Grande question que se posent de nombreux écrivains : comment trouver une maison d’édition en Chine ?

La publication d’un livre peut être un processus long qui prend des mois, voire des années.

Écrire, trouver une maison d’édition, être accepté et être publié sont autant d’étapes qui demandent une grande patience.

Un ou plusieurs de vos livres ont déjà été publiés, ou bien vous débutez et vous souhaitez trouver une maison d’édition en Chine ?

Alors armez-vous de patience et de détermination pour atteindre ce bel objectif, car voici comment publier votre livre en Chine.

Tout d’abord, une petite précision : nous n’allons pas vous expliquer comment écrire vos œuvres, mais nous vous expliquerons les étapes à suivre pour trouver une maison d’édition en Chine.

Donc si vous êtes écrivain et que vous rêvez d’être publier en Chine, soyez très attentif à la suite de cet article

  • Protéger votre histoire/ votre contenu
  • Traduire votre contenu
  • Se faire repérer
  • Trouver et sélectionner une maison d’édition
  • Envoyer votre manuscrit

 

I. Protéger votre histoire/ votre contenu

Un cadenas protège le livre dans un concept avec un texte de droit d’auteur et …

Une fois que vous avez fini d’écrire votre livre, assurez-vous de protéger votre contenu !

Et ce, tant dans votre pays qu’en Chine.

Cela vous protégera, comme vous le savez probablement, contre les vols potentiels ou les escrocs qui peuvent exister dans le secteur.

C’est LA procédure à suivre en premier lieu pour commencer votre aventure.

 

II. Traduire votre contenu

Comme vous pouvez l’imaginer, vous devez traduire votre travail dans la langue du pays cible pour aspirer à son succès.

Dans notre cas, il s’agit de traduire de votre langue vers le chinois mandarin simplifié.

Nous vous recommandons de faire d’abord traduire votre travail par un professionnel parlant couramment votre langue ET le mandarin.

Ensuite, faites vérifier cette version traduite par une tierce personne.

Il est préférable de faire appel à des professionnels de la langue afin d’obtenir un meilleur rendu, car certains mots en mandarin ont un sens qui peut ne pas exister en français (ou qui diffère) et vice versa.

 

III. Se faire repérer

Être repéré par une maison d’édition peut lancer votre carrière en Chine, mais pour cela, vous devez accroître votre visibilité pendant un certain temps. 

A. La presse (relation avec la presse)

L’étape la plus importante pour le début de votre nouvelle carrière.

Être présent dans la presse donne non seulement une visibilité accrue mais aussi une grande crédibilité en Chine.

En effet, si vous n’existez pas dans la presse chinoise, alors vous ne serez qu’un amateur aux yeux des Chinois.

De plus, comme il existe une grande diversité de médias en Chine, le choix du type de médias que vous utiliserez et le recours à une relation de presse spécialisée vous permettront d’atteindre beaucoup plus facilement votre cible.

 

B. Les réseaux sociaux en Chine

1. WeChat, la super application en Chine

WeChat est l’équivalent de Facebook en Chine.

Il a récemment atteint un milliard d’utilisateurs quotidiens et offre des outils illimités pour vous aider à trouver votre maison d’édition.

2. Compte officiel de WeChat

En créant votre compte officiel, vous pourrez partager du contenu avec vos adeptes.

C’est une excellente occasion de partager vos premières œuvres par exemple ou de donner aux gens un avant-goût de vos œuvres à venir.

Maintenir le suspense peut vous permettre de devenir votre allié dans un premier temps et de vous constituer une base d’adeptes.

3. Brochures WeChat

En quelques mots, les brochures WeChat sont de simples pages que vous pouvez créer pour les gens.

Dans notre cas, vous pouvez partager vos brèves histoires pour permettre aux gens de connaître votre style et votre contenu.

L’idée est de créer une petite base d’adeptes pour permettre aux gens de savoir ce que vous êtes s’ils veulent en savoir plus sur vous.

Ce sera votre meilleur allié le jour où un professionnel se penchera sur votre compte et votre contenu officiels.

4. Groupes WeChat

En vous regroupant dans des groupes appropriés, vous pouvez partager du contenu et engager des conversations sur vos œuvres.

Pourquoi ne pas obtenir des retours d’information ?

Que pourriez-vous améliorer ou même ajouter à vos écrits ?

Vous pouvez créer un véritable échange et être conscient de ce que les gens pensent de ce que vous avez fait !

 

5. Weibo, le facebook chinois, un bon outil de publicité

Cette plateforme est le Twitter chinois avec plus de 500 millions d’utilisateurs.

La création d’une base de fans peut également être une bonne chose car elle vous donne la possibilité de partager rapidement du contenu à un large public.

Weibo est plus axé sur les images, vous pouvez donc la considérer comme votre vitrine.

Là encore, l’idée est de donner un avant-goût de votre travail aux gens et d’entretenir une relation avec eux.

 

C. Les forums chinois

Les Chinois ont tendance à laisser des commentaires sur la qualité des produits qu’ils viennent d’essayer.

Les forums leur donnent accès à tout type d’information sur la vie pratique ou aux dernières lectures du moment.

La présence de votre travail sur les forums chinois les plus populaires tels que Douban ou Zhihu est donc essentielle.

 

D. Une bonne visibilité sur les moteurs de recherche en Chine

Il est également essentiel de figurer dans les premiers rangs lors de la recherche de votre livre sur Internet.

Mais vous ne devez pas être en tête des recherches sur Google mais sur Baidu qui est LE moteur de recherche des Chinois avec plus de 82% de la part de marché des moteurs de recherche en Chine.

Vous devrez donc créer VOTRE site web accessible en Chine, tout en mandarin pour être accessible et visible.

