Censure, censure, toujours censure.

L’une des premières choses dont on se rend compte une fois arrivé sur le sol chinois est le nombre démentiel de sites Internet auxquels on ne peut plus avoir accès, à moins d’utiliser un VPN. En effet, le gouvernement Chinois utilise un puissant pare-feu dans l’espoir de bloquer Internet et de bannir tous les mots qui découlent de pratiques peu conventionnelles ou qui ne conviennent pas à leur politique.

Ce projet a été entrepris il y plus de 10 ans, en 2003, et a été nommé le « Projet du Bouclier Doré ». Cette décision a soulevé grand nombre de protestations à l’intérieur mais surtout à l’extérieur de leur frontière puisqu’elle transgressait la majorité des droits civiques du citoyen. Pourtant, aucuns pays à l’heure d’aujourd’hui n’a mis de pression à la Chine pour lever ces interdictions. Sa puissance économique y est probablement pour quelque chose…

C’est le Ministère des Services Publiques Chinois qui a pris l’initiative d’imposer une censure ainsi qu’une surveillance constante sur Internet et plus exactement sur les réseaux sociaux tel que Weibo. Plus connu sous le nom du twitter des Chinois. Voici une liste non exhaustive des mots que vous ne pourrez pas utiliser sur Weibo :

th-3

1. Sexe ou tout autre terme relatif au sexe comme par exemple 18+

C’est en partie à cause de raisons culturelles et démographiques que le gouvernement Chinois préfère bannir ce mot. En effet, les autorités Chinoises sont impitoyables à propos du sexe dans la sphère publique. A cause de la politique de l’enfant unique, les hommes sont bien plus nombreux que les femmes. De plus, la moyenne d’âge pour le premier rapport sexuel en Chine est de 22.1 ans. C’est un âge particulièrement élevé contrairement au reste du monde qui est de 18.6 ans. La pornographie est donc bannie complètement de Weibo.

Boy watches as Muslims attend prayer session at mosque during Eid al-Fitr in Lanzhou

2. L’Islam ou encore les Musulmans

La Chine est un pays très vaste et très diversifié. Il compte beaucoup de différentes tribus et communautés au sein de ces frontières. Hors, ces peuples ne partagent pas les mêmes religions et les tensions sont courantes entre Pékin et les provinces de l’Ouest de la Chine qui sont principalement constituées de Musulmans. De ce fait, les pratiques et les coutumes religieuses Musulmanes sont exclus de Weibo également.

th-4

3. La Marijuana ou toute autre forme de drogue

La réaction des autorités Chinoises lorsqu’il est question de drogues est très sévère. Si vous êtes interpellés en possession de Marijuana ou sous l’influence de stupéfiants, vous ne risquez pas seulement la prison mais votre vie ! Ces restrictions sont probablement dû à la défaite de la Chine lors de la guerre de l’Opium. Aujourd’hui, le gouvernement est intolérant avec le trafic de drogue ou son usage sur le territoire. Chercher le terme Marijuana sur un moteur de recherche est donc strictement impossible.

20140423_CHINA-STRIKE_Reuters

4. Une parade, un défilé, une grève ou même un conflit

La seule parade autorisée est celle militaire du Partie Communiste. Faire la grève est contre la loi Chinoise et aucun grand rassemblement n’est permis sans l’accord direct du gouvernement. De plus, le gouvernement souhaite limiter les actes terroristes ou être la cible de protestation ou de mécontentement. Les conflits politiques sont également éviter. De ce fait, il est strictement impossible d’organiser un événement de la sorte sur Weibo ou tous autres réseaux sociaux.

US-Ambassador-to-China-resigns_st_th

5. Une démission

Les hommes politiques en Chine sont manipulateurs et corrompus. Par conséquent, si l’un des politiciens démissionne, cela apporte un effet négatif sur le Parti Communiste. Donc à l’exception d’un politique pris comme exemple pour la corruption ou pris en cible par un puissant leader du Parti, il est très improbable de voir de démission se produire. D’où l’impossibilité de produire une recherche sur ce sujet.

65_1120satellitedish_1277097100

6. Le satellite TV

Il est interdit à quiconque de posséder un satellite TV pour limiter l’accès à l’information de l’étranger. Seuls les hôtels, les médias et les étrangers peuvent se permettre ce luxe. Pourquoi ? Rappelons le, la Chine a toujours une politique très sévère en ce qui concerne les livres tout particulièrement ceux qui sont utilisés dans l’éducation.

41

7. L’évolution

Ce dernier terme paraît un peu étranger en premier lieu mais on pense qu’il a été choisi pour censurer les mots en référence avec l’évolution politique en général. Car cela induirait une évolution vers la démocratie des pays d’Occident.

  • Pour plus d’information, n’hésitez pas visiter notre site Internet.
  • Pour en savoir plus sur les réseaux sociaux et leurs influences en Chine, c’est par ici.