Faire vivre de nouvelles expériences au client chinois pour mieux vendre

Alors que le secteur de l’e-commerce connaît des taux de croissance record, les magasins de vente au détail doivent redoubler d’imagination pour  pouvoir lutter contre la facilité, les prix bas, et les nombreux concurrents présent sur l’internet chinois. C’est sans compter la compétition avec les autres centres commerciaux présents sur le territoire. Sur un marché hyper-concurrentiel comme celui-ci, les magasins de vente au détail se doivent donc de redoubler d’imagination pour élaborer des stratégies qui vont amener les clients chinois à acheter leurs produits.

L’inventivité pour se démarquer de la compétition.

C’est donc ainsi que l’on a vu fleurir des événements plus étrange ou amusant les uns que les autres pour obtenir une réaction bien particulière de la part des consommateurs.

Voici tout d’abord quelques exemples d’événements dans cette interview du Wall Street Journal :

 

 

Comme cité ici, réplique d’une plage complète, des sirènes ou encore des fermes, sont autant d’attractions pour attirer le clients et le distraire dans un premier temps. On peut également y ajouter : séance de sauts sur pneu pour une marque de chaussure de sport, une exposition sur l’histoire de la marque en lien avec la seconde guerre mondiale pour une marque de lunette.

Pourquoi faire ce genre d’événement?

  • Distraire le visiteur potentiel
  • Le faire changer d’état d’esprit de manière à le rendre plus ouvert
  • Le client potentiel sera plus ouvert à l’idée d’essayer de nouvelles choses, donc d’acheter

Méthode pour obtenir un avantage compétitif sur les autres centres commerciaux mais surtout sur l’ecommerce

Tmall

L’e-commerce s’implantant de plus en plus profondément dans les mœurs chinoises, il devient de plus en plus difficile pour les magasins « physique » de lutter contre cette compétition dématérialisée. C’est là qu’interviennent ce genre d’événement :

Plus qu’un achat, ils fournissent une expérience unique au client final, qui peut l’influencer suffisamment pour acheter en magasin plutôt qu’en ligne.

C’est ainsi que les magasins de vente au détail conservent un avantage par rapport à l’e-commerce puisque celui-ci ne peut offrir ce genre de chose.

La génération des post 80 et post 90 : e-commerce ou magasins vente?

Il est intéressant de se demander si ces stratégies sont valides sur le long terme en sachant que de plus en plus de chinois des classes moyennes, en nombre sans cesse croissant en Chine vont souvent dans les magasins pour observer avant d’aller sur des sites comme Tmall ou bien Taobao pour effectuer leur acte d’achat final.

post80

 

Pour plus d’informations

  • Si vous voulez en savoir plus sur les réseaux sociaux en Chine et leur utilisation c’est par ici
  • Continuer à vous tenir au courant de nos dernières nouvelles sur la Chine ici

Source