Préparer un Business Trip en Chine

.

Entreprendre un voyage d’affaire en Chine n’est pas une panacée. Cela n’a rien à voir avec n’importe quel autre pays. Certes il y a toute une partie logistique à prévoir (quelques points sont mis en avant dans la deuxième partie de l’article) mais il faut aussi s’y préparer mentalement et culturellement. Le respect des coutumes et des traditions est très important. Les Chinois ont développé une certaine fierté vis-à-vis de leur culture qui les poussent à vouloir vous montrer le plus de ses facettes en un minimum de temps. Plus vous montrerez que vous l’appréciez et la comprenez, plus facile sera la relation avec ceux avec qui vous traitez.
Un voyage d’affaire en Chine n’a rien d’une simple négociation accompagnée de flatteries, mais ressemble plutôt à une rencontre protocolaire : il faut vous y préparez et apprendre « ce qu’il faut faire » et « ce qu’il ne fait pas faire ». Ce n’est qu’à partir du moment où vous inspirerez confiance à votre vis-à-vis Chinois qu’il pourra traiter avec vous. Cette confiance peut prendre plusieurs jours à acquérir, il faut savoir être patient.

.
Voici quelques indications qui pourront peut-être vous aider au moment d’aborder vos négociations: une des premières choses bien entendu est d’arriver à l’heure. La ponctualité est très significative en Asie et la première impression très importante.

Concernant votre Business Card, deux points peuvent être fortement appréciés : le premier est de la rédiger en Chinois en plus de l’anglais. Cela montre que vous personnalisez votre approche et que faites les efforts nécessaire pour que votre interlocuteur vous comprenne. Il y a également une manière particulière de présenter sa Business Card: il faut la tendre avec les deux mains de manière à ce qu’on puisse lire votre nom. Enfin, il est toujours bien vu de complimenter la carte que l’on reçoit.
Le relationnel est très important en Chine. Ne soyez pas étonné si votre interlocuteur vous invite chez lui après une journée de discussions. C’est une manière pour lui de mieux vous connaitre mais aussi évidemment de vous présenter sa famille et son quotidien. En général, cette invitation marque le début d’une soirée bien arrosée…
Dans votre approche des choses, attachez-vous à montrer que vous êtes une personne de parole et d’honneur.
Enfin, évitez de parler politique lors discussions ; il s’agit souvent d’un sujet sensible pour les Chinois et une remarque qui pourrait les contrarier nuirait indéniablement au bon déroulement des négociations.
Pour plus de conseils vous pouvez aller voir conseils business Chine.

.

Pour le coté plus logistique, voici quelques indications:
Pensez au prévoir au minimum une semaine pour l’obtention du Visa (nécessaire même pour les courts séjours).
Hong-Kong, Beijing, Shanghai et Guangzhou sont probablement des villes ou vous devrez aller. Cela tombe bien, elles sont desservies presque quotidiennement au départ de Paris. Il est ensuite très facile de gagner d’autres destinations par le train ou le bus; le trafic est très développé. Arrivé à l’aéroport, vous trouverez facilement un taxi. Pensez au préalable à écrire la destination en Chinois et ne tentez pas de négocier, mais surveillez que le compteur est bien mis en route.
Concernant le logement vous trouverez sans problème des hôtels 4,5 étoiles dans les centre villes. Une autre option parfois choisie est de louer un appartement (souvent moins cher) par des organismes comme Wimdu. C’est une solution souvent appréciée par les commerciaux, notamment lorsqu’il leur faut rester plus de 3 jours dans la ville.

.
Quoi faire à Beijing, Hong Kong ?

Si vous avez un peu de temps supplémentaire ou une journée de repos au milieu de vos négociation vous aurez le loisir de vous visiter un peu. Voilà ce que vous pouvez faire: prendre une journée pour aller à voir la muraille de Chine (préférable d’y aller durant la semaine); il est possible d’y aller en navette ou de louer une voiture. L’idéal étant d’y aller avec un habitant de la région.

En général, il y a quatre possibilités pour la muraille : Badaling est une solution intéressante parce qu’il y a possibilité de se balader un peu dans la montagne après. Le Palais Interdit sur la place de Tiananmen est également à faire.
Pour Hong Kong, un bon plan est d’aller en haut du Parc de Victoria ; vous aurez une vue sur toute la ville, et accès à certains musées.

.

Camille Franc

de Windu.fr