Les marques Européennes souhaitant se développer en Chine ne peuvent pas ignorer  T-mall. En occident, les marques sont vendues via des distributeurs mais en Asie, beaucoup de marques on leur propre « corner » au sein de « department store » dans lesquels leurs employés sont les membres de l’équipe de vente.

Cela signifie que les entreprises ont davantage de contrôle sur les points de ventes et les bases de données clients, et cela permet ainsi de créer plus facilement une expérience online to offline.

Mais, c’est exactement la même chose pour la vente en ligne.

 Une présence de plus en plus importante des marques étrangères

Asos.com, un site multi-marques de vêtements Anglais, a dû admettre que sa meilleure chance pour pénétrer le marché Chinois était d’être présent sur Tmall tout comme Burberry qui y a crée sa vitrine en avril 2014. En effet, 2000 des 70000 magasins sur la plateforme e-commerce du groupe Alibaba sont ceux de marques étrangères.

 

Page A Tmall

Page d’accueil tmall.com

 Mais pourquoi utiliser Tmall ?

Qu’est ce qui justifie que des marques telles qu’Apple, Uniqlo, Reebook et Asos.com décident d’y créer un magasin utilisant un autre nom de domaine plutôt que de créer leur propre site e-commerce en Chine ?

La marketplace B2C permet aux marques d’obtenir une présence digitale par le biais d’une vitrine, similaire au nouveau modèle offert par Ebay.

Mais la comparaison n’est pas entièrement juste dans la mesure ou sur Tmall les vendeurs doivent payer un tarif élevé mais ont en contrepartie le droit de créer un magasin reprenant les codes de leur marque.

Ainsi, le site a très vite grandit pour devenir une des forces dominantes de l’e-commerce chinois. Tmall est le 8ème site internet le plus visité et 50% des ventes B2C sur internet sont réalisées par le biais de Tmall.

Il n’est donc pas compliqué de voir à quel point le site est attrayant pour les entreprises étrangères.

Mais il y a d’autres raisons qui devraient pousser les marques à ouvrir leurs boutiques sur Tmall :

 1) Tmall permet d’augmenter la notoriété de sa marque

Une des raisons pour laquelle les marques étrangères se doivent d’ouvrir une boutique sur T-mall est dû au fait qu’il offre la possibilité d’augmenter sa notoriété de la marque parmi les consommateurs chinois. Si la marque a une petite visibilité voire une visibilité inexistante, il est peut-être plus utile de rejoindre un magasin en ligne déjà existant plutôt que de créer le sien.

Par exemple, Casio a donné une interview au Wall street journal expliquant « qu’il était impossible de ne pas tirer d’avantages de l’utilisation de Tmall pour les marques souhaitant se développer étant donné le nombre d’utilisateurs que le site attirait »

2) T-mall c’est la garantie de trouver de véritables objets

Le danger des biens contrefaits étant un des problèmes majeurs sur les sites e-commerce chinois, T-mall a décidé de garantir que tous les produits vendus à travers sa plateforme étaient authentiques.

Les vendeurs doivent ainsi payer une caution qu’ils perdent si jamais ils vendent des produits contrefaits. Cette règle n’est pas appliquée à la plateforme Taobao par exemple.

 

loreal_tmall

Vitrine Tmall de la marque l’Oréal

 3) Tmall est la garantie d’avoir du trafic

Il s’agit d’une excellente option pour les marques souhaitant se tester avant de se lancer pleinement sur le marché.

Il est plus facile d’attirer du trafic sur une vitrine Tmall plutôt que sur un nouveau site e-commerce crée pour l’occasion et qui nécessiterait un investissement marketing important.

A l’heure actuelle, il est donc difficile pour les marques souhaitant se lancer dans le e-commerce en Chine de ne pas être présent sur Tmall qui est une référence et un gage de qualité dans la tête de nombreux consommateurs chinois.

 

Pour plus d’informations sur les bonnes pratiques pour lancer sa marque en Chine, rendez-vous ici.