Les smartphones ont détruit tout l’écosystème d’un lac en Chine !

lac poisoned

Á côté de la ville de Baotou il y a un lac qui est désormais non propice à toute forme de vie.

Dans cette région, les chinois exploitent de la « terre rare ». C’est un minerai bien connu qui est utilisé pour la fabrication de composants notamment pour les smartphones.

Baotou est le plus important producteur de « terre rare » au monde. Cependant pour extraire ce minerai ils utilisent un procédé dont les répercussions sont catastrophiques pour l’environnement. Cette région produit à elle-seule environ 95% de la production mondiale de « terres rares » même si ce genre de minerai peut être trouvé en abondance sur la quasi-totalité du globe. La région de Baotou représente 30% de la surface exploitable de « terres rares ».

lac Chine

Cette ressources est composée de cérium (utilisé dans les téléphone, les écrans tactiles ou encore les tablettes), et de néodyme (utilisé pour la création de lasers et d’aimants). Paradoxalement ces matériaux aux conséquences désastreuses sont également utilisés pour la fabrication d’éoliennes ou encore des moteurs de voitures électriques.

 

Un souffle économique aux odeurs de gaz sarin

L’exploitation de cette région était avant une réelle opportunité pour son développement. En à peine une cinquantaine d’années le nombre d’habitants est passé de 97 000 à plus de deux millions, soit une multiplication par 20 ce qui a eu un impact économique conséquent et notamment bénéfice au point de vue économique et financier pour la région. Malheureusement le bilan écologique vient entacher le tableau.

Désormais le lac de Baotou n’est plus habité que par des déchets radioactifs comme le thorium, notamment connu pour provoquer des cancers du pancréas, des poumons et du sang.

Un désastre pourtant choisi et réfléchi

La Chine n’est pas le seul pays à pouvoir exploiter et produire de la « terre rare ». Ce minerai est très répandu sur la croute terrestre donc il peut être exploité dans le monde entier.

Presque tous les pays pourraient donc exploiter ce minerai, mais ils ne le font point. La raison principale est due aux conséquences environnementales produites par l’exploitation et le traitement du sol afin d’en extraire le précieux minerai. Le procédé d’extraction nécessite un traitement à base d’acide sulfurique et nitrique. De ce procédé d’extraction résulte une production conséquente de déchets toxiques que les autres pays ne souhaitent pas voir sur leurs terres, c’est donc pour cela qu’ils préfèrent importent les smartphones, GP, lasers, aimants ainsi que les écrans tactiles au lieu d’empoisonner leur propre pays.

Lire aussi :

Chine : quand la pollution dégage des opportunités de Business

 

 

La campagne “Hairy Nose” pour dénoncer la pollution en Chine !

 

La pollution en Chine, opportunités pour certaines entreprises en Chine