On constate récemment des manies, qui peuvent virer à l’obsession, chez certaines jeunes femmes chinoises qui partagent le même type de profil: citadines, femmes au foyer ou des office ladies.

 

  1. Maniaques du lavage de cheveux avant de sortir

 

Les maniaques des cheveux propres consacrent particulièrement du temps à leurs cheveux, surtout avant de sortir en public, même si elles s’étaient lavé les cheveux la veille!

Seules à la maison, elles peuvent tenir plusieurs jours sans se laver les cheveux mais dès qu’il s’agit de mettre un pied dehors, les cheveux doivent être propres!

Image 10

 

  1. Maniaques du grignotage en pleine nuit

 

 

Dans un souci constant de garder une belle silhouette, certaines femmes mangent très peu dans la journée si bien que quand la nuit tombe, elles ont tendance à rôder dans la cuisine à la recherche de nourriture. En plus, manger ça détend! Elles dorment mieux le ventre plein…

Image 12

 

  1. Maniaques du régime (mais que l’été)

 

Beaucoup de femmes chinoises suivent un régime entre mars et août, correspondant au printemps et à la fin de l’été. Comme on dit en Chine: « En mars si je ne perds pas de poids, en avril il ne me restera que du chagrin » (三月不减肥,四月徒伤悲).

 

Les commerçants profitent de cette période de l’année pour multiplier les publicités sur les produits amaigraissants!

Mais en dehors de cette période, plus de régime qui tienne, puisque des vêtements plus épais sont là pour cacher les poignées d’amour.

 


Image 4

 

 

 

  1. Maniaques du coiffeur

 

Une autre manie liée aux cheveux: le passage fréquent chez le coiffeur! Que ce soit pour rafraîchir les pointes ou pour complètement changer de tête, toutes les excuses sont bonnes pour faire un saut chez le coiffeur. Nombreuses sont les femmes qui souhaitent essayer toutes les nouveautés en manière de coupe et de couleur. Une façon de se sentir belle qui continue à améliorer la confiance en soi.

 

 

  1. Maniaques des produits cosmétiques

 

C’est bien connu, les filles ne résistent pas devant les produits cosmétiques. En trouvant leur talon d’Achille, les marques et boutiques de produits de beauté attirent leur chaland en proposant régulièrement des promotions, si bien que les plus adeptes n’hésitent pas à acheter constamment des produits quand bien même elles ont déjà tout un stock de produits non utilisés à la maison.

 

 

  1. Maniaques des retouches photo

 

Certaines filles ont la manie de prendre des selfis partout et pour tout: en rendez-vous galant, au cinéma, en premenade avec son chien, etc… Soit.

Mais l’obsession ne s’arrête pas là. Elles retouchent systématiquement leurs autoportaits grâce à une application smartphone: embellir le teint du visage, effacer les imprfections, blanchir le peau, agrandir les yeux, etc… Tout est possible avec ses applis pour un résultat (presque) aussi efficace que Photoshop.

 

 Image 7

                 Avant                                                                                                                                                     Après

 

  1. Maniaques des miroirs

 

« Moiroir mon beau miroir! »

Les maniaques de miroir ont toujours un petit miroir sur elles, qu’elles consultent constamment pour vérifier leur maquillage, les mèches de cheveux, ou simplement pour se regarder…

Image 8

 

 

 

  1. Déesse le jour, névrosée le soir

 

 

En journée, au travail ou entre les amis, dignité et élégance sont de mise. Une vraie reine.

Le soir en rentrant à la maison, elles se laissent aller: cheveux en bataille, elles mangent comme quatre et leur humeur varie entres rires et larmes.

Image 11

 

 

  1. Gourmandes maniaques de régime

 

Ce sont celles qui déclarent qu’elles vont se mettre au sport après avoir fini une assiette de frites ou une belle coupe de glace.

Et après le sport, on recommence! Un parfait déculpabilisant pour continuer à manger sans se priver.

 

 

 Image 9

  1. Fujoshi : les passionnées obsessionnelles

 

Fujoshi (腐女子, littéralement « fille pourrie ») est un terme japonais péjoratif qui désigne à l’origine les filles fans de Boy’s Love.

En Chine, le terme est repris pour désigner les filles passionnées par les hommes d’âge mur, jusqu’à l’obsession, en rêvant et en imaginant des scénarios dignent des romans à l’eau de rose.

 

La société chinoise connaît aujourd’hui une génération de jeunes femmes (post année 80’s et 90’s) issues de la politique de l’enfant unique. Le niveau de vie des chinois s’améliorant et les citadins s’enrichissant, ces enfants sont connus pour être des « enfants rois », avec pour conséquence une génération d’enfants particulièrement gâtés.

Avec l’influence des dramas coréens, de l’internet et du développement des réseaux sociaux, beaucoup de jeunes femmes deviennent plus casanières, coupées du monde réel, et se berçant d’illusions.

 

Les chinoises savent qu’en Chine, elles ont plus de chance de trouver un mari riche en étant belle et vertueuse.

Se reposer sur ses lauriers en se préoccupant uniquement de leur beauté physique semblent à beaucoup de jeunes femmes une perspective plus attayant que de gagner leur vie en travaillant. D’où un réel décalage entre la société et le monde illusoire dans lequel certaines se complaisent.

Image 13

 

 

Article proposé par Chine-info.com

 

 

Autres lectures: