Ces dernières années le monde s’est fortement tournée vers le monde du digital et de l’e-commerce.

Beaucoup de marques, accroissent leur présence en ligne via des plateformes de réseaux sociaux pour atteindre les consommateurs, et les marques de mode ne sont pas en restes

Les consommateurs aiment désormais pouvoir découvrir les créations d’une entreprise de mode d’un clique de leur smartphone ou de souris pour pouvoir commenter, évaluer, comparer et acheter. Et ce, peu importe les restrictions imposées sur internet dans le pays. La Chine en est un parfait exemple.

Quelques chiffres sur la Chine :

  • 20% de la population mondiale
  • 45% de la population d’internautes au niveau mondiale
  • 40% de taux de pénétration d’internet

Bien connaître les outils qui fonctionnent sur le marché chinois est essentiel

Ce marché est apparemment un marché intéressant à pénétrer en mettant en place une campagne digitale. Pourtant, c’est aussi en Chine qu’il est le plus difficile de fidéliser sa clientèle, les consommateurs ne se sentant nullement obligés de rester fidèle à une marque alors qu’ils ont la possibilité de comparer tout les prix et tous les genres en quelques clics. La majorité de ces consommateurs très friands d’internet et peu fidèles sont issus des années 80 et 90

En tant que marque de mode occidentale, il vous faut mettre en place une stratégie de marketing digital toujours plus performante pour parvenir à capter et garder l’attention des chinois susceptibles d’acheter vos produits.

Sachez que ces mêmes profils vont de plus en plus sur des plateformes e-commerce comme Taobao ou Tmall du groupe Alibaba au point où la Chine est maintenant le premier marché e-commerce mondiale d’environ (10.7 trillion)  1,37 trillion d’euros  selon les données iresearchchina datant de Juillet 2014.

En plus de cela, on retrouve les réseaux sociaux que sont Weibo et Wechat qui ont joué leur rôle en aidant leurs utilisateurs chinois à découvrir les produits venant du reste du monde.  En tant que marque de mode ne négligez surtout pas ces réseaux sociaux comptant tous les deux environ 500 millions d’utilisateurs.

Avant de parler des marques se lançant dans l’e-commerce en Chine faisons donc un tour d’horizons des marques étrangères qui ont l’expérience du marché chinois

Yoox

Yoox

En 2011, la marque italienne Yoox lança son magasin en ligne sur le marché chinois avec des produits de luxe afin de tester le marché.

Ce fut un pari qui s’est avéré judicieux puisque par la suite cette marque s’est retrouvée en tant que marque de référence parmi la catégorie des col-blanc chinois.

Plus récemment, en Juillet 2014, YOOX a travaillé avec Wechat de manière à pouvoir combiner l’e-commerce et les réseaux sociaux pour élargir son marché

Burberry

Burberry

En seulement deux ans, d’autres marques se sont lancées dans l’e-commerce en Chine. Burberry par exemple a annoncé l’ouverture de son propre magasin en ligne sur la plateforme B2C mise en place par le groupe ce qui a fait réagir le monde de la mode. En effet traditionnellement les marques de luxe préfèrent faire la promotion de leurs marques et produit via les média traditionnels de façon à éviter de perdre leur statut de marque de luxe.

En effet, qu’est ce qu’une marque de luxe ?

C’est une marque qui permet à ses acheteurs de se sentir privilégiés, de faire parti d’un petit cercle, de se sentir pourvu d’un certain statut. A première vu, être disponible sur internet est à l’inverse de ce concept puisque n’importe quel internaute à accès à l’offre de la marque de luxe s’essayant à ce genre de procédé ce qui fait perdre son statut à la marque en la démocratisant, l’opposé de l’effet recherché

Pari pourtant réussi pour Burberry qui a ainsi ouvert la voie aux autres marques de luxe par la suite. Revenons à Burberry :

En adoptant cette stratégie la marque de luxe a réussi à capter bon nombre de client sans perdre son statut de marque de luxe. Elle a par ailleurs réussi à acquérir une place prédominante sur ce marché

  • 2 raisons de ce succès :
  • Les fans de la marque qui le sont resté

La marque a créé un site en rapport avec le statut de la marque pour fournir à l’utilisateur une expérience très proche de celle que veut donner la marque .

Donc, si vous êtes une marque de luxe et cherchez à vous installer en Chine il vous est nécessaire de passer par les plateformes d’e-commerce comme Tmall.

Topshop


Topshop

Comparé à Burberry, Topshop viens juste de lancer son magasin en ligne avec Shangpin.com, un autre magasin de vente en ligne de luxe. La marque se concentre principalement sur l’online plutôt que sur les présences physiques des magasins de ventes au détail

Pourquoi Topshop place autant de confiance dans l’ecommerce ?

Tout simplement après avoir étudié les comportements des chinois lorsqu’ils achètent. Ces derniers achètent en effet de plus en plus en ligne.

Ensuite Topshop peut donner à ses clients une bonne expérience de navigation à sa clientèle grâce à son site web mais également à l’application qu’elle a mise en place. Elle met en place des innovations tel que l’achat de produits via QR codes qui est encore quelque chose d’unique en Chine pour ce type de produit.

Finalement une stratégie O2O : Online pour l’utilisation du magasin, de la campagne promotionnelle et offline pour les événements permettant de promouvoir la marque en ligne

En conclusion, quelques points à retenir :

  • L-ecommerce est un incontournable pour être présent sur le marché de la mode en Chine
  • Toute stratégie mixant Online et Off-line doit être le résultat d’une étude approfondie des comportements des clients de façon à bien pouvoir trouver sa cible.
  • Les réseaux sociaux sont aussi très importants à exploiter pour soigner votre e-réputation et rester au plus près de vos clients, ce qui vous permet de mieux analyser leurs besoins

Afin d’être sûr d’entrer sur le marché de la mode en Chine de la bonne manière n’hésitez pas à faire appel à nous, basés à Shanghai nous savons comment mettre en place des stratégies de marketing digital efficace pour accroître vos ventes.

Enfin, n’hésitez pas à nous demander nos case study pour vous faire une meilleure idée de notre expérience.

Plus d’informations sur la mode :