Surprise ! La Chine possède le plus grand nombre de téléspectateurs de vidéos sur Internet dans le monde !

 

numbers of online video sector

La Chine est l’un des rares endroits où vous pouvez voir le lever du soleil… mais seulement sur un écran géant en raison du nuage de pollution si épais qu’en réalité, il vous empêche de le voir. Meilleure utilisation de la vidéo en streaming en Chine ? Ce pays possède la population la plus connectée avec 600 millions d’internautes sur la toile chinoise! Mais cela ne représente que environ 50% du pays.

 

Quelle est l’audience des vidéos online ? 450 millions…

 

Quel chiffre surprenant ! Contrairement aux Chinois, les Américains ne sont seulement que 189 millions à regarder les vidéos online et 520 millions dans toute l’Europe.

 

Les 450 millions de Chinois regardant les vidéos en ligne représentent 80% de la population chinoise connectée sur Internet, qui elle atteint 610 millions de personnes. Cette population est sur le point d’atteindre 700 millions de personnes en 2016 selon l’infographie publié par Go-Globe.com.

 

Cet infographie ressemble beaucoup à la structure de la Chine : une masse! Les sous-titres chinois vont finalement apparaître de plus en plus dans toutes les vidéos sur Internet et plus tôt que prévu.

 

En ce qui concerne les revenus dans l’industrie des vidéos, ils représenteraient 12,2 milliards de Yuan, soit 2016 milliards de dollars, c’est à dire 4,50 dollars par personne par an. On attend le double en 2016 avec 25,9 milliards de Yuan.

 

Cette partie pourrait provenir des courses  effrénées de piraterie en Chine  aujourd’hui. Les choses changent, comme Hollywood qui a décidé de couper une bonne partie de ses contrats avec leurs sites majeurs dans le pays. Le contenu est libre et gratuit pour les internautes et les sites internet représentent de gros revenus publicité.

 

Vidéo à la demande

Mais les chinois vont devoir accepter le changement en VOD puisque c’est entrain de devenir la méthode préférée de distribution de films en ligne aujourd’hui.

 

La même chose devrait également se produire pour la télévision depuis que les chinois préfèrent les vidéos en ligne que la Télévision. Et pourquoi pas ? Ils peuvent obtenir la Télévision à partir d’une variété d’autres pays en ligne en leur donnant un ensemble de contenu beaucoup plus vaste à choisir. Toutefois, il pourrait rencontrer plusieurs obstacles. En effet, de plus en plus de personnes ne voient plus l’intérêt de  payer 1,60$ pour un disque qu’ils pourraient télécharger gratuitement sur internet.

 

Les temps changent, mais les sites payants commencent à devenir plus répandus et les gens sont apparemment plus disposés aujourd’hui à payer pour du contenu. Peut-être voient-ils enfin la valeur qu’ils obtiennent en retour pour une vidéo online?

Push marketing ?

 

Aujourd’hui, on remarque un gros effort de marketing pour la vidéo en ligne en Chine, mais d’ou vient il ? Plusieurs sites ont suivi le même article comprenant quelques interviews parlant de ce sujet. Il serait curieux de voir d’où cela provient car il est juste classé comme Pékin A. Au moins trois sites l’ont imprimé, mot pour mot, y compris le Vancouver Sun, le StarTribune en Minneapolis et Les USA. Peut être que les efforts commerciaux du pays ont pour but que les sociétés de contenu vidéo aux USA sachent que le pays est ouvert aux affaires et que les gens veulent bien payer pour du contenu vidéo?

 

Concernant les vidéos en ligne, faire des affaires dans le pays est certainement intéressant. Par exemple, Huawei a proposé un Smartphone 6,1 pouces et a accepté de faire équipe suite à la demande de créer une application proposant un abonnement incluant la diffusion de deux films gratuits d’Hollywood par semaine. Cependant, aux USA, il serait davantage question de choix et de disponibilité. En Chine, ils préfèrent proposer aux utilisateurs un programme comprenant un dispositif pour afficher du contenu sur une application, moyennant un supplément. Le prix  fait également partie d’un autre domaine où le commerce de la vidéo en ligne est entrain de s’adapter au maximum à la Chine.

 

Opportunités de croissance énormes

Premièrement, vous remarquerez au final que vous n’aurez jamais la chance de voir un vrai lever du soleil à cause de la masse de pollution présente en Chine. Deuxièmement, la Chine pourrait ne pas être un si mauvais endroit pour faire des affaires, à condition de le faire avec des entreprises appropriées et conformes aux idées de comment la vidéo en ligne devrait être disponible.

 

Par exemple, les entreprises citées dans l’infographie sont aussi celles citées dans les articles que j’ai mentionnés (au moins les deux derniers en bas). Peut-être pouvons-nous parler de manipulation d’action? La compagnie Youku Todou fait partie du NASDAQ et la liste des investisseurs institutionnels comprend Prix T Rowe, Morgan Stanley, Janus et d’autres grandes sociétés de placement. Le cours de l’action était en déclin avec 14,50$/ la part alors qu’il était près de 67,25$/la part en Avril

 

Sohu est également dans le NASDAQ et a connu un grand succès en Novembre avec des actions à 61$/la part aujourd’hui à 75$/la part.

Conseils

Maintenant, je ne vous suggère pas totalement de vous orienter vers la Chine quant à l’édition de contenu vidéo. Loin de là. Accueillez cela les bras ouverts, parce que si vous ne le faites pas, le contenu apparaitra sur un de ces sites qui ne suit pas les règles du système actuel et sera donc probablement piraté. Cela vous fera même perdre le flux modéré de revenus que vous pourriez gagner en travaillant avec une entreprise qui aura pour objectif de diffuser votre contenu aux utilisateurs du pays.

 

Certains revenus sont meilleurs que d’autres, n’est ce pas ?

De plus, si votre contenu connait un succès aujourd’hui, le public continuera a augmenté et les recettes suivront. Vous serez donc en mesure de finir par passer votre nouveau contenu en « Pay per click » et donc augmenter le retour sur investissement initial.

 

La publicité vidéo

 

Les réseaux de publicité de vidéos devraient déjà être installés dans toute la Chine ! Allons voir des fusions ou acquisitions dans les mois à venir à cause de la quantité de recettes que génère la vidéo en ligne en Chine? Si j’étais un grand réseau de publicité vidéo aux USA, je chercherais certainement à créer un partenariat stratégique pour que mon entreprise ait des droits sur l’inventaire publicitaire.

 

L’autre secteur qui pourrait générer une grosse source de recettes aux USA est le sous titrage dans les dialectes chinois, le doublage ou encore les services de traduction.

 

 

Après tout, si vous pouvez capture 10% du marché de la vidéo en ligne en Chine, vous avez vous même 45 millions de téléspectateurs. Il n’y a pas de meilleure façon que de transmettre un message vidéo dans leur propre langue.

 

Voir aussi :

 

Marketing Chine