La crise sanitaire du Corona n’a pas touché toutes les sociétés. Le plus grand groupe mondial de cosmétiques, L’Oréal, a vu le chiffre d’affaires de ses activités en Chine augmenter de 35 % par rapport à l’année passé, atteignant ainsi son plus haut niveau depuis 15 ans, a déclaré le directeur général de la société en Chine, Fabrice Megarbane, lors d’une conférence de presse.

Dans le même temps, le chiffre d’affaires global du groupe a atteint 29,87 milliards d’euros (33,27 milliards de dollars) l’année dernière.

La croissance annuelle du groupe a atteint 8 %, ce qui constitue un nouveau record depuis 2007. Soutenue par la forte croissance du marché chinois au quatrième trimestre, l’Asie Pacifique a été enregistrée comme le plus grand marché régional au sein du groupe L’Oréal, a déclaré M. Megarbane.

Bien que l’apparition du nouveau coronavirus puisse avoir un impact négatif sur les activités de la société en Chine à court terme, en grande partie en raison du nombre réduit de clients dans les grands magasins pendant la période de contrôle et de prévention des épidémies, M. Megarbane a déclaré que la société a vu une augmentation des plateformes de vente au détail en ligne.

 

Il a également souligné que le rebond sera beaucoup plus perceptible une fois l’épidémie terminée.

Dans les mois qui suivront, en 2020, L’Oréal verra les revenus des ventes de Khiels’ – une marque de soins de la peau au sein du groupe – dépasser les 3 milliards de yuans (432 millions de dollars) en Chine.

Urban Decay et NYX – les deux marques de cosmétiques ont fait leurs débuts sur le marché chinois l’année dernière lors de la China International Import Expo – seront disponibles pour les consommateurs chinois via des canaux transfrontaliers cette année.

Les événements de lancement des deux marques auront lieu à la fin du premier trimestre, a déclaré le géant français des cosmétiques.

Comme L’Oréal Chine puise dans le domaine du capital-risque, elle ouvrira progressivement son écosystème aux jeunes entreprises pour mieux s’intégrer aux start-up chinoises.

Ce n’est que de cette manière que l’entreprise pourra construire son écosystème chinois de manière unique et complète, a déclaré M. Megarbane.

 

Lire aussi :

Le marché de la cosmétique en Chine

Résultats financiers de L’Oréal

L’Oréal une success story en Chine