Quand l’industrie du voyage est en plein essor, l’industrie de l’alcool se retrouve en difficulté

Selon une étude de la compagnie Millward Brown, la croissance des revenus chinois et le temps passé à s’adonner à leurs loisirs se répercute positivement sur l’industrie du voyage, on ne peut pourtant pas en dire autant pour le secteur des liqueurs et spiritueux. Le rapport catalogue le top 100 des marques Chinoises selon différents critères. Ce que l’on peut remarquer, c’est la prospérité actuelle des agences de tourisme et de voyage ainsi que le développement des chaînes d’hôtellerie à travers le pays.

Par contre, la répression et les réformes misent en place par le gouvernement sur l’alcool a grandement affecté les compagnies Chinoises de ce secteur, particulièrement celles du vin et du baijiu.

BrandZ'

La croissance la plus impressionnante de l’année a été attribuée à la compagnie Ctrip (compagnie de voyage) qui a gagné 98% de sa valeur dans le classement alors que Moutai (compagnie d’alcool) a décliné de 6% par rapport à l’année dernière. En général, les chaînes d’hôtellerie ne sont pas présentes dans le classement, mais cette année plusieurs d’entre elles ont percé prouvant bien le considérable boom de cette industrie en Chine.

De l’autre côté, les sociétés de baijiu telles que Moutai et Wu Liang Ye ou les entreprises vinicoles comme Great Wall ou ChangYu ont de grande difficulté à vendre mais dépensent pourtant toujours autant d’argent dans les banquets et les cadeaux hors de prix. Moutai est le parfait exemple de cette répression. Ils atteignent la 12ème place cette année mais ont diminué de 19%. Pour ce qui est de Wu Liang Ye, ils se tiennent à la 46ème position mais ont baissé de 66%. Ces deux compagnies ont eu beaucoup de mal pour maintenir le prix des bouteilles cette année et les actions de Moutai ont drastiquement chuté en 2013.

Le gouvernement n’a pas apprécié que Moutai essaye de garder ses prix au même niveau que d’habitude. En conséquence il a pénalisé l’entreprise.

MouTai.sized

Une perte importante pour les compagnies d’alcools

Au même moment, la compagnie Shui Jing Fang perdait 50% de sa valeur en septembre dernier et le propriétaire Swellfun Diageo rappelait que « les régulations du nouveau gouvernement visent avant tout à réduire les dépenses extravagantes ». La seule compagnie qui n’a pas ressenti cette chute générale du marché de l’alcool est Yanghe qui, pour la première fois, est apparu dans le classement, et ce, directement à la 27ème place. Ce succès est en partie dû à ses récents engagements dans plusieurs responsabilités sociales des entreprises (RSE) comme une campagne marketing environnementale ou devenir le sponsor d’événements caritatifs.

Les deux autres compagnies frappées par la compagne anti-extravagante du gouvernement sont les groupes viticoles Great Wall et ChangYu. La compétition de l’étranger est également un facteur de déclin.

Par exemple la valeur de ChangYu a diminué de 53% et a ainsi fait descendre la marque à la 36ème place. Pour ce qui est de Great Wall, elle se retrouve en bas du classement à la 95ème place.

Loin d’être découragé, ces compagnies voient cette baisse comme temporaire et espèrent rebondir grâce à l’expansion générale du pays. Après tout, une ville-vignoble va être achevée d’ici à 2016 pour presque 1 milliard d’euros! Elles espèrent également voir leurs ventes augmenter à l’étranger ce qui compenserait  la chute sur le marché domestique .

Moutai a eu l’excellente idée de s’établir en France grâce à un vignoble Bordelais et Diageo a lancé plusieurs campagnes de marketing en Angleterre, en Italie, au Qatar, en Espagne et au Émirats des Arabes Unis. La plupart des marques sont donc parfaitement exportées et peuvent se vanter d’être représentées dans plus de 40 pays ce qui est le cas de Luzhou Laojiao (placé en 47ème position) ou encore la marque ChangYu qui se vend au grand public avec une gamme de prix très large à ViniPanda.

Ê×ÅúÖйúÂÃÓÎÍŵִïÓ¢¹ú °²µÂ³Íõ×Ó½«³öÃæ½Ó´ý

L’avancée du secteur de l’hôtellerie et des voyages

Contrairement aux compagnies de baijiu et de vins, les hôtels et les agences de voyages sont en pleine expansion. L’agence de réservation en ligne Ctrip représente parfaitement cette hausse phénoménale. Elle a augmenté de 47% cette année en se positionnant à la 54ème position. Le e-commerce et les plates-formes mobile ont été évidemment une des raisons de cet essor. Le rapport écrit que les transactions mobiles de la compagnie ont triplé pendant le deuxième quart de l’année 2013 et l’application a été télécharger plus de 50 millions de fois ! C’est en partie des voyageurs jeunes avec des moyens et un temps pour les loisirs conséquents qui utilisent le plus cette application. Grâce à cette catégorie à l’effectif très important, les profits de la compagnie ont décollé de 76%.

On a pu voir l’apparition de plusieurs chaînes d’hôtels et de voyages entrer dans le classement grâce à la croissance du secteur en Chine. De ce fait, China International Travel Service (CITS) à la 83ème place, Home Inn (57ème), Hanting (84ème), Huatian (89ème), and Jinjiang (96ème) sont toutes rentrées dans le top 100 cette année. Toutes ces compagnies se concentrent principalement sur les clients aisés et ont prévu de développer plus d’hôtels 5 étoiles à travers le continent Euro-Asiatique ainsi que des résidences, appartements, centres de conférence…

  • Pour en savoir plus sur tourisme en Chine c’est par ici
  • Pour savoir quelles stratégies de marketing digitale à appliquer dans le secteur du tourisme chinois c’est  par ici .