Les vins de Corse en Chine

 

Aujourd’hui nous avons le plaisir de recevoir Vincent, l’ambassadeur des vins de Corse en Chine. Et oui, les vins de Corse ont décidé d’attaquer le marché chinois.

Pourrais-tu te présenter personnellement ?

Bonjour Marketing Chine, je m’appelle Vincent Cervoni et j’ai 25 ans.

Après deux années de classe préparatoire au lycée Sainte Croix de Neuilly-sur-Seine, j’ai intégré l’ESC Bordeaux (Kedge Business School) où j’ai eu la chance d’être président de l’association œnologique de l’école : AOC – première club d’œnologie étudiant de France. C’est véritablement à partir de ce moment-là que je me suis intéressé au monde viticole, comment ne pas faire autrement dans cette région…

Fort d’un passage très formateur et humainement enrichissant chez Danone Produits Frais, j’ai abandonné les yaourts pour retrouver le vin en intégrant l’équipe de Sopexa à Shanghai. J’ai ainsi bénéficié de leur expertise du marché. C’est lors du salon Vinisud à Shanghai que j’ai rencontré Bernard Sonnet et Caroline Franchi, directeur et chargée de communication au sein du Conseil Interprofessionnel des Vins de Corse (CIV Corse). Le courant est passé immédiatement et les vignerons insulaires ont reçu un accueil formidable pour leurs premiers pas au sein l’Empire du Milieu. Nous avons alors monté un VIE, avec l’aide de Madame la Ministre du Commerce Extérieure, Nicole Bricq et les équipes d’Ubifrance à Paris et celles  en Chine/Hong Kong. Le projet les a immédiatement séduits, l’histoire des vins de Corse en Asie a débuté ainsi.

 

Quelle est ta mission en Chine ?

Ayant des origines vietnamienne et corse, travailler en Asie pour les vins de Corse est  un grand challenge qui me tient vraiment à cœur.

J’ai deux casquettes :

–       Je dois implanter le bureau du CIV Corse à Hong Kong afin de créer, construire, promouvoir et animer l’image de nos vins dans la zone Asie (HK, Macao, Taiwan, Singapour, Chine continentale, Japon, Vietnam et Corée du Sud)

–       Je suis chargé de commercialiser 6 domaines : Le Domaine Vico/Clos Venturi (AOC Corse), le Clos Culombu (AOC Corse Calvi), le Clos Canarelli (AOC Corse Figari), le Domaine Orenga de Gaffory (AOC Patrimonio), le Domaine Terra Vecchia/Clos Poggiale (AOC Corse) et les Vignerons d’Aghione (cave coopérative AOC Corse)

Je suis en relation avec les douaniers, le transitaire, l’agence de communication, les clients potentiels et les vignerons dans une même journée. A 25 ans et en étant seul sur place, c’est un vrai défi mais les Asiatiques sont très curieux et leur faire découvrir les vins ainsi que l’île est un vrai plaisir.

vindecorse

 Pourrais-tu nous parler de l’arrivée des vins de Corse en Chine ?  

Les influences successives des Grecs et des Romains font du vignoble corse l’un des plus anciens du monde. Néanmoins, il n’est véritablement structuré que depuis les années 90. A force de patience, de travail et de talents, les vins sont désormais reconnus par les plus grands critiques et présents sur les plus belles tables.

Forts de leur récente notoriété, certains vignerons entrepreneurs et visionnaires s’inscrivent comme des pionniers dans l’aventure du grand export. A l’image de l’engouement actuel pour les vins corses aux Etats-Unis, se tourner vers l’Asie s’est imposé à nous comme une évidence. Actuellement, les vins corses ne sont que très peu présents dans la zone, tout est encore à construire.

Le bureau asiatique a été créé au mois de janvier 2014, au sein du Consulat Général, plus précisément dans la cellule vins et spiritueux d’Ubifrance à Hong Kong qui m’encadre.

Je reviens d’un salon à Shanghai où l’accueil a été très chaleureux! Les vins plaisent aux professionnels et consommateurs locaux en soif de nouveauté, de raffinement, d’authenticité, et d’exotisme.

 

Est-ce que les chinois connaissent bien la Corse ?

Figurez-vous que tous les Chinois connaissent la Corse sans le savoir. En effet, ils en ont entendu parler via le personnage de Napoléon sans forcément pouvoir situer géographiquement l’île. Il est très connu ici.

Les plages de sable fin, une nature préservée, une gastronomie généreuse et gourmande, les vins vinifiés dans des amphores sont autant d’image qui les font rêver. Ils comparent souvent la Corse à l’île de Hainan, Sanya.

boirevin

Quelles sont les spécificités de ces vins ?

Notre arrivée en Asie surprend mais elle reflète concrètement nos vins et notre slogan : « Forcément inattendus « .

Deux mots caractérisent les vins de Corse : authenticité et évasion.

L’atout de nos vins est indéniablement le côté atypique des vins issus de cépages indigènes tels que le Niellucciu, le Sciaccarellu ou encore le Vermentinu. D’autant plus que de nombreux vignerons replantent des vieux cépages Corses (Biancu Gentile,  Carcaghjolu Nera, l’Aléatico,…). Nous n’avons donc pas d’équivalents en termes de goût et de savoir-faire. De plus en plus, de vignerons travaillent en biodynamie et en naturel. Certains vinifient même dans des amphores ou encore dans des œufs en ciment, ce qui suscite forcément l’intérêt.

De plus, comme l’affirme Pierre Gagnaire très justement.  « On ne peut pas parler des vins corses sans évoquer les arômes des paysages ». Les vins révèlent pleinement le terroir et la nature, ils nous transportent sur l’île.

Les vins représentent donc une nouvelle alternative dans l’offre française et permettent aux professionnels de proposer un vin français unique, chargé d’histoires à raconter aux clients.

A quels types de consommateurs s’adressent-ils pour l’instant ?

Chacun(e) peut trouver un vin à son goût tant la diversité des vins est vaste selon les appellations. Ceux-ci s’adressent donc à toute personne qui souhaite découvrir des saveurs uniques et  différentes des celles des vins issus de cépages très répandus tels que le Merlot, le Malbec, le Cabernet Sauvignon, le Pinot Noir, le Chardonnay,…

Plus généralement, les vins de Corse sont une invitation au voyage pour toutes les personnes à la recherche de nouveauté, de made in France, de typicité et d’évasion.

vincent 2

Quelles vont être les principales actions Marketing des vins de Corse en Chine ?

Avant tout, nous arrivons en Asie de façon humble et modeste. (Tous les conseils sont les bienvenus). Néanmoins, même en étant le Petit Poucet sur le marché Chinois, nous nous inscrivons dans une véritable dynamique. Cela se concrétise sur le terrain et sur Internet. Les mots d’ordre de notre démarche sont sincérité, générosité, originalité et convivialité, à l’image du vignoble.

Nous venons de participer au Salon Bettane & Desseauve à Shanghai. Nous aurons un stand lors de Vinexpo Asia (Stand n° 3 R78) à Hong Kong et de Vinisud à Shanghai en octobre. Je vous invite à venir nous rencontrer. J’irai soutenir notre vignoble dès qu’on me le demandera.

Nous développons en parallèle toute une stratégie digitale avec la création d’un site dédiée pour l’Asie, d’un Facebook, d’un compte Instagram et d’un Wechat. Nous communiquerons ainsi sur la richesse et la diversité de nos paysages et de notre terroir. Le sens de l’hospitalité nous anime et ce sera un plaisir d’accueillir des chinois afin de leurs faire découvrir la terre de Napoléon. A l’image des vins, on apprécie véritablement et pleinement la Corse quand on la « vit ».

Quelles sont les principales objections qu’ont les chinois lorsqu’ils entendent parler des vins de Corse ?

Honnêtement, l’accueil est très bon et les vins suscitent la curiosité. Les chinois sont des gens désireux d’apprendre, ils sont ravis de déguster un nouveau vin français dans un marché saturé. D’ailleurs, Wine in China, magazine référent sur le vin, nous prépare déjà un article.

La seule crainte que certains peuvent avoir c’est que nous sommes encore méconnus en Chine. Nous n’avons ni les moyens, ni les volumes suffisants, ni la vocation à l’être autant que certaines appellations et c’est ce qui fait tout notre intérêt sur un marché saturé où des amateurs émergent.

Et puis, si chaque chinois boit une bouteille de vins de Corse par an, nous serons déjà très contents…

 

 

Nous vous  remercie pour avoir répondu à nos questions.

Bonne continuation 

Olivier VEROT

Agence Marketing Chine