La croissance économique en Chine attire beaucoup d’investisseurs étrangers

 

La situation économique de la Chine de ces dix dernières années a attiré rapidement beaucoup d’investisseurs étrangers qui ont cherché les meilleurs méthodes d’implantations pour pouvoir profiter de ce marché de la manière la plus rapide et efficace possible.

Le portage salarial est l’une de ces solutions.

Pratique obscure pour beaucoup de salariés et d’entreprises cette méthode a été au départ utilisée pour permettre de détacher des consultants dans d’autres pays sans avoir obligatoirement une structure physique ou administrative pour les accueillir.

Rappel du principe du portage salarial

Une entreprise envoi l’un de ses collaborateurs dans un pays étranger en faisant appel aux services d’une entreprise dite de portage qui agit en temps que prestataire de service. Cette société, en contrepartie du paiement d’une prestation va s’occuper de toutes les démarches légales et administratives au nom de l’entreprise et du collaborateur afin de permettre au collaborateur et à son entreprise d’avoir les mains libres pour pouvoir se concentrer sur leur activité commerciale principale. En général 50% de la prestation reversée à l’entreprise de portage sert à payer l’employé, l’autre moitié sert à régler les frais administratifs et payer l’entreprise elle-même pour sa prestation de service.

Une entreprise prenant en charge la totalité des démarches administratives pour quelqu’un d’autre dans un pays inconnu peut sembler risqué puisque cela implique une grande confiance dans les capacités de l’entreprise engagée pour résoudre les problèmes qui pourraient surgir et non pas en créer !

Posons-nous donc la question : le portage salarial est-il légal en Chine ?

La pratique du portage salarial est légale en Chine mais toutes les entreprises n’ont pas la légitimité pour le faire :

Pour qu’une entreprise soit considérée comme sérieuse et ai la légitimité nécessaire pour exercer une telle activité il lui faut remplir plusieurs critères

  1. Être inscrite au registre du commerce sous forme d’Entreprise Individuelle, de société, ou d’Auto-entrepreneur
  2. Avoir la capacité de fournir des factures d’honoraires et des contrats en accord avec les exigences du pays concernés.
  3. Ces factures doivent permettre d’avoir une idée précise des dépenses et de leur but.
  4. Tenir informé l’entreprise cliente de l’activité de son employé.

Lorsque vous faites à une société de portage la forme que prends la société devrait être examinée attentivement. En effet, selon les statuts les garanties légales ne sont pas les même, certaines forme de société ne fournissent pas ou presque jamais d’assurance responsabilité professionnelle comme les Auto-Entrepreneur ou les EI.

Comment vérifier les informations données ?

A l’ère de l’internet il peut paraître facile de trouver les bonnes informations pour se faire une idée sur le sérieux d’une société. C’est justement l’internet qui rends les choses difficile avec une quantité trop importante d’information à disposition qui ne permet pas de facilement faire la part des choses. Il faut donc aller sur des sites de confiances pour trouver les bonnes informations.

Concernant les entreprises de portage il s’agit par exemple de :

  • Infogreffe avec le nom et le numéro Siren de l’entreprise pour en vérifier la légitimité grâce à la vérification de celui-ci.
  • L’examination du CA annoncé et des comptes quand ceux-ci sont disponibles peuvent être de bons éléments mais ne suffisent pas a eux seul pour influencer une opinion car certaines données sont invérifiables ou introuvable pour deux raisons :

o   La première : l’entreprise est fraudeuse

o   La seconde : l’entreprise peut être sérieuse mais avoir été créé il y a moins de 5 ans, ce qui peut être la cause d’un manque de données financières.

  • Se renseigner sur le ou les créateurs de l’entreprise. Avoir une bonne idée de la personne à sa tête peut vous donner une idée de la sincérité de l’entreprise que celle-ci dirige.
  • Se renseigner auprès des anciens ou actuels clients pour en savoir plus sur la qualité des prestations.
  • Finalement l’entreprise de portage doit démontrer qu’elle est bien capable d’aider le salarié détaché en fournissant des conseils et l’aidant à contacter les bonnes personnes. Ce qui veut dire qu’une bonne entreprise de portage doit être spécialisée dans un ou deux secteurs comme le vin et le textile pour pouvoir bien renseigner l’employé porté. L’entreprise de portage ne devrait donc travailler qu’avec des acteurs des secteurs qu’elle connaît très bien.

Pour finir sachez que le portage est très règlementé suite au chaos qui régnait sur le marché il y a de ça dix ans. C’est pourquoi, en 2008, le gouvernement y a mis un terme en instaurant un cadre législatif qui a fait mettre la clé sous la porte à bon nombre d’entreprises de portage qui n’était pas assez sérieuses ou ne possédaient pas la légitimité nécessaire.

De nos jours, seules les entreprises de portage aux reins suffisamment solides et à la crédibilité suffisante perdurent.

INS TEAM

A lire

En savoir plus sur le portage salarial en Chine