Exemples de publicités dans l’immobilier en Chine

.

Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à l’entreprise Weecke et à sa nouvelle campagne de communication en Chine qui se veut particulièrement attirante. 

.

.

Des publicités haut-de-gamme

A travers ces publicités, d’un point de vue global, nous pouvons voir directement le luxe qui en ressort. Effectivement, le gris clair peut être considéré comme pur, et il y a peu de visuel sur l’affiche.

La luminosité est omni présente sur les bâtiments, symbolisée par le soleil en haut de ces derniers en général.

Les nuages ajoutent un coté mystique et luxueux à la publicité, on dirait que les bâtiments mis en avant sont au-dessus de tout. Cette sensation est renforcée par le fait que les bâtiments sont « sortis de terre », et on ne voit donc que ces derniers sur le visuel.

Nous pouvons désormais réaliser un focus visuel par visuel, car ils comportent tous des différences intéressantes qui apportent des plus.

 

Une communication en Chine qualitative

 

Un sport est représenté sur un des visuels, et pas n’importe lequel : l’équitation. Ce sport est aussi réputé pour les riches élitiste en Chine, et cette présence marque donc deux points.

Le premier, c’est que la publicité est logiquement réservée à une clientèle riche, qui a les moyens de faire de l’équitation.

Le deuxième, c’est que ce genre de loisir est possible même en habitant dans un building qui semble être condensé auprès d’autres, donc bien situé en ville par la même occasion.

La présence d’arbres autour du texte ajoute un côté « nature », « escapade » à la publicité et fait donc comprendre que malgré les hauts buildings, un espace vert est à disposition, et par la même occasion que l’air est respirable aussi.

Le message que le visuel veut faire passer est donc clair : par le biais de l’affectif, on nous fait comprendre qu’en investissant dans un des bâtiments de Weecke, nous pouvons avoir une vie pleine remplie d’activités, peu importe laquelle, de l’équitation qui demande un très grand espace, jusqu’à la danse.

 .

.

Le deuxième visuel met en avant un chalet coupé du monde car sorti de terre. Nous pouvons aussi apercevoir quelques plantes qui harmonisent le tout. Le but de ce visuel est de nous faire ressentir le calme plat, la tranquillité la plus totale dans ce dernier. D’ailleurs, nous ne pouvons pas voir de personnes réaliser une quelconque activité comme cela était le cas dans le visuel précédent.

Je pense que ce visuel réussit très bien ce qu’il souhaite faire. On peut vraiment comprendre que ce bâtiment est coupé du monde, tranquille et que l’on peut prendre un bon repos en y habitant.

.

Immobilier en Chine

Le troisième visuel propose une approche légèrement différente. Nous pouvons remarquer des gratte-ciels qui sont récents, ce qui montre donc que ces bâtiments sont de qualité mais aussi qu’ils doivent être bien situés.

Cette publicité est réservée à un public exigeant et élitiste, cela se comprend quand on remarque que l’objectif de cette campagne est de vendre des buildings de standing dans des grandes villes chinois.

Le marché de l’immobilier a connu un fort dynamisme mais connait aujourd’hui un ralentissement. (source)

.

Comparaison avec une autre publicité

Il est très marrant de comparer ce genre de publicités qualitatives à d’autres publicités du secteur de l’immobilier, comme cette dernière que je souhaitais vous partager… un brin macho qui a eu le mérite de faire le buzz à une époque sur le net chinois.

.

20 000, cap ou pas cap?

 

Alors, dans quel immeuble investirez-vous ?

 

Plus d’articles en lien avec la communication en Chine

.

Olivier VEROT

Marketing Chine