L’office du tourisme d’Australie lance une nouvelle campagne axée sur sa gastronomie et ses vins.

On ne rappelera jamais assez les efforts de l’Australie pour capter la clientèle du future les chinois.

Jusqu’à présent, les différentes campagnes menées par l’Office du Tourisme mettaient en scène de jolies demoiselles, des activités de luxe ainsi que de nombreuses célébrités, comme dans le spot publicitaire controversé « Where the bloody hell are you ? » (« Où diable êtes-vous ? »).  Cependant, le succès n’a pas toujours été au rendez-vous. Voici le spot commercial en question, qui a tout de même marqué les esprits :

Cette fois-ci, l’office du tourisme australien a décidé de changer son angle d’attaque et d’utiliser de nouveaux éléments pour promouvoir le tourisme : l’art culinaire et œnologique. Pour se faire, c’est 10 millions de dollars australiens qui ont été investis dans cette campagne « Restaurant Australia ».

L’Australie, le meilleur restaurant du monde

Problème … Solution

Afin d’attirer plus de clients venant des quatre coins du monde, l’Australie a longuement étudié le marché du tourisme pour trouver les facteurs clés pris en considération lorsque les voyageurs choisissent leurs destinations de voyage. Selon une étude de consommateurs, la gastronomie et les vins seraient ces facteurs, les déclencheurs affectifs les plus importants pour les consommateurs, devant la beauté de classe mondiale.

Pour certains, la gastronomie australienne ainsi que ses vins ne sont pas spécialement réputés. En effet, le fossé qui existe entre les perceptions qu’ils ont et l’offre réelle dont est capable l’Australie est assez conséquent. Seulement 26% des personnes interrogées ne s’étant jamais rendues en Australie, pensent qu’il y ait une bonne gastronomie et de bons vins en Australie. Parmi ceux qui s’y sont rendus, l’Australie se classe directement deuxième mondiale des destinations culinaires, juste après l’incontournable France, et avant l’Italie. Par ailleurs, les voyageurs ayant visité la Chine, les Etats-Unis, la France, l’Inde, l’Indonésie, la Malaisie, le Royaume-Uni, la Corée du Sud et l’Australie, considèrent que la gastronomie de cette dernière est immanquablement la première mondiale.

Le potentiel du marché touristique peut alors être mesurable puisque nous savons que les visiteurs internationaux dépensent jusqu’à 4 milliards de dollars pour de la nourriture, du vin ou des activités culinaires (données 2013).

south-australia-adelaide-food-and-wine-festival

« Restaurant Australia veut rassembler toutes les histoires autour de nos habitants, de nos lieux et de nos produits pour montrer au monde que sont servis chaque jour des mets et vins d’exception dans des lieux remarquables, et les partager au travers un contenu riche et captivant. » explique John O’Sullivan, le Directeur Manager de Tourism Australia.

Cette nouvelle campagne en ligne consiste à avoir les entreprises gastronomiques et œnologiques australiennes publier leur histoire sur les réseaux sociaux avec le hashtag #restaurantaustralia, et de les réunir sur une des plateformes de l’office du tourisme d’Australie.

Elle a aussi inspiré d’autres pays à faire de même, comme les Etats-Unis avec leur campagne culinaire de tourisme « Flavors of the USA », lancée en 2015, qui reprend la forme de cette campagne, via des partenariats avec les opérateurs culinaires et vignobles et une communication essentiellement sur réseaux sociaux.

Lire à ce sujet :

Besoin de développer une stratégie digitale dans le secteur du tourisme ? Nous pouvons vous aider. Contactez-nous ici.

Voir une de nos études de cas : AigueMarine