Développer ses affaires en Chine via son site web !

.

Phantasme ou réalité ? Est ce possible de vendre avec son site web en Chine comme dans le reste du monde? Je vais dans cette réflexion vous expliquer que c’est possible, dans certains secteurs et vous détaillez quels sont les facteurs clef de succès pour attirer les clients chinois sur votre site et les pousser à vous contacter.

.

.

.

L’Internet chinois est bien moins évolué que ce que nous connaissons en occident et surtout aux USA. Les chinois utilisent d’autres codes de communication ( des sites standardisés, écriture petit caractère, condensé d’informations sur la home Page… ) mais l’internet chinois se développe à grand pas, change et évolue dans tous les secteurs d’activités ou presque.

.

Peut on développer ses affaires dans le B to B ?

 

Clairement oui, dans la plupart des cas. Aujourd’hui 9 acheteurs chinois sur 10 (d’après une étude ThomasCook Google)  avant d’effectuer un achat commencent pas une recherche sur Internet. Si Baidu est utilisé par 80% de la population pour des recherches grand public, dans le domaine professionnel c’est juste un peu plus que Google.

Les chinois qui travaillent ont remarqué que Google était plus pertinent par rapport à certaines recherches, notamment tout ce qui touche à l’information spécialisée et aux produits/sociétés étrangères.

Conclusion: si un chinois recherche un fournisseur chinois, il va utiliser de préférence Baidu, si il recherche une société étrangère Google est plus logique pour lui.

.

Les chinois n’hésitent pas à contacter les entreprises, et leur demander des informations, et des demandes de prix. Cela se fait dans beaucoup de secteurs BtoB.

Un Site Internet bien référencé peut alors vous servir pour collecter des contacts et constituer votre première base de données.

.

Le référencement la clé du succès !

Il est vrai que la grande majorité des sociétés ont ce que l’on appelle un site Vitrine. Une Url, un joli design… mais pas de visiteurs ou uniquement les personnes qui connaissent déjà l’entreprise.

Attirer des nouveaux visiteurs c’est le principale challenge sur Internet. La grande majorité des personnes se plaignent qu’un site ne sert à rien, et pour leur cas ce n’est pas faux.

Ils ont leur site en chinois hébergé en France et puis n’ont jamais eu de retombé depuis un an.

Si un site n’est pas un minimum actif sur la toile, c’est évident que l’on attirera pas de nouveaux internautes car le visiteur ne vient pas tout seul.

.

La recherche D’informations

Le visiteur ou client potentiel recherche de l’information, un fournisseur et va utiliser l’outil Google ou Baidu pour identifier ses fournisseur. Et si votre site apparait sur la 3e page de votre secteur d’activité, c’est sur que vous n’aurez pas une grosse part du gâteau.

.

On peut soit donner de l’information aux acheteurs, une information exclusive et de qualité afin de prouver son expertise et de se faire connaitre intelligemment ou soit positionner son site sur les mots clef de notre activité, si on vend du fromage on optimise le référencement de son site sur la requête fromage.

Le référencement en Chinois pour d’informations dans cette série d’article:

Information sur la part de marché de Baidu fin 2011.

.

.

Le Community Management

.

Il n’y a pas que le référencement pour attirer des visiteurs. Il existe des plateformes online qui permettent de communiquer sur son offre. Linkedin, et twitter pour l’occident et sur l’Internet chinois le choix est assez vaste, mais Weibo est aujourd’hui le SNS qui prédomine.

.


.

Ce qui marche bien sur les réseaux sociaux c’est de diffuser l’actualité de l’entreprise et surtout son contenu à forte valeur ajoutée.

En règle générale, par secteur d’activité en Chine, il existe déjà une communauté, des experts, des Opinion Leader… Le but du Community Management est d’intégrer cette communauté pour par la suite pouvoir l’influencer.

.

Les RP online

Faire des RP online fonctionne bien de manière générale. Cette démarche qualitative permettra à l’entreprise de se faire connaitre sur différents supports que celles qu’elles utilisent régulièrement.

Journaux online, blogs spécialisés (c’est rare en Chine), Webmagazine ( forte présence en Chine) ce sont sur ces différents supports qu’une entreprise peut publier des nouvelles. Chaque site a des conditions de fonctionnement et de publications différentes.

Il existe aussi d’importants portails d’informations comme Sina ou Sohu

.

Le Portail Sohu


.


.

Ces articles paru dans la presse auront un double impact, le premier est de toucher le public des lecteurs, le deuxième est de renforcer votre Ereputation.

.

  1. Alors développer ses Affaires en Chine via Internet est ce possible, j’y crois sincèrement et vous ?
  2. Avez vous des retours d’expérience dans vos secteurs d’activité respectifs?
  3. Est ce plus efficace que la manière plus traditionnelle ou complémentaire ?

.

Article associé Le guide pour faire des affaires en Chine

.

Olivier VEROT

Marketing Chine