Vous êtes architecte et souhaitez développer votre notoriété en Chine, souhaitez comprendre comment le marché chinois fonctionne, et les techniques pour pitcher de grand projets.

La Chine est un paradis pour les spécialistes français dans un grand nombre de secteurs.  Jetons un coup d’œil à la situation actuelle du marché de l’architecture en Chine et à la manière d’en faire partie.

Les statistiques révèlent que jusqu’à 50 % du PIB chinois est dominé par les investissements en infrastructures et la construction de villes.

 

Si vous êtes architectes ou que vous faites partie d’un cabinet d’architecture et que vous souhaitez proposer vos services en Chine,

Soyez attentif à la suite de l’article.

  • Pourquoi les architectes étrangers peuvent-ils s’intéresser au marché chinois?
  • Quelles sont les difficultés pour un architecte d’intégrer le marché chinois ?
  • Est-il possible de faire face à ces difficultés?

 

 

I. Pourquoi les architectes étrangers peuvent-ils s’intéresser au marché chinois?

  • La Chine est considérée comme un pays en développement mais aussi comme un pays progressiste.
  • La demande d’architecte augmente en raison de la multiplication des projets.
  • Le marché connexe, notamment l’immobilier, est en plein essor ici.
  • Il existe de nombreux projets internationaux réalisés en Chine qui nécessitent des talents internationaux.
  • Les villes existantes et émergentes de Chine présentent des similitudes pour les projets les plus futuristes et les plus standards.
  • La Chine apprécie l’expérience internationale dans le domaine de l’architecture, tant en ce qui concerne la qualité que le design.
  • Le marché de l’architecture en Chine est suffisamment grand pour accueillir diverses approches et des idées très diverses, des plus conservatrices aux plus audacieuses.
  • La Chine connaît une pénurie d’architectes locaux capables de s’auto développer.
  • La culture chinoise de copie exige des architectes étrangers.

 

 

II. Quelles sont les difficultés pour un architecte d’intégrer le marché chinois ?

  • Les Chinois n’utilisent pas Google pour trouver un architecte étranger sur place.
  • De plus, les Chinois ne se réfèrent jamais à des sources d’experts étrangers pour trouver des candidats potentiels.
  • Les experts chinois ne réagiront pas non plus à un architecte qui les contacterait, s’ils sont inconnus en Chine.
  • Ils ont des problèmes de confiance et n’aiment pas les risques qui vont de pair avec cela.
  • Ils ne considéreront pas les recommandations étrangères comme un avantage d’un architecte étranger.

 

III. Est-il possible de faire face à ces difficultés?

Absolument oui.

Cependant, il est essentiel de travailler sur votre visibilité et votre réputation en Chine pour entrer sur le marché. Voyons ce que cela implique.

MAITRISER VOTRE PROPRE IMAGE

Fondamentalement, la première chose qu’un architecte doit faire à un stade préliminaire est de se procurer un bon site web.

Un bon site web pour un architecte étranger en Chine est celui qui :

  • qui a un hébergement en Chine, à Hong Kong ou à Singapour pour être facilement accessible
  • qui est conçu en mandarin pour être lisible
  • qui est informatif et interactif.

Outre le fait d’avoir un site web, il serait utile à l’avenir d’ouvrir un compte officiel sur WeChat (Facebook chinois comptant 900 millions d’utilisateurs actifs).

WeChat constituerait une autre source d’information.

Cela vous permettrait d’avoir une brochure digitale pour vous présenter et d’envoyer des bulletins d’information présentant vos œuvres aux personnes déjà présentes.

Votre site web pourrait comporter un QR-code pour rediriger vos pistes potentielles vers votre compte WeChat.

 

ETRE VISIBLE SUR LE WEB (LE RÉFÉRENCEMENT)

Votre site web sera mis en ligne pendant que les entreprises chinoises chercheront un architecte étranger.

Comme cela a été mentionné précédemment, les Chinois ne chercheront pas d’architecte sur Google – 85 % d’entre eux iront sur Baidu (les 15 % restants étant répartis sur l’ensemble du web).

Il y a des millions d’architectes qu’ils trouveront sur Baidu.

Mais croyez-moi, ils ne consulteront que les meilleurs parce qu’ils savent que ce sont les meilleurs architectes.

De plus, avec le mode de vie chinois, ils n’ont tout simplement pas le temps de consulter des millions d’architectes et d’atteindre votre site web quelque part sur la 1500e page de Baidu.

