Les investissements des Chinois fortunés se concentrent sur l’achat de propriété.

L’incertitude du marché boursier Chinois rend l’immobilier de luxe un pari pour les investissements des individus prospères. Une étude de Sotheby’s International Realty a démontré que les goûts, les préférences et les raisons d’achat des riches chinois sont loin d’être similaires à ceux des autres nationalités mondiales. Cette étude du patrimoine immobilier et des habitudes d’achats des propriétés de luxe des acheteurs Chinois, Américains, Anglais ou Brésiliens met au pied du mur les nouvelles tendances lorsqu’il est question de trouver la parfaite demeure de luxe de Monsieur et Madame.

On découvre alors que les consommateurs Chinois sont principalement motivés à l’idée d’acquérir des propriétés de luxe. 96% de ce segment a acheté un domaine sur les 3 dernières années. Ils se qualifient pourtant de simples investisseurs contrairement aux autres acheteurs qui qualifient leurs achats de propriété et non d’investissement. Céder son bien à l’idée d’un profit est le facteur clé chez 99% des Chinois alors qu’il n’est que de 89% aux Etat-Unis et en Angleterre. Les inquiétudes d’une bulle spéculative sur l’immobilier refroidit beaucoup la confiance des Chinois sur ce marché alors qu’elle n’a quasiment aucun impact sur celle des autres pays. On apprend également que le fait d’investir n’est pas la seule raison qui provoque l’achat. Avec le poids et la culture de la famille en Chine, les investisseurs pensent également à léguer ces nouvelles acquisitions à leurs parents.

Sothebys4

Lorsque qu’il est question d’aménager leurs nouvelles demeures, les Chinois sont très différents de leurs voisins. Ils cherchent principalement à avoir de la place pour entreposer leurs œuvres d’art. Les chinois ne sont pas demandeurs en matière de garage pour voiture ou de hangars à bateaux contrairement aux Brésiliens et aux Anglais. Les riches chinois préfèrent se déplacer en hélicoptère et se trouvent donc en seconde position pour cette raison particulière. 48% d’entre eux sont soucieux d’avoir une maison en rapport avec l’environnement et 32% souhaitent la décorer et l’aménager eux-mêmes. Néanmoins, même s’ils ne possèdent pas de bateaux, avoir une propriété en bord de mer est une de leurs priorités viennent ensuite posséder une ferme, un ranch, un vignoble et enfin un site historique.

Screen-shot-2014-06-03-at-1.20.56-PM1

Screen-shot-2014-06-03-at-2.08.46-PM1

Avec leurs points de vue sur l’investissement, la localisation est la première raison d’achat des Chinois, 82% en font leur priorité. Par contre la taille importe seulement pour 46% d’entre eux. 37% disent qu’ils prévoient d’acheter leurs prochaines propriétés en Asie alors que l’Europe et l’Amérique du Nord ne séduisent respectivement que 28% et 25% d’entre eux.

Screen-shot-2014-06-03-at-1.24.32-PM1

Attention, les chinois avant d’acheter se renseignent, vont lire des revues spécialisées, trouver des informations sur les réseaux sociaux ou vont chercher sur Baidu les informations nécessaires pour comprendre .

Internet est donc un très bon moyen pour sensibiliser le public chinois concerné.

Il faut donc :

  1. Miser sur la PR online
  2. Travailler certains mots clé sur Baidu
  3. Et utiliser la renommée de certains KOL, afin d’améliorer la e-réputation et le IWOM (Internet Word of Mouth).
  •  En savoir plus cliquer ici

 Source