étrangers sélectionnés avec des descriptions et des spécifications en chinois.

 

 

 

 

La logistique

  • Les produits provenant d’un pays étranger et vendus à l’international doivent être inspectés par la sécurité Tmall Global et passeront évidemment par l’étape des douanes Chinoises.
  • La page de présentation du produit doit être en chinois, utiliser le système de mesures et de tailles international, et enfin proposer un service clients en Chinois.
  • Les services logistiques doivent expédier le produit dans les 72 heures suivant sa commande en ligne. Il est souvent préférable de choisir une livraison directe, ou une livraison passant par les entrepôts certifiés en Chine, et enfin aux consommateurs. Le suivi de commande pour tous les produits est obligatoire.
  • Le service après-vente doit avoir des locaux en Chine pour gérer les retours.

Il est évident que toute entreprise cherchant à s’installer sur le marché chinois doit passer par la plateforme d’Alibaba, Tmall.

 

 

Cette plateforme en ligne est réellement un moyen indispensable afin d’étendre son marché en Chine, et elle a réduit de moitié les délais de livraisons pour les colis provenant de l’étranger.

Auparavant, les clients devaient attendre jusqu’à 30 jours pour recevoir leur colis, désormais il ne faut plus qu’une quinzaine de jours.

Puis, les clients chinois devaient posséder quelques notions d’anglais pour commander les produits étrangers, et devaient disposer d’une carte de crédit valable pour les transactions en monnaies étrangères.

Maintenant, tout se fait par Alipay.

Ouvrir un magasin virtuel sur Tmall Global est la stratégie la plus simple et la moins onéreuse afin de se lancer sur le e-commerce en Chine.

 

Le Gouvernement chinois dans tout ça ! 

Dans le but d’empêcher les importations illégales de produits, la Chine a créé un service postale favorable de 10 à 50 % pour une grande liste d’articles à usage personnel, parfois aussi peu que la moitié normale. (Les taxes de moins de 50 RMB sont généralement exclues.)

Huit villes chinoises ont établi des zones commerciales admissibles à ce régime fiscal, avec plus de chances de le faire, et les acteurs du commerce électronique ont évolué pour accélérer le dédouanement des marchandises par voie de douane.

La croissance rapide et la concurrence croissante dynamisent les alliances et les nouvelles stratégies.

 

Vous souhaitez Exporter en Chine via tmall et avez besoin d’une agence performante ?

Nous sommes là pour vous aider. 😉  lisez cet article.