Quand les chinois se plaignent de piratage…

.

GoogleBooks_1J’ai été un peu surpris lorsque j’ai lu cette nouvelle, les chinois maintenant se plaignent de google pour la copie de leurs livres.

A l’heure où 99.99% des DVD CD logiciels sont piratées en Chine sans réel contrôle du gouvernement, les autorités défendent leur droit contre le piratage de google.

.

Je me demande si cette société des droits d’auteurs a condamné toutes ces copies illégales qui sont dans le pays. On traverse une rue il n’y a pas moins de 10 marchands qui vous harcèlent pour acheter des faux dvd ou autres produits.Enfin là elle s’attaque à gros, au géant Google.

.

« La société des droits d’auteurs chinoise a accusé Google mercredi d’avoir piraté des milliers de livres sans accord »

.

google n bookAu moins 17.922 livres ont été scannés et incorporés au catalogue de livres en ligne de Google Book sans autorisation et versement de royalties.Au moins 570 auteurs chinois sont concernés, dont des responsables officiels et des personnalités de premier plan.


..

Déclaration du directeur-général adjoint de la société Zhang Hongbo.

.

  • « Google a violé une règle largement acceptée en matière de copyright selon laquelle il faut une autorisation et le versement de droits avant de scanner, et utiliser des œuvres protégées »

.

  • google-bookAucun des auteurs que nous avons contactés, ne nous a dit avoir été avisé par Google de l’utilisation de leurs travaux, ni payés pour cela

.

Le fin mot de l’histoire c’est que tous ces auteurs espèrent toucher des royal tease ou une somme brute pour le scan de leur ouvrage.

.

La société devrait chercher un accord à l’amiable mais n’exclut pas des poursuites judicaires.

.

Google books a réussi à convaincre les américains pour la bibliothèque numérique mais rencontrent des difficultés avec les européens et maintenant avec les Chinois. On accuse Google de vouloir piller la culture pour le profit.

.

Mais personnellement, je pense qu’en Chine ce n’est pas une question de pillage. C’est juste que les auteurs chinois essayent tout simplement d’obtenir de l’argent. Ce n’est pas une pratique courante en Chine d’attaquer autrui pour piratage, ils sont élevés dans on va dire le partage. Cette « société de partage » permet à tous les chinois de bénéficier pour 2euros de window 7 avant sa sortie. J’ai rien contre le « partage » (ou le piratage) bien au contraire mais faudrait quand même pas vouloir avoir le beurre et l’argent du beurre. 🙂

Google est une société encore jeune dans le marché chinois, elle ne dispose pas de très bonnes relations avec le gouvernement, ce qui lui vaut tout un tas de problèmes dans l’empire du milieu.voir Google chine

.

.

Olivier Verot

E-Marketing Chine