Les Alcools en Chine

.

Comme dirait mon ami Yang:
« Savoir boire en Chine est une forme de virilité et une arme ultime en affaires. »

.

Le grand jeu des Chinois consiste à bourrer l’adversaire, pour lui faire faire des concessions sur le contrat, ou lui faire passer un bon moment pour avoir des relations privilégiées, des Guanxis par exemple. L’amitié dans le milieu des affaires est très importante.
Autre Chose importante, pour survivre dans ce monde de requin, il FAUT savoir tenir l’alcool.

.

Marketing c'est aussi une Agence

Nous sommes l'agence Web & Marketing pour la Chine la plus visible que vous trouverez. Nos Services: E-Commerce, Référencement / SEO, Publicité, Weibo, WeChat, WeChat Store & RP..

Contactez Nous

 

Culture Générale des Alcools Chinois.

 

.

Il existe un grand nombre d’alcool en Chine, classé en 3 grandes familles.
.

1- L’alcool fort : le Baijiu

.

Le plus fameux est le Maotai 茅台 (53°) : c’est un alcool à base de sorgho et de blé. Pour le préparer, la tradition a dit, qu’il fallait faire sept fermentations et huit distillations pendant neuf mois. On garde ensuite le « nectar » pendant trois ans. Il est rare de voir un banquet en Chine sans Maotai.

.

Le 2eme grand Baijiu célèbre , le Wuliangye 五粮液
de la région du Sichuan. Il est composé de millet, sorgho, riz et maïs et est très populaire.
D’autres alcools à base de sorgho sont connus: le Daqu et le Xishui . Ces alcools dépassent pour la plupart les 50°.
Outre leur goût fort et peu raffiné, les expatriés s’accordent sur les difficultés à digérer ce tord boyaux.

.

2- Les alcools plus légers :

.
Le Nuomijiu est un vin de riz glutineux très apprécié des femmes. De même le Ghihuajiu de la ville de Guilin est réputé dans toute la Chine.
.
Le vin ne rentre pas dans les habitudes de consommation de nos amis les chinois. Cependant il a été longtemps cultivé, en particulier sous la dynastie des Han. Les chinois se sont aujourd’hui remis à la production. Certain ont choisi la joint-venture avec des français, et importer des pieds de vignes de France (Great Wall). Mais ils sont encore loin d’atteindre la qualité des vins français.
.

.

3- La bière Chinoise.

.
Les chinois de toute la Chine raffolent de la bière (pijiu啤酒).
.
La plus célèbre, c’est la Qingtao. Cette bière blonde est légère. Les Allemands ayant colonisé la Ville de Qingdao ont eu le mal du pays et ont créé des brasseries, puis ont appris aux chinois à fabriquer de la bière vers la fin du XIXe siècle.
.
C’est la bière numéro 1 en Chine. Il existe une grande fête de la bière à Qingdao, très célèbre en Chine.

Chaque région a sa propre bière: Harbin, Snow, Laoshan, Yantai….
.
.
.
.
Le Marché chinois de la bière.
.
La Chine est à ce jour le 1er producteur au monde de bière.
En 2007, la Chine a produit 393,1 millions d’hectolitres de bière soit 22%, de la production mondiale.
Le marché se caractérise, aujourd’hui, par une consommation par habitant qui reste modérée : 18L/Hab. Ce marché devrait s’accroitre d’années en années, avec l’augmentation du pouvoir d’achat des consommateurs chinois.
.
Données:
.
Taille du marché: 250 millions HL
Vol importations : 500,000 HL, ( 0,2%).
Ce marché est hyper concurrentiel et les « bières de luxes étrangères » ont du mal a se frayer un chemin hors des 2 capitales du pays, Pékin et Shanghai.
PS: leur coût est environ 10 fois supérieur aux bières chinoises, ce qui expliquerait bien des choses…

.
.

Voir mes articles relatifs:

.

Olivier VEROT
Marketing Chine