De plus en plus de personnes utilisent les réseaux sociaux en Chine, notamment les jeunes qui sont les plus actifs. Mais parmi les utilisateurs des réseaux sociaux, certains sortent du lot grâce à leur nombre d’abonnés, qu’on appelle les KOL (Key Opinion Leader), les leaders d’opinions. Sur Weibo, on compte plus de 30 000 KOL ayant au moins 10 000 abonnés. Les marques ont vite compris l’influence des KOL sur leur audience et de nombreuses entreprises font appels aux bloggeurs chinois, vidéastes ou autres célébrités pour promouvoir et vendre la marque.

Tao Liang alias Mrs Bag a réussi à vendre un sac à main dessiné par designer chinois d’une somme de 174’000 dollars en moins de 12 minutes. L’acheteur a payé via Wechat. Le bloggeur collabore en ce moment avec la marque Givenchy pour une promotion spéciale où le prix moyen des sacs s’élève en moyenne à 2000 dollars.

Papi Jiana a levé 12 millions de yuans grâce à ses vidéos

Autre exemple d’influenceurs sur les réseaux sociaux, Papi Jiang, une chinoise âgée de 30 ans fait des vidéos humoristiques sur la plateforme Youku (similaire à Youtube).  Ses vidéos ne durent jamais plus de 5 minutes et elle joue sa vie quotidienne en mettant sa propre touche humoristique comme lors des repas de familles où les personnes âgées lui posent des questions embarrassantes sur sa relation amoureuse. Elle s’occupe elle-même de ses vidéos, que ce soit pour le script, le montage ou la mise en ligne de ses vidéos.

Avec plus de 120 millions de vues, son capital s’élève à 12 millions de yuans grâce aux investisseurs tel que Zhen Fund, un des plus gros investisseurs ayant plus de 300 start-up dans son portfolio. De plus, elle a commencé à vendre des espaces de pub au sein de ses vidéos et aussi des partenariats avec la marque l’Oréal et la marque de biscuit belge, Tuc.  Suite aux collaborations avec les marques, elle a également commencé à dessiner et ses propres T-shirts, inspirés du jeu Warcraft, et ont été vendu sur Taobao en moins de 36 minutes.

La fonction live streaming

Une autre fonction qui permet de vendre, c’est le live. Déjà utilisé sur les réseaux sociaux occidentaux tels que Facebook et Twitter, le live sur les réseaux sociaux chinois a commencé sur Renren. Filmé avec le téléphone portable et transmis sur les réseaux sociaux, les KOL (Key Opinion Leaders) peuvent transmettre des informations, raconter leur vie ou faire des démonstrations des produits cosmétiques. L’audience a la possibilité d’acheter via Wechat. Lors des vidéos directs, les abonnés peuvent offrir des cadeaux virtuels à leur KOL lors d’une vidéo live. Pour certains d’entre eux, les cadeaux virtuels peuvent rapporter des centaines de milliers de yuans par mois.

Le e-Commerce en Chine

Autres que les réseaux sociaux, les sites d’e-commerce chinois tels que Taobao et arch rival JD ont mis en place leur propre plateforme de streaming. Celui-ci a pour but d’attirer les bloggeurs, les KOL et autres célébrités à utiliser leur plateforme. Ces sites ont compris le bénéfice que pouvait rapporter les célébrités du net et leurs impacts sur leur audience, notamment chez les jeunes qui passent énormément de temps sur leur téléphone portable. D’ailleurs, les utilisateurs de Weibo ont commencé à utiliser la fonction « Show Window » qui permet aux individus et aux entreprises de vendre directement leurs produits sur la plateforme à travers leur compte Weibo. La fonction « Show Window », lancée en 2014, permet également aux utilisateurs de payer via leur compte de payement Weibo et est utilisé par 48 millions d’utilisateurs Weibo.

Si vous avez des questions ou un projet en Chine, n’hésitez pas à nous contacter.

 

Autres lectures :

Les réseaux sociaux chinois expliqués aux marketers intelligents

 

Social Media en Chine : 7 principales différences avec la France

Réseaux Sociaux Chinois : 10 Campagnes qui sortent de l’ordinaire

Le problème des nouvelles marques en Chine