Stanley Ho : tempête autour d’un héritage

.

.

stanley_hoIl s’appelle Stanley Ho mais à Macao tout le monde le surnomme « Docteur Stanley ». Au début du mois d’août dernier, Stanley, 88 ans, a trébuché chez lui et sa tête a cogné le sol. Opéré d’urgence d’un caillot au cerveau, il est séjourne désormais dans un hôpital de Hong-Kong. Les commérages vont bon train : les cinq épouses de Stanley, dont la dernière a tout juste 20 ans, seraient déjà prêtes à s’affronter pour récupérer l’héritage.

.

Deux d’entre elles, associées à ses affaires, se détestent cordialement. Ses dix-sept enfants patientent encore, mais on murmure déjà que Lawrence et Pansy, casinotiers, ont bien l’intention de s’inviter au partage. Un vrai fait divers croustillant qui s’annonce riche en rebondissements.

.

.

carteMais si les chinois se passionnent autant pour cette histoire, c’est que le Dr Stanley est une personnalité plutôt sulfureuse. Cet ex-contrebandier a fait sa fortune pendant la Seconde Guerre Mondiale, en vendant au marché noir des produits de luxe venus de Chine. Il a longtemps régné en maître sur les jeux de casino de la ville, et la perte de son monopole d’exploitation en 2001 n’a pas suffit pour ébranler son empire. Une avenue porte même son nom, en souvenir de l’époque où il représentait la machine à sous de l’ex-colonie et lui fournissait de ses recettes.

.

.

Ici, tout le monde le connaît …et le redoute. « Si je déclare que je suis le numéro deux du jeu, personne n’osera prétendre qu’il est le premier », a coutume de dire l’intéressé. Macao, la ville qui a détrôné Las Vegas, est son terrain de jeux. Il possède 19 casinos sur les 31 de la ville, mais aussi cinq hôtels, les deux plus grandes tours de la région, un hippodrome, une compagnie de ferrys, une flotte d’hélicoptères, des centres commerciaux….et des casinos à l’étranger (Portugal, Vietnam, Mozambique et Corée du Nord).

.

.

Autour de lui, il y a toujours un parfum de corruption, de participation au crime organisé, de réseaux de prostitution…et les habitants de la ville commençaient à se plaindre. Les récents ennuis de santé du Docteur Stanley sonnent-ils la fin de son impunité ? Toujours est-il que le président Hu Jintao a décidé de rester fidèle aux convictions qui l’ont rendu populaire. Il a annoncé clairement que la lutte contre la corruption était une de ses priorités, et il veut que Macao se débarrasse de son image trop scandaleuse. Dès cette année, il va renforcer le contrôle des établissements de jeux pour développer les infrastructures et l’activité touristique.

.

Marketing Chine