Aujourd’hui nous recevons Guillaume Chausse, qui va nous parler de sa startup MyTutor Abroad !

 

guillaumePouvez vous vous présenter ?

 

Je suis depuis tout petit passionné par les différences culturelles et les voyages, et ai toujours porté un intérêt prononcé pour l’entreprenariat…

Pour acquérir les compétences nécessaires à la création et à la gestion de projets, j’ai étudié à l’ESCP Europe. Dans ce cadre, j’ai eu la chance de pouvoir étudier à Londres et Berlin, travailler au Pérou en Inde et en Algérie, puis voyager et faire du bénévolat en Amérique du Sud. Tout ça pendant mes études ! Ces différentes expériences à l’étranger m’ont permises de saisir les enjeux et les problématiques auxquels les Français de l’étranger avec enfants sont confrontés, et notamment dans le domaine de l’éducation.

 

Pouvez-vous nous parler de votre société ?

L’idée de mytutorabroad.com est née du constat que les Français de l’étranger éprouvent des difficultés pour trouver un tuteur de qualité, correspondant à leurs enfants. Les enfants d’expatriés ont souvent besoin d’un professeur particulier ou d’un baby-sitter français, qui connait leur langue et leur programme scolaire. Ce tuteur leur donne la confiance et la stabilité nécessaire à leur bon développement et à leur réussite scolaire dans le pays d’accueil. Il permet aussi à l’enfant de pratiquer sa langue natale et facilite sa réinsertion en France dans la perspective d’un retour.

De l’autre côté, les étudiants français et certains expatriés (professeurs de l’Education

Nationale, freelances, …) ont du temps libre et aimeraient bien enseigner ou faire du baby-sitting dans leur ville d’expatriation !

Pour passer de l’idée à la version bêta de mytutorabroad.com, je me suis associé avec un développeur à qui rien ne résiste, Johan Boisseau, et une designeuse de talent, Emma Croville.

Le 14 Juin dernier, nous avons lancé une campagne de crowdfunding dont les fonds récupérés nous permettront de travailler sur la V2 du site (pour le sécuriser davantage) et de développer notre idée de tutorat social. N’hésitez pas à nous filer un coup de pouce, si vous êtes touché/concerné par notre projet ! Toute participation est hautement appréciée 🙂
https://fr.ulule.com/my-tutor-abroad/

 

En quoi votre entreprise est innovante ?

MyTutorAbroad est la 1 ère plateforme de recherche de cours particuliers et babysitting entièrement dédiée aux Français ou francophones de l’étranger.

 

Avant notre lancement, les tuteurs et les élèves que nous mettons en contact étaient obligés de passer par une agence, d’utiliser des groupes Facebook, de se rendre sur des forums d’expatriés voire même d’aller coller des annonces dans les lycées français…

 

Nous proposons aux familles expatriées un pool de tuteurs français dont les profils sont aussi intéressants que variés. Notre outil de recherche et de tri permet aux parents et à leurs enfants de choisir eux-mêmes le professeur particulier qui répondra au mieux à leurs attentes. Nos outils de notations et de recommandations aident les familles dans leur choix.

 

Quelle est votre stratégie Marketing ?

Nous finissons notre phase détude. En effet, grâce à notre bêta, nous échangeons le plus possible avec les familles expatriées pour mieux comprendre les besoins de leurs enfants. Les « enfants de la troisième culture » ont l’incroyable chance de découvrir jeunes une autre culture. Cela peut s’avérer aussi riche que déstabilisant pour leur développement et leur intégration sociale. Nous travaillons à ce que nos tuteurs les accompagnent au mieux dans cette expérience.

 

En septembre, nous lancerons une nouvelle version du site répondant plus précisément à leurs demandes. A partir de Janvier, nous commencerons à nous étendre dans d’autres villes.

 

Quels sont vos avantages concurrentiels ?

MyTutorAbroad est plus pratique et sécurisée que les annonces forums, bouche-à-oreille. La notation des tuteurs par les parents va favoriser l’identification rapide des tuteurs de qualité. Nous fournissons également plus de choix de professeurs/baby-sitters qu’une agence. Nous replaçons le libre choix du tuteur par la famille au centre de la mise en relation. Nous serons également 5 fois moins chers que les agences.

 

Que pensez-vous du marché chinois ?

Le marché chinois est très attractif et les Français l’ont bien compris. Chaque année, de plus en plus de Français choisissent la Chine. Le marché des Français en Chine est donc pour nous un marché à fort potentiel. Ce n’est pas un hasard si nous avons choisi Shanghai !

Il est aussi intéressant dans la mesure où les expatriés préfèrent en général confier leurs enfants au système d’éducation français plutôt que local. La demande en cours particulier est donc plus « classique ».

 

Quels sont selon vous les 3 marchés les plus prometteurs en Chine pour 2016…

Les produits qui répondent à une demande intérieure vont se développer en parallèle du développement du pouvoir d’achat des chinois, notamment dans les secteurs de l’éducation et la santé.

 

Quels conseils donneriez-vous à d’autres entrepreneurs qui souhaitent se lancer ?

1) Développez votre curiosité, votre empathie et votre créativité ! Et pour ce faire, rien de mieux que de parcourir le monde et de s’ouvrir à l’Autre. Parlez à des inconnus, pas de vous mais bien d’eux. Essayez de les écouter, de les comprendre et de résoudre leur problème, vous apprendrez énormément !

2) Lancez-vous ! Comme dit mon oncle, demandez-vous ce qui vous retient, ce que vous avez à perdre. Faites la liste et vous verrez que, finalement, parmi toutes les excuses, il y en a peu que vous ne pouvez pas lever. La question du « bon moment » pour entreprendre est une fausse question. Chaque « moment » a ses avantages et ses défauts, à 20 ans vous n’avez pas d’argent et pas d’expérience, à 30 ans de l’expérience mais une carrière lancée, à 40 ans des responsabilités familiales, à 50 ans pas prêt à repartir de 0… Bref, suivez votre envie ! Si l’entreprenariat vous botte, tentez le coup !

 

D’autres questions ?

En commentaire 😉

 

D’autres lectures :

Olivier 

Marketing-Chine