Comment promouvoir les marques anglaises en Chine? Un partenariat avec JD?

JD.com, une large entreprise d’e-commerce en Chine

 

Unknown

 

JD.com est l’une des plus grosses compagnies d’e-commerce avec Tmall du géant Alibaba.

Il offre aux consommateurs une excellente expérience de shopping en ligne grâce à son contenu riche et son site internet facile à utiliser.

La plateforme d’e-commerce présente une large gammes de produits et les livrent d’une façon rapide et fiable.

Les vêtements font partie de la catégorie se développant le plus rapidement sur JD.com.

Grâce à sa plateforme transfrontalière, les marques internationales peuvent vendre en Chine sans avoir à investir physiquement dans le pays.

JD bénéficie de l’une des plus larges infrastructures de toutes les entreprises d’e-commerce en Chine avec 7 centre de traitement des commandes, 209 entrepôts et au total 5 987 stations de livraison et distribution dans 2 493 départements couvrant toute la Chine.

Il y a un marché énorme pour le e-commerce en Chine. Selon les statistiques du gouvernement Chinois, la Chine avait 688 millions d’utilisateurs internet et 413 million d’acheteurs en ligne en 2015. JD, quant à lui, bénéficie de 155 millions de clients actifs.

 

Capture d’écran 2016-07-18 à 11.43.30

 

Les consommateurs chinois et les marques anglo-saxonnes

 

JD collabore déjà avec des marques anglaises telles que Marks & Spencer, Clarks ou des marques écossaises célèbres de whisky comme Chivas, Johnnie Walker, Glenfiddich, et Glenlivet.

Les Chinois apprécient la qualité des produits anglo-saxons. Le potentiel de nouveaux consommateurs est très important et s’élève en effet à 170 million.

 

914852

 

JD lance la « Semaine British »

 

JD.com s’apprête à organiser la « British Week» au Royaume Uni entre le 22 et 30 Juin pour aider les marques anglo saxonnes à vendre aux consommateurs chinois.

Près de 60 marques anglaises, irlandaises ou écossaises seront présentes aux conférences et ateliers portées par des experts de l’industrie comme des membres du gouvernement, des représentants de JD.com, de l’organisation du commerce et des investissements en Grande Bretagne, du bureau de la propriété industrielle, de DHL ou eCargo, les entreprises de livraison …

Les orateurs vont fournir aux marques des outils et astuces les aidant à maximiser leurs exportations en Chine par le e-commerce. Ils pourront les conseiller aussi sur comment protéger leur propriété industrielle et sur les politiques logistiques du pays.

Les marques présentes aux ateliers apprendront comment plaire à la demande croissante de consommateurs chinois pour les produits anglais authentiques et de qualité.

Le but de JD est d’ouvrir un centre commercial en ligne destiné aux marques anglo-saxonnes sur le marché asiatique.

 

china_britain-large_trans++qVzuuqpFlyLIwiB6NTmJwfSVWeZ_vEN7c6bHu2jJnT8

 

Content of the British week

 

Le premier jour, il y aura une conférence à Londres sur l’industrie de la mode pour tous ceux intéréssés par le marché chinois. Des marques anglaises, designers et distributeurs anglais de mode pourront être présents.

Le 29 Juin, JD a prévu d’organiser un atelier s’intéressant aux biens de grande consommation comme les soins pour bébés, produits maternels, de beauté, de soins, de sport, pour la maison ect…

Le site de e-commerce va aussi donner des conseils aux marques pour qu’elles protègent leur propriété industrielle en Chine car comme nous le savons tous, la copie est facile en Chine et le marché de la contrefaçon est très important. Ensuite, il leur apprendra à utiliser les réseaux sociaux de manière efficace pour leurs campagnes marketing. C’est en effet difficile de comprendre le modèle digital chinois car il est bien différent de ce à quoi on a l’habitude en Europe.

 

20140725-cath-kidston_article_main_image

 

Lectures supplémentaires