Le web chinois regorge d’opportunités

Les possibilités d’investissement sont nombreuses en Chine. Pourtant avant de pouvoir accéder à celles-ci il vous faut vous faire connaître via internet.

En effet, la Chine compte désormais pas moins de 618 millions d’internautes, dont les habitudes se digitalisent de plus en plus : payer ses factures, faire des achats, écouter de la musiques, faire des recherches, trouver un taxi sont autant de choses pour lesquelles les chinois utilisent de plus en plus internet. C’est donc, vous l’aurez bien compris un incontournable lorsque l’on souhaite promouvoir sa marque, son entreprise ou ses services en Chine.

Pour une stratégie efficace il vous faut tout d’abord déterminer sur quel segment de marché vous positionner pour ensuite choisir les bons canaux de diffusion de l’information

Il vous faut penser chinois                                                                u=1612223597,1729567085&fm=23&gp=0

Pénétrer l’internet chinois est difficile, il vous faut

  • Posséder un site web hébergé en Chine qui respecte les réglementations en vigueur (éviter les sujet jugés « sensibles » par le gouvernement chinois).
  • L’offre est large, les sites nombreux, l’internet chinois lent et les acheteurs en ligne impatients, il vous faut donc avoir un site optimisé pour que celui-ci se charge vite
  • Il faut du contenu clair qui donne les informations essentielles au premier coup d’oeil au consommateur chinois tel que : les promotions, les produits phares, les prix des principaux produits.
  • Faire du référencement via une campagne SEO et/ou SEM pour que votre site apparaisse dans les première pages de résultats de Baidu, le Google chinois,  pour des mots-clés donnés, correspondant à votre offre.

 

Relations publiques en ligne

Afin de vraiment faire connaître votre offre, il vous faut apparaître dans les média spécialisés tenus par des professionnels qui donneront leur avis d’expert, renforçant votre crédibilité auprès des internautes chinois en faisant passer un message positif. En chine tout passe par les guanxi, le réseau. Se faire des connaissances dans le milieu du journalisme aide. C’est ainsi qu’en développant votre réseau en Chine vous pourrez encore plus faire parler de vous!

 

Journal en ligne chinois

Les blogs

La mise en place d’un blog est un investissement sur l’avenir. En effet ce blog, grâce à une publication régulière, du contenu de qualité et une bonne réputation jouira lui même d’une  bonne réputation qui pourra vous permettre de vous en servir pour améliorer  le référencement de votre site  proposant votre offre au client.

Les éléments clés pour que votre blog soit bien référencé et puisse en même temps aider votre site principal :

  • Un design adapté à l’audience
  • Du contenu de qualité
  • Des liens bien placés
  • Citer ses sources
  • Susciter des discussions et commentaires
  • Un bon positionnement mot-clés

blog

Les réseaux sociaux

Ce sont sur les réseaux sociaux que les internautes chinois passent le plus de temps lorsqu’ils sont en ligne . Wechat, Weibo pour les plus fréquentés comptent tous deux aux environs de 500 millions d’utilisateurs.

  • Wechat est un réseau social de messagerie instantanée
  • Weibo sert avant tout pour envoyer des messages très court, comme Twitter

Pour être visible il faut faire du community management sur chacun d’eux, c’est à dire :

  • Créer un compte officiel certifié par le réseau social sur lequel vous êtes.
  • Créer et animer des conversations sur votre marque
  • Susciter de bonne réactions de la part des utilisateurs
  • Pour finalement créer une communauté fidèle d’utilisateurs qui sera surtout utile pour diffuser les informations sur votre marque plus que pour les actes d’achats.

weixin8

Voici les principaux éléments qui vous permettront donc de faire connaître votre entreprise en Chine. Bien sûr, l’utilisation de ces éléments va différer selon les secteurs d’activité ou la stratégie marketing adoptée par l’entreprise.

Le web 2.0 chinois est beaucoup plus puissant en terme de possibilité et d’impact sur les consommateurs chinois et ce pour des sommes bien moins élevées que les tarifs demandés par les média traditionnels. L’adaptation n’est peut-être pas facile, mais les possibilités sont nombreuses!

 

Lire également: