Aujourd’hui nous avons le plaisir de recevoir Sacha Dunas, un entrepreneur français basé à Shanghai. Il a accepté de répondre à une série de questions.

 

sacha dunas – Pouvez-vous nous présenter votre société et votre activité ?

World Events Agency est une société d’organisation de salons GP/Pro et une agence d’évènements.

WEA opère sur Shanghai et Pékin principalement. WEA organisera en 2014 la 8ème édition de l’Expat Show Shanghai le 5 et 7 septembre 2014 (salon des services dédiés aux expatriés) – la 4ème édition à Pékin du CIBAS en septembre 2014 (salon dédié à l’aviation d’affaires)  – La 4ème édition de Global CEO dont le thème sera Next Generation is For Africa à Shanghai et La 10ème édition de Global City Informatization Forum – 4, 5 et 6 novembre a Shanghai. www.weacn.com

–   Vous allez commencer le récit de votre aventure entrepreneuriale. Si vous deviez le publier, quel serait le titre de l’ouvrage ?

Planète Chine – Tribulations d’un entrepreneur.

 

–   Racontez-nous une anecdote qui vous a amené à entreprendre !

J’allais prendre le métro et je cherchais ma connexion en 2004. Ne parlant pas le chinois, je n’ai pas pu obtenir le renseignement recherché. Je me suis posé la question mais comment les autres expatriés font-ils pour s’y retrouver dans les méandres de la langue chinoise mais aussi de la culture.

Et de la m’est venue l’idée de créer l’Expat Show, le rendez-vous annuel des services aux expatriés.

expat show

–   Une aventure n’est pas sans péripéties et rebondissements. Quels ont été les difficultés ou problèmes auxquels vous avez fait face ?

Je suis arrivé a Shanghai en Juillet 2004 avec l’intention de dupliquer des manifestations que nous organisions en France sur le thème des IT. Après 2 ans la question s’est posée à savoir si nous n’avions pas sous-estimés les difficultés d’entreprendre en Chine.  Toutes les sociétés chinoises que nous contactions pour participer en tant qu’exposants sur nos salons se refusaient d’investir dans le marketing et plus particulièrement dans un salon.

wca

Par contre venir visiter gratuitement les manifestations professionnelles ne leur posaient pas de problèmes bien au contraire. Aussi des que nous lancions un nouveau produit celui-ci était immédiatement copié par nos concurrents voir nos partenaires. Le seul moyen de nous maintenir en Chine a été de créer un évènement que les concurrents potentiels ne pourraient pas copier pour entre autre des raisons culturelles ce qui fut le cas avec l’Expat Show.

–   Quelles décisions avez-vous prises ? Comment avez-vous résolu ces problèmes ?

La création de l’Expat Show Shanghai a été une réponse mais aussi le SIBAS le salon d’aviation d’affaires qui demandait des connaissances spécifiques et des autorisations qui sont très difficiles à obtenir. Aussi nous avons au fil des ans constitués un réseau solide de relations qui nous permet de gagner des marchés et nous faisons preuve de professionnalisme.

–   Et maintenant, êtes-vous accompli ? Qu’est ce qui vous épanouit aujourd’hui dans votre aventure entrepreneuriale ?

Après avoir essuyé les plâtres et vécu quelques grosses frayeurs, la question s’est souvent posée à savoir pourquoi rester en Chine alors que très souvent le constat est que tout est compliqué, les échanges, les relations commerciales, les relations avec les autorités, l’obtention des autorisations…

La Chine est active et fascinante. Malgré toutes c’est difficultés le pays est fait pour les entrepreneurs. De nombreuses opportunités sont présentes pour celui qui sait les saisir. Alors j’ai pour habitude de peser le pour et le contre et aujourd’hui la balance penche encore pour notre maintien en Chine.

– Quels sont les Problèmes majeurs rencontrés en Chine,

En tant que chef d’entreprise, les relations professionnelles que ce soit avec les clients, les partenaires, les salariés Chinois. Nous occidentaux sommes formatés avec des règles qui nous semblent être les seules bonnes à suivre et nos amis chinois ont une autre approche qu’il est très difficile d’appréhender pour un occidental même après 10 ans de présence.

– Quels sont les 3 éléments indispensables aujourd’hui pour vous pour entreprendre ? (illustrer avec une image par objet/outil/technique).

Etre flexible à la façon des chinois. Ne pas appréhender le lendemain avec des convictions formatées. Intégrer que rien n’est jamais acquit en Chine, tout peut être remis en cause du jour au lendemain.

– Quels conseils pratiques que tu donnerais à un nouvel entrepreneur en Chine ?

Ne pas hésiter à venir tenter sa chance en se garantissant financièrement car la Chine coûte chère désormais, aller à la rencontre des autres et se créer son propre réseau.

–   Si vous n’aviez qu’un seul conseil à retenir de votre aventure entrepreneuriale, lequel serait-il ?

Tous les gagnants ont tenté leur chance.

 

Merci Sacha pour avoir répondu à ces questions. 😉

Retrouvez d’autres interview d’entrepreneurs en Chine ici

 

Marketing Chine