Aujourd’hui nous avons l’honneur de recevoir sur Marketing-Chine Harold Parisot, l’homme qui se cache derrière le Chinese Business Club, l’évènement VIP à Paris qui rassemble les décideurs français et chinois.

 
 
 
 

Pourrais tu te présenter ?

 

Je m’appelle Harold Parisot, j’ai créé ma société Harold Parisot Conseils il y a 5 ans. C’est une société d’intermédiation spécialisée dans les transactions immobilières off market pour les family office & la clientèle privée UHNWI. Suite aux demandes répétées de riches chinois souhaitant rencontrer en France des leaders d’opinions, j’ai créé il y a 2 ans le Chinese Business Club France Chine.

 
 

Pourrais tu présenter ton Club ?

 

Le Chinese Business Club est une plateforme de lobbying et business matching sur abonnement annuel. Tous les secteurs d’activité sont représentés: labo pharmaceutiques, agroalimentaire, industries lourde, et bien sûr Luxe & Tourisme. Les thèmes dépendent des invités d’honneur: les derniers invités étaient les PDG du Club Med, d’Havas, de PSA Peugeot Citroën, de L’Oréal et le Ministre de l’Economie Emmanuel Macron. Les prochains invités sont: Carlos Ghosn, Laurent Fabius, Nicolas Sarkozy, le Prince Albert de Monaco, Jack Ma, … Les participants viennent pour faire du business et développer leur réseau avec les décideurs et leaders d’opinions chinois et français.
 
 
Chinese business club
Ils parlent du Chinese business Club

Quels conseils donnerais tu à un nouveau membre pour profiter pleinement de tes évènements ?

 

Objectivement, je conseille vivement aux sociétés membres d’arriver le plus tôt possible aux événements organisés par le Chinese Business Club et d’en repartir le plus tard possible ! Tout est fait pour que les participants se rencontrent et fassent du business ensemble, et cela dans tous les domaines d’activités. 
 
 

Est ce que les chinois investissent vraiment dans le marché de l’immobilier en France ?

 

Les investisseurs chinois cherchent avant tout un Retour sur Investissement. Les acquisitions portent essentiellement sur l’immobilier de bureaux occupés avec rentabilité. En parallèle, de plus en plus de sociétés et de marques chinoises s’intéressent au marché français: celles-ci cherchent à acheter des bureaux vides sans objectif de rendement. Enfin, une poignée de UHNWI chinois (Chine continentale ou Hong Kong) se font plaisir en achetant un  pied à terre à Paris (grand appartement haussmannien ou hôtel particulier). Que ce soit en immobilier d’investissement ou immobilier résidentiel, la demande asiatique va être exponentielle dans les années à venir.
 
 

D’après toi, est ce les chinois font du Business comme les Français?

 

Je pense que les chinois sont meilleurs en business que les français. Les chinois sont pragmatiques, travailleurs et veulent gagner de l’argent. Malheureusement, gagner de l’argent en France n’est pas toujours bien perçu et peut susciter de la jalousie. 
 

Est ce que les chinois ont la même conception du réseau.

 

Les chinois ont bien compris l’importance du réseau et du networking dans le monde des affaires. La notion de Win/Win est très importante chez les chinois.
 
 

Comment t’es venu cette idée de Chinese business Club ?

 

Suite aux demandes répétées de riches chinois souhaitant rencontrer des personnalités françaises, j’ai créé il y a 2 ans le Chinese Business Club France Chine.
 

Quel est ton secret pour inviter autant de personnalités au Chinese Business Club?

 

Il n’y a pas de secret, c’est beaucoup de travail, de temps et d’énergie. Il y a un potentiel exponentiel avec le Chinese Business Club. Beaucoup de projets sont en cours de développement, notamment avec les sociétés membres du Club.

 Harold

As tu un lien de Parenté avec Laurence Parisot ?

 

On me pose souvent la question mais je n’ai aucun lien de parenté avec Laurence Parisot. Nous nous connaissons bien et Laurence Parisot me fait l’honneur de sa présence au Chinese Business Club. Tout comme la famille Dassault, Anne Lauvergeon, Thierry Mariani, Renaud Donnedieu de Vabres, Jean-Pierre Raffarin, Roland Dumas, Jean-Paul Agon, Pierre Gattaz, et beaucoup d’autres habitués du Club.

 

Quels conseils tu donnerais pour développer son réseau en France ?

Le meilleur moyen pour développer son réseau, c’est d’abord de s’intéresser aux autres et à leurs intérêts. Le plus difficile n’est pas de développer son carnet d’adresses mais surtout de l’entretenir. 
Harold Parisot
Merci pour ces réponses.
D’autres questions à Harold, n’hésitez pas à laisser un commentaire.
D’autres interviews ici.