Robert Clergerie acheté par RC Holdings

.

Une grande marque de chaussure de luxe a été vendu à RC Holdings, filiale d’un fond d’investissement chinois.

La rumeur courait depuis le début de semaine, et c’est désormais confirmé.

Robert Clergerie, fondateur de la marque conservera 10 % de la société et le reste sera détenu par RC Holdings

,

Historique de la marque

.
Robert Clergerie a connu de nombreuses recompositions de capital.
En effet, l’entreprise a été créée en 1981, et avait été revendue par son fondateur en 96 à une filiale de la Banque Populaire.

En 2005, la société est au bord du dépôt de bilan et le fondateur Robert Clergerie (à la retraite) rachète son entreprise pour 2 millions d’euros et remets de l’ordre dans sa maison.

,

La marque a un positionnement « haut de gamme »

Voir leur site web assez bien fait avec la possibilité de commander on line.

.


,

Robert Clergerie en chiffres:

  • 20 millions d’euros de chiffre d’affaires,
  • 240 salariés
  • 20 boutiques en France et à l’international

,

,

Que sait on de RC Holdings?

.

Ce fond d’investissement se partage donc désormais entre Fung Brands Limited et Jean-Marc Loubier, ancien président d’Escada et ayant travaillé chez LVMH.

Fung Capital Inv. est le fonds qui  dirige le groupe de distribution Li Fung basé à Hong Kong, un fournisseur des marques Zara, H&M, Esprit ou Wal Mart. Une filiale de Fung Capital s’est fait également remarqué récemment en achetant la marque Cerruti.

,


,

Ce groupe chinois espère sans doute développer cette marque de luxe sur le marché chinois du Luxe, un marché très porteur pour toutes les griffes du monde.

,

Les entreprises chinoises, fonds d’investissement continuent leur course au rachat de marques occidentales, qui ont un passé, une histoire, un Goodwill, une notoriété et une bonne image. C’est un moyen pour ces entreprises de gagner du temps. En effet, lancer une marque et la faire connaitre demande une certaine période de temps et nécéssite un certain savoir faire que beaucoup d’entreprises chinoises n’ont pas encore acquis. Innovations, Marketing, Publicité, Design, positionnement… Toutes ces disciplines ce n’est pas le point fort de la plupart des entreprises chinoises pour l’instant, mais la Chine change vite!

Voir un article plus détaillé à ce sujet les entreprises chinoises à l’affut des marques occidentales.

.

.

Olivier VEROT

Marketing Chine