Il est donc essentiel d’atteindre les premiers résultats de recherche pour que votre site soit trouvé.

Plus d’informations et techniques de référencement sur Baidu dans cet article

 

COMMENT OBTENIR LE 1ere POSITION SUR BAIDU ?

  • Utilisez des mots clés généraux et spécifiques sur votre site web
  • Obtenez une page sur Baidu (bon pour paraître plus digne de confiance aussi)
  • Obtenez des liens de retour sur les forums chinois avec des discussions liées à l’architecture (comme Zhihu, Zhidao, Tieba).

Vous pouvez choisir une autre solution si vous manquez de temps ou si vous souhaitez obtenir des résultats rapides entre-temps.

Baidu offre la possibilité de payer et d’obtenir des annonces payantes en plus.

Toutefois, il est peu probable que les meilleures entreprises se tournent vers ces annonces car elles n’ont rien à voir avec votre image.

 

TRAVAILLER SUR LE BOUCHE À OREILLE (VITAL EN CHINE)

La réputation est un élément intrinsèque de votre campagne de marketing si vous voulez être architecte en Chine.

Il est essentiel de leur faire comprendre que vous méritez qu’on vous confie une tâche pour travailler sur leurs projets.

Une fois que vous avez acquis une réputation, vous pouvez résister à n’importe quelle concurrence.

Le même principe fonctionne pour eux, même sur le marché intérieur.

Et la réputation est une question de mentalité chinoise.

Sachez que les chinois sont habitués à avoir beaucoup de monde autour d’eux, avec une plus grande proportion d’escroqueries ou de pseudo-architectes de mauvaise qualité.

Par conséquent, être mentionné partout est le bon moyen de donner l’impression que vous êtes l’architecte dont ils ont besoin.

LA VALEUR DE LA PRESSE EN CHINE (Online bien sur) 

La première chose à faire pour entrer dans la tête des Chinois qui ont besoin d’un architecte est d’établir une forte présence dans la presse.

Les sources d’information digitales relatives à l’architecture de telle ou telle manière sont fréquemment consultées par toute personne chargée d’engager un architecte.

Vous devriez y être. *Exemple Sina 

 

L’INFLUENCE DES MÉDIAS SOCIAUX EN CHINE

Les Chinois utilisent constamment les plateformes sociales pour communiquer, se tenir au courant, être en contact avec les tendances du monde, etc.

Les plateformes sociales chinoises les plus populaires peuvent se targuer de compter entre 500 et 900 millions d’utilisateurs actifs.

 

 

 

  • WeChat est la plateforme qui occupe au moins 2 heures du temps de tout internaute chinois par jour. Elle offre la plus grande visibilité ainsi que des possibilités de promotion efficaces

Lire les stratégies sur WeChat dans l’investissement 

  • Weibo est un Twitter chinois avec une audience de 500 millions de personnes et il est également adapté aux promotions (https://www.weibo.com/)

 

  • Douyin est la plateforme populaire la plus récente avec 500 millions de visites par jour. Elle a la plus large audience pour le contenu vidéo.

Le format vidéo court est efficace pour les promotions en Chine en ce qui concerne les restrictions de temps de loisir et la préférence pour naviguer à travers divers contenus rapides.

Douyin est particulièrement utile lorsqu’il s’agit de faire participer le KOL – les principaux leaders d’opinion, ou les personnes d’influence chinoises.

Ce sont les bases mêmes pour devenir un architecte étranger très demandé en Chine.

lire plus d’informations sur les différents types de KOL (par budget)

 

60% des consommateurs chinois font confiance aux influenceurs

(source consultancy A.T. Kearney)

“[Chinese consumers] have been through all sorts of scams, fake companies, fake products, fake services, etc. They have reached a point where they don’t trust what a brand says about itself,” said Hamza Ouarit, marketing manager at Shanghai-based Gentleman Marketing Agency. source SMCP

 

QU ‘EST-CE QUE CELA APPORTE A UN ARCHITECTE ETRANGER?

  • Une présence sur le marché chinois
  • Une grande visibilité avec de grandes chances d’être pris en considération
  • Une bonne réputation construite de manière organique
  • De meilleures possibilités de promotion
  • Génération de prospects au lieu de vaines tentatives de promotion.

Vous avez désormais toute les clés, si vous êtes architecte pour vous développer en Chine …

 

Un dernier geste?

Nous contacter pour connaitre les solutions plus en détail