Michelin en Chine

.

Michelin a pour ambition de doubler de taille dans les pays émergents d’ici à 2020, et mise particulièrement sur l’Asie (la Chine) où le marché devrait selon lui progresser de 9 à 10 % par an au cours des prochaines années. Michelin réalise 75% de ses ventes en Europe et en Amérique du Nord.

Pour s’imposer en Asie, et notamment en Chine, le français n’a pas d’autre solution que de concurrencer les acteurs de milieu et d’entrée de gamme.

.

Le vélo électrique Michelin.

Saviez vous que 120 années après avoir lancé son 1er pneumatique destiné au marché des Vélos, le groupe Michelin a décidé de  produire  vélo vendu sous sa propre marque un vélo électrique. Il s’agit d’un produit avec de l’assistance électrique, aux pneus quasiment « increvables » et destiné au marché urbain et périurbain français.

,

,

il pèse 17,6 kg, a un moteur Brushless de 220W, situé dans la roue avant, 3 niveaux d’assistance moteur, 1 mode piéton à 6 km/h, a une Batterie Lithium ion rechargeable, 8.5AH ; 24V ; 1.34kg seulement , une Autonomie moyenne de 45 km, 8 Vitesses intégrées dans le moyeu arrière interne. Il s’est vendu plus de 30 000 vélos électriques en France, soit 1% du marché total du cycle. Cependant notre marché est porteur : et de tous les pays de la planète, la France est, (rapporté à sa population) le 4e pays consommateur de cycles avec 5,4 vélos pour 100 habitants

Il est commercialisé au prix de au prix de 1.390 euros assorti d’une garantie de 3 ans en France et sera produit en Chine.

 

.

Sur le site www.michelin-ebike.com .

,

Michelin progresse dans le Low Cost en Chine.

La coentreprise formée avec 2 sociétés locales, Double Coin et Huayi, produira des pneus « Warrior » destinés à contrer la concurrence féroce en Chine.

,
 

Pour conquérir le marché chinois, Michelin, le spécialiste du pneu haut de gamme, a mis la gomme sur du  low-cost.

En effet, le manufacturier français commercialisera des produits destinés aux voitures de tourisme et aux camionnettes

Une nouvelle usine sera située à Wuwei, à 400 kilomètres à l’ouest de Shanghai.

Avec un investissement de 390 millions d’euros, et va permettre au groupe de produire15 millions d’unités par an, destinés au marché chinois.

,

L’implantation de Michelin en Chine.

Le groupe de pneumatique avait déjà lancé trois usines géantes en Chine, à Shenyang ,et est installé depuis 1988, et emploie aujourd’hui plus de 6 000 personnes.

.

Les problèmes de Michelin en Chine.

Michelin (souvenez vous) fabriquait déjà des pneus de marque Warrior dans son usine de Shanghai, avec la société Double Coin, cette JV datait de 2001 et les relations avec leur partenaire Double Coin ne sont pas très saines puisqu’en 2007, Michelin avait accusé son partenaire chinois de produire dans ses usines des contrefaçons de ses pneus sur le marché des poids lourds.

.

Retrouvez dans cet ancien article l’histoire de Michelin en Chine

.

L’image marrante trouvée sur Weibo est la mascotte du Bibemdum

.


.

Olivier VEROT

Marketing Chine