En Chine, le gouvernement pousse pour que les usines créent leur marque et pour que les marques chinoises montent en gamme. Le programme « Chinese Dream » installé par le gouvernement chinois pousse à la montée en gamme de la Chine, et souhaite que l’empire du milieu retrouve sa slendeur d’antant.

Est ce possible ? Aujourd’hui c’est difficile pour plusieurs raisons, et la première raison c’est que même les chinois n’ont pas confiance dans leurs marques nationales.

Mauvaise qualité, problème de copie, et positionnement bas de gamme avec une forte bataille sur les prix.

 

Les contrefaçons sont mauvais pour l’image de marque de la Chine

ShanZhai: Un mal persistant en Chine Shan Zhai – terme chinois utilisé en référence à la production de faux et imitations

ori_5323ad8d5ee27

Apple, victime comme tant d’autres de la contrefaçon chinoise

La culture Shanzhai

Je vous invite à consulter notre page sur l’histoire de la contrefaçon ici. En Chine, il n’y a pas que les produits contrefaits, les copies de boutiques, d’hôtels, de villages entiers même  et j’en passe, qui menacent le pays. La culture qui reigne dans le monde des affaires et de l’éducation continuent de décourager la créativité et l’innovation. En résulte que nombre de compagnies, marques et produits chinois ne sont que le reflet d’images ou d’idées développées en Occident. On note cependant depuis quelques années une volonter d’évoluer  vers un meilleur respect de la propriété intellectuelle vers  l’innovation. Weibo par exemple, bien qu’il se soit à l’origine largement inspiré de Twitter, a innové et a contribué à élevé le micro-blogging à un niveau supérieur. WeChat est quand à lui un réseau social original et réellement innovant et il compte aujourd’hui des millions d’utilisateurs en dehors de la Chine.

 

Une menace pour les marques haut de gamme chinoise

Shanghai Tang continue de démontrer que la mode chinoise peut être originale et avoir du succès tandis que Lenovo prouve depuis plusieurs années déjà qu’une compagnie chinoise peut créer de nouveaux produits à la pointe de la technologie et mettre en place une stratégie marketing intelligente et efficace. Baidu, après avoir longuement marché sur les traces de soon grand frère américains Google s’est lancé dans une nouvelles games de produits technologiques de pointe: Dubike, DuRing, Baidu Kuaisou; ect… Mais ces quelques exemples restent des exceptions à la règle. Malgré les évocations continuelles du phénomène dans les médias et les salles de réunion du monde entier, et bien que Beijing soit conscient des dangers qu-il représente pour le pays, il n’en demeure pas moins que la culture du « Shan Zhai », les violation de propriété intellectuelle et les contrefaçons demeurent un réelle problème en Chine et une menace pour son développement.

33cd4f90e8bdec60170b7f9786a7a481

Un des cousins chinois de Mc Donald’s

Après que les imitations de téléphones portables soient arrivées en masse sur le territoire, les imitations d’appareil photo, de lecteurs mp3, de consoles de jeux et toutes une ribambelle d’autres produits piratés sont également apparus. Et ça ne s’est pas arrêté là ; on a vu se multiplier les copies de pates instantanées, de sodas, de lait, de médicaments, de produits ménagers, de chaussures de sport, de vêtements et de sacs de grandes marques, de voitures…  et c’est ainsi que rapidement le mot « copycat » (copie) s’est encré dans tous les aspect de la vie des chinois.

 

Juste pour le plaisir, mon Top 15 de ces marques qui sont en fait des copies:

5  Chinoiseries   L’insolite en Chine  9  Chinoiseries   L’insolite en Chine fake_brands_03 7  Chinoiseries   L’insolite en Chine 13  Chinoiseries   L’insolite en Chine fake_brands_01  10  Chinoiseries   L’insolite en Chine

 

 La contrefaçon , un mal pour les marques en général

La contrefaçon chinoise menacent à la fois les compagnies étrangères et la Chine elle-même. En effet à cause de ce phénomène qui ne semble pas près de s’arrêter la Chine est confrontée à la fuite des compagnies las de subir le plagiat. Les firmes étrangères sont réticentes à entrer sur le marché chinois et à avoir recours à des compagnies ou des technologies basées en Chine. Enfin le manque de sens de l’innovation en Chine et cette fâcheuse tendance à se reposer sur des idées empruntées signifie que la Chine n’entreprend pas la création des produits dont le reste du monde aurait envie et besoin. Et tout ceci conduit inéluctablement à réduire la compétitivité de la Chine et la rend prisonnière de son statut de simple usine du monde au lieu d’un pays d’innovations, freinant sa croissance.

La Chine est aujourd’hui confronté à de sérieuses difficultés alors qu’elle cherche à s’imposer comme le leader mondial de l’innovation. Entre un système éducatif qui s’obstine à privilégier l’apprentissage par cœur à l’encouragement à la prise d’initiatives et de créativité et de jeunes diplômés et chercheurs qui fuient le pays, on est en droit de se demander combien où sont les futurs Jobs, Gates et Zuckerbergs chine…

 

La Chine est capable de produire de jeunes gens parmi les plus brillants, mais quand sera-t-elle capable de se libérer du plagiat et de mettre à profit ce potentiel  pour devenir enfin un grand pays d’innovations ?

Ce sera un challenge difficile ! Qu’en pensez vous ? 🙂

 

Lire aussi comment lancer sa marque en Chine

 

Marketing Chine