Une présentation des trois principaux moteurs de recherches en chine que tout professionnel doit connaître.

La toile chinoiseSearch-Engines

Depuis juillet 2016, le nombre d’internautes chinois a dépassé les 688 millions et ce chiffre sera amené à grimper. Ces données sont très attirantes pour les entreprises venant de l’ouest. Malgré le potentiel considérable que le marché chinois représente, il dispose d’aspects uniques que chacune des entreprises voulant développer leurs activités en Chine se doivent de maîtriser parfaitement. Cet article vous donnera un bon aperçu du marketing lié aux moteurs de recherches chinois.

Selon le CNNIC (Le centre d’information du réseau internet chinois), il y avait en décembre 2015 566 millions de personnes utilisant les moteurs de recherches en chine (environ 82,3% des internautes chinois). Ce chiffre a augmenté de 44 millions en l’espace d’un an. En comparaison, il y environ 219 millions d’utilisateurs de moteurs de recherches aux Etats-Unis en 2016, ce n’est que 4 millions de plus depuis l’an dernier. Depuis décembre 2015, plus de 33,8% des entreprises chinoises ont lancé des campagnes marketing sur internet, dont la moitié a été investie dans le marketing lié aux moteurs de recherches.

Les ventes en ligne et le marketing sur internet sont sur une pente ascendante notamment avec le croissance des technologies et du e-commerce. Des recherches menées par la firme d’études de marché Nielsen ont montré que les ventes en ligne ne représentaient que 11% de l’ensemble des ventes en Chine, alors que le taux de croissance est très élevé avec 53% en un seule année.

La plupart des occidentaux pensent que Google est le leader, c’est peut-être vrai en occident mais en Chine le géant américain Google est censuré en Chine (sauf Hong Kong et Taiwan), et ce depuis 2010. C’est pourquoi il est nécessaire d’être compétent en matière de moteur de recherche chinois. En Chine, les trois principaux moteurs sont Baidu, Qihoo360 (haosou) et Sogou. Baidu domine le marché avec 54%, Qihoo arrive second avec 29%, et Sogou ferme la marche avec environ 15% (voir ci-dessous).top3 search engine en

Selon iResearch, en 2015 le total des revenus publicitaires en ligne a atteint 10,55 milliards de dollars, soit une augmentation de 32,2% sur l’espace d’un an.

BaiduBaidu logo

Baidu a été créé en 2000, il est actuellement le moteur de recherches numéro 1 en Chine. Selon le classement par Alexa.com, il est le quatrième site le plus visité au monde. Il détient également le deuxième plus grand volume de recherches après Google. Baidu, c’est aussi plus de 6 milliards de recherches chaque jour. Baidu est vraiment la porte d’entrée principale sur le marché chinois, Baidu ne gère pas uniquement mieux le chinois mais il est capable de comprendre les attentes des clients chinois. Il propose une demi-douzaine de plateformes différentes, et le moteur de recherche privilégie ses propres plateformes dans les résultats de recherches qu’il affiche.

Par exemple, lorsqu’un utilisateur cherche « optimisation moteur de recherche », les trois premiers résultats affichés seront Baidu Baike( Baidu Encyclopédie), Baidu Tieba (Baidu PostBar), encore Baidu Baike, le 6ème résultat sera Baidu Zhidao (Baidu sait) et le 8ème Baidu Wenku (Baidu Articles). Ces produits Baidu offrent une bonne stratégie afin d’améliorer les SEO et les projets marketing B2B, enfin Baidu offre également un outil webmaster d’analyses gratuit.

Qihoo360 =so.com

Qihoo360  so.com a été créée par une entreprise chinoise de sécurité internet. Leur antivirus est très populaire en Chine et est gratuit. Le logiciel antivirus fut mis à disposition avec le moteur de recherche au lancement en 2012. Qihoo360 est le moteur de recherche par défaut utilisé dans les navigateurs internet 360, ce qui entraîne sa croissance. Sur une période relativement courte, Qihoo360 s’est accaparé la seconde place parmi les moteurs de recherches et est rapidement devenu le concurrent principal de Baidu en Chine. Les créateurs de Qihoo360 assurent que ce moteur est le plus sécurisé qu’il soit, se basant sur une technologie de sécurité internet. Qihoo360 est capable de bloquer des sites non sécurisés et du contenu malveillant.

La clientèle ciblée par Qihoo360 sont les petites et moyennes entreprises qui recherchent des moyens de faire la promotions de leurs services. Cette stratégie est mise en place afin d’inciter les entreprises n’ayant pas les moyens de payer les services de promotions de Baidu, d’utiliser les offres de Qihoo360. En outre, les pages de résultats de Qihoo360 comportent beaucoup moins de publicité que celles de Baidu, une véritable aubaine pour les business de taille inférieure.

SogouSogou_logo

Sogou a été lancé en 2004 mais est resté relativement peu connu jusqu’à très récemment. Le numéro quatre de l’internet chinois Tencent a investi dans Sogou en 2013 ce qui a considérablement stimulé sa croissance. Sogou a été capable de s’installer dans un marché de niche grâce à l’aide de Tencent. Sogou dispose également des droits exclusifs d’affichage de recherches sur Wechat (WeChat appartient à Tencent). Le numéro trois de l’internet chinois a développé son activité commerciale en entrant en collaboration avec Zhihu afin d’intégrer encore plus de résultats. En mai 2016, Sogou a annoncé sa collaboration avec Microsoft Bing et a lancé deux nouveaux produits ; Sogou English Search et Sogou Scolar Search.

Chemin de la réussite

Ces trois moteurs de recherche chinois jouent un rôle prépondérant sur la marché chinois pour les intérêts professionnels comme personnels. Les entreprises spécialisées dans le B2B (business-to-business) qui souhaitent développer leurs activités sur le marché chinois n’auront pas d’autres choix que d’utiliser ses outils et moteurs de recherches. Cependant, les entreprises étrangères devront connaître les moteurs de recherches chinois dans leurs moindres détails en particulier les SEO. Enfin elles devront se rappeler que faire du marketing sur Baidu en Chine n’a rien à voir avec Google en occident.

Lire aussi :

 

L’Agence leader du SEO en Chine

Voir notre Site Officiel avec nos études de cas en SEO