Surtout dans le domaine de l’écriture où la qualité de votre travail fera votre réputation, générer un trafic important et attirer l’attention avant même l’apparition d’une de vos œuvres sur le marché local donnera un véritable coup de projecteur sur la future publication de votre premier travail.

Cela vous donnera également un avantage majeur lorsque l’éditeur pensera à vous produire puisque vous serez déjà connu, ce qui peut assurer des ventes.

Autre caractéristique, WeChat vient de lancer son accès à du contenu payant.

Les comptes officiels peuvent partager du contenu, mais peuvent choisir d’ajouter un paywall à leur contenu, de sorte que les lecteurs doivent payer pour le débloquer.

Vous pouvez choisir de partager votre premier contenu gratuitement et de partager le reste, mais en y ajoutant un paywall.

Par exemple, le tout premier contenu payant de WeChat a été vendu 1 RMB plus de 5 000 fois en 24 heures !

Vous pouvez mettre un prix entre 1 RMB et 208 RMB (0,15 USD à 30 USD).

C’est une bonne occasion de donner une fois de plus un avant-goût à vos lecteurs !

Et ce sera un atout pour vous lorsque vous aurez à choisir une maison d’édition.

 

IV. Trouver et sélectionner une maison d’édition

Metiers de l'édition - Les aventures "Extra-ordinaire" de M. C Wryte

En plus de vos activités de promotion de la visibilité, ne vous reposez pas sur vos lauriers et cherchez vous-même une maison d’édition afin d’envoyer une sorte de candidature spontanée.

Le choix de votre future maison d’édition se fera sur la base de plusieurs critères auxquels vous accorderez plus ou moins d’importance en fonction de vos priorités.

Notez que vous devrez faire une sélection d’éditeurs que vous diviserez en deux, voire trois sections : votre premier, deuxième et troisième choix.

Vos critères peuvent porter autant sur vous, sur votre rapport à vos œuvres que sur la maison d’édition elle-même.

Voici quelques exemples de critères qui feront pencher la balance dans vos choix :

  • Le positionnement de la maison
  • Réputation/notoriété de la maison
  • Réputation/notoriété des auteurs
  • Le budget alloué à l’impression et à la promotion
  • L’importance accordée au visuel des couvertures
  • Normes de présentation/formatage
  • Les similitudes de vos œuvres avec le style, le genre, la longueur ou même la cible des publications de la maison

Ces quelques critères, avec les autres qui seront importants pour vous, vous permettront d’établir une liste de maisons d’édition qui répondra au mieux à vos attentes et aux besoins des auteurs.

Ensuite, classez ces maisons d’édition en trois catégories, de votre premier à vos deuxième et troisième choix.

Pourquoi est-ce important de procéder ainsi ?

Nous vous l’expliquerons tout de suite après !

Et n’oubliez pas que votre présence sur les médias sociaux, la presse et l’internet sera votre premier atout.

Si vous l’avez bien fait, les maisons d’édition verront que vous avez un grand potentiel de vente avec une base de fans avant même que vous ne commenciez à vendre quoi que ce soit.

Et l’utilisation de la fonction de contenu payant de WeChat sera un excellent argument pour vous, montrant que les gens sont prêts à dépenser de l’argent pour lire ce que vous écrivez !

C’est pourquoi la préparation est essentielle !

 

V. Envoyer votre manuscrit

Conseils clés pour envoyer votre manuscrit aux maisons d'édition ...

Storyist – Comment formater un manuscrit de roman

Le moment crucial : envoyez votre manuscrit aux maisons d’édition qui vous ont contacté directement et qui vous intéressent, mais aussi à celles qui font partie de vos premiers choix.

Contrairement aux processus qui peuvent exister dans les pays occidentaux, les Chinois attachent une grande importance à la confiance dans les relations commerciales.

C’est simple : pas de confiance, pas d’affaires !

C’est pourquoi nous vous conseillons (si possible) de rencontrer directement les éditeurs afin de construire une véritable relation.

Vous pouvez trouver des éditeurs sur Internet, sur des sites web ou des plateformes d’e-commerce, mais rencontrer des éditeurs lors de salons littéraires par exemple peut vous permettre de gagner des points et marquer le début d’une relation commerciale solide avec votre futur éditeur potentiel.

Une fois que le lien entre vous et la maison d’édition est établi (de préférence physiquement), imprimez et envoyez votre manuscrit conformément aux normes et déposez-le en personne ou envoyez-le avec un suivi.

Nous vous recommandons d’envoyer un manuscrit à un, voire deux éditeurs à la fois.

Premièrement, parce que la création d’un manuscrit est coûteuse, deuxièmement parce qu’envoyer 10 manuscrits à la fois et être reçu par le 9ème choix peut vous placer dans un dilemme sans fin d’attente où vous devrez potentiellement dire aux 9 autres maisons d’édition d’arrêter la lecture de votre manuscrit.

Il en résulte une perte de temps, d’argent, mais aussi une action vexante.

Donc, envoyez votre manuscrit à un ou deux éditeurs maximum, demandez à nouveau un retour d’information si l’attente est trop longue, mais attendez le retour d’information final pour envoyer un autre manuscrit aux autres éditeurs se trouvant dans votre deuxième puis troisième choix.

 

En conclusion

Si vous avez suivi ces étapes, une maison d’édition acceptera de vous publier !

Sinon, revoyez la sélection des éditeurs que vous avez faite au départ.

Alors … Félicitations !

Une maison d’édition veut publier votre travail !

Vous devrez signer un contrat qui sera en chinois bien sûr.

Vous devrez être accompagné par un professionnel bilingue à ce stade, surtout pour ce premier contrat en Chine.