Nous avons aujourd’hui le plaisir d’Interviewer Julien Gelas, qui crée sa pièce de thêatre à Pékin.

Peux tu te présenter ?

Julien Gelas, je suis auteur, metteur en scène et compositeur. Parallèlement à cela, après avoir fait un Master en philosophie, je termine un doctorat en chinois à l’INALCO, consacré à la philosophie chinoise. Je réalise aussi des traductions pour le prix Nobel Gao Xingjian en français.
Je suis né en 1989, et ai grandi dans l’univers du théâtre à Avignon, particulièrement au théâtre du Chêne Noir au côté de mon père également metteur en scène et auteur, et cofondateur du festival Off d’Avignon.
theatre pékin

Peux tu présenter ta pièce

Ma pièce écrite en 2013 à Paris en français a pour nom « Station Liberté », elle est librement inspiré de la fréquentation du métro parisien. C’est l’histoire d’un homme, ancien trader déchu (apparenté à Jérôme Kerviel), qui sort de prison après avoir été condamné pour avoir fait perdre plusieurs milliards à sa banque. Sans buts, ni perspectives, il décide pour essayer de retrouver une vie normale, de prendre le métro, histoire de se resocialiser et de voir au contact de la foule pourquoi il a déraillé. Là il va rencontrer une femme qui prend la même ligne que lui tous les jours. Une reporter pour une agence humanitaire qui photographie les laissés pour compte dans les rues de grandes villes. Ils vont entreprendre une conversation, sur l’amour, la finance, le rapport de ceux qui ont le pouvoir et ceux qui ne l’ont pas,  qui va les rapprocher peu à peu, avec des contradictions de caractères évidentes. Mais l’homme, n’a pas perdu ses mauvaises habitudes de trader, il continue à prendre de la cocaïne,  et va peu à peu sombrer… La femme elle va par volonté et hasard s’efforcer de le sortir de sa prison intérieure.

Quelles grandes différences apportes tu ?

L’écriture de la pièce, qui est totalement contemporaine, se base sur des morceaux de réalité et y ajoute des éléments totalement fictionnels. Elle oscille entre rêve et réalité, et s’efforce de mettre en lumière les contradictions humaines, de sphères qui ne communiquent jamais: la finance et la pauvreté. C’est aussi une fable en forme d’expiation, où le caractère principal habité par le poids de sa faute cherche à s’en libérer. La mise en scène joue sur les couleurs, le jeu rythmé des acteurs et des musiques de rock.

Quel type de personnes devraient être intéressé pour voir la pièce

La pièce est ouverte à tout type de public,  elle n’est pas recommandée cependant pour les jeunes publics au dessous de 18 ans compte tenu de son contenu philosophique et sérieux par moments.
Elle se joue le 21,22, 23 au festival de Pékin, au théâtre de l’Université de Pékin 北大百年讲堂, à 7heures.

Comment faire la promotion d’une pièce de théâtre en Chine ?

En Chine, les réseaux sociaux sont encore plus déterminants peut-être qu’en France. L’essentiel se fait par Wexin, Weibo, et par des vidéos sur des médias comme Youku ou Tudou.
Ensuite des pages internet spécialement dédiée à la pièce peuvent aussi être utiles. Les billets sont en vente sur Damai ou Douban, les principaux sites de réservation de billets.
Je conseille éventuellement d’imprimer des tracts, et d’aller prospecter dans les académies de théâtre ou devant les théâtre des villes où la pièce se joue.

Aujourd’hui est ce que aller voir une pièce de théatre est populaire en Chine ?

Populaire n’est peut-être pas encore le mot, pas comme en France sûrement. Mais la Chine peu à peu devient de plus en plus ouverte au théâtre, les Chinois cherchent de nouveaux types de distractions et d’intérêts. Ils se rendent compte que la télé ne suffit pas, et que l’expérience de la scène est unique et peu procurer des sensations que le cinéma ne peut offrir.
Les pièces se multiplient donc, et nombreuses sont les écoles et grandes académies de théâtre en Chine qui vont chercher des metteur en scène étrangers pour développer leur formation ou pour réaliser des pièces. Je prédis que le théâtre en Chine va occuper une place de plus en plus importante dans la vie des Chinois…
Merci !
D’autres questions à Julien  ?