La Fête des morts en Chine, la Qingming Jie 清明节

.

.

qing ming jie

La Fête des morts en Chine la Qingming Jie 清明节

.

.

Ce long week-end de 3 jours en Chine, est fait pour célébrer la Fête Qingming (清明节) autrement dit la fête des morts, l’équivalent de la Toussaint pour nous autre français.

En 2008, à la demande du peuple, la Fête des morts est devenu un jour de congé officiel. Plus de 120 millions de chinois sont allées se recueillir samedi sur les tombes de leurs proches, dans les cimetières ou les parcs commémoratifs.

.

Pourquoi Qing ming ? (un peu de culture chinoise)

.
.
Le mot 清(Qing) signifie « clarté », et 明 (Ming) veut dire « brillant ». Autrefois les chinois rendaient hommage aux morts le jochongerur précédent qui s’appelle Hanshi .

.
Historiquement au VIIème siècle avant JC, Xiao, le dirigeant de l’Etat de Jin (actuellement le Shanxi), souhaitait priver de droit son fils aine, Shen Sheng du trône et nourrissait l’intention de le remplacer par Li Ji, l’enfant de sa maitresse.

.
.
Plus tard, Shen Sheng fut assassiné, et le second fils de Xiao, Chong’er ayant appris que l’on voulait sa mort pris la fuite.

.
Chong er devint un vagabond pendant 19 ans. Un jour, il était sous le point de mourir de famine et son fidele serviteur, Jie Zitui,  lui donna a manger un morceau de sa chair prélevée sur sa propre jambe.

.

jie zituiDes années plus tard, Chong er  accéda finalement sur le trône, avec le titre officiel du Duc Wen de l’Etat de Jin. Le lendemain ,  il récompensa tout son entourage, sans se remémorer l’offrande de son serviteur.

.

Celui-ci, vexé… le coeur brisé, quitta le pays. Chong er plus tard voulu s’excuser et se mis a la recherche de son serviteur.  Le nouveau Duc s’y est rendu en personne pour lui demander pardon. Mais son serviteur refusa de rentrer au palais et se retira dans les montagnes. L’armée du Duc de Jin se mis a sa recherche mais on ne pu le retrouver.

.
Les conseillers du Duc proposèrent d’incendier la montagne pour forcer son serviteur Jie Zitui d’en sortir
Dépité Chong er accepta et on mis le feu aux forets des montagnes.

On retrouva Jie Zitui mort portant sur son dos sa mère.

source : wikipedia

.
.
Il fut construit un monastère à la mémoire de son plus fidèle serviteur Jie Zitui et il fut interdit d’allumer des feux à l’anniversaire de sa mort.

.monastere jiezitui
.

.

.

Sous la Dynastie des Qing, la coutume fut remplacée par la tradition de Qingming. Qingming a été un source d’inspiration pour les poètes sous la dynastie Tang et pour les peintres traditionnels chinois.

,qingming

.

.
..

.

Les coutumes pour la fête des mort.

.

Aujourd’hui, les funérailles sont l’occasion d’organiser des repas familliaux et avec les proches.

.

Le ministère a appelé les gens à faire preuve de prudence et de civisme lorsqu’ils quittent leur domicile (sous entendu, ne conduisez pas en ayant consommer de l’alcool).

Il a également appelé le public à se montrer plus civilisé en matière de pratiques de deuil, en déposant des fleurs fraîches sur les tombes ou en plantant des arbres (plutôt qu’en brûlant des billets en papier). Les mi nisteres chinois ont interdit de bruler les billets dans les cimetieres pour la protection de l’environement et pour eviter les accidents, incendies … etc.

.

.
Cerf Volants

.

Dans le nord de la Chine, on voit beaucoup de cerf-volant. Pour rendre hommage aux défunts, on peut lâcher la ficelle pour espérer que le cerf-volant s’envole dans le ciel.

Cerf volants..


Lanternes célestes


Certains aimaient le lancer dans la nuit ou faisaient s’envoler des lanternes chinoises volantes. Ces lanternes chinoises volantes 扩明灯 ou lanternes célestes 天灯** vont dans le ciel et on peut espérer qu’il atteindra le paradis pour donner un message aux personnes décédées.

.

lanternes chinoises

.

** Les lanternes célestes sont des ballons à air chaud traditionnels utilisés depuis plusieurs siècles en Asie du Sud-Est et fonctionnent sur le même principe que la montgolfière, les lanternes célestes ressemblent à de gros lampions capable de s’envoler. Generalement, elles sont conçues à partir de papier de riz, une fois allumée, la flamme chauffe l’air contenu dans la lanterne, abaissant ainsi sa densité, ce qui a pour effet de faire s’élever la lanterne dans les airs. Les lanternes célestes sont conçues pour voler tant que le brûleur reste allumé, après quoi elles redescendent lentement vers le sol.

La plupart des lanternes célestes sont biodégradables (le papier de riz se désagrège au contact de l’eau). Certaines, un gage de sécurité, sont entièrement traitées contre le feu (traitement ignifuge) afin d’éviter au papier de s’enflammer au décollage ou pendant le vol.

.

Je fut assez étonnée de voir qu’en France ce produit est un cadeau bien a la mode. (Top des ventes dans grands nombres de boutiques de cadeau.)

.

Les chinois aiment les lancer la nuit et, dans le nord de la Chine, on dirat que le ciel est rempli d’étoiles filantes.

.

.billet de chine brules

Brûler des billets de papier

.

Brûler de la monnaie de papier (烧纸钱) est une celebre tradition chinoise, une façon de rendre hommage aux ancêtres. L ‘argent une fois bruler monte au ciel et rendre les defunts riche et heureux.

,


Le gouvernement chinois souhaite lutter contre cette pratique pour la protection de l’environnement et mene une lutte contre la vente de ces billets dans les boutiques chinoises.

.

.

Dans la province du Sichuan (victime du séisme), la télévision chinoise a mis en avant la célébration de Qingming avec des personnes vêtues de costumes ancien de la dynastie Han qui offraient des branches de peupliers aux morts et rappelaient aux gens de les placer sous leur porche. Un joueur de cithare en bambou a joue de son instrument pour rappeler qu’il faut respecter ses parents.

.

citare bambou.

.

.

Olivier VEROT

Marketing Chine

Aujourd’hui, les funérailles se sont considérablement simplifiées et sont l’occasion d’organiser des banquets avec la famille et les amis. De plus, le gouvernement chinois encourage la population a incinérer ses morts. En signe de deuil la famille et les proches portent aujourd’hui davantage des couleurs beige ou écru, bien que le blanc reste présent. Il est de coputume de brûler de faux billets, lingots d’or, montres, etc. pour le mort car on croit qu’il y a une vie après la mort et que le defunt aura besoin de ces objets.