L’étiquette des affaires en Chine

Quand vous faites des affaires en Chine, les repas d’affaires et les banquets sont très importants et ne doivent pas être ignorés. Peu importe si vous rencontrez une entreprise privée ou quelqu’un du gouvernement, l’acte de manger en Chine est un canal nécessaire pour mener à bien des transactions commerciales, pour le renforcement des relations, et pour montrer votre respect. Bien que les pratiques liées aux diners en Chine puissent être étranges ou inconnues des Occidentaux, elles sont d’une extrême importance. Toute personne provenant de l’Occident doit être en mesure de les connaître et de les mettre en pratique pour faire des affaires avec les Chinois.

Voici quelques points clés que vous devez connaître avant d’entamer des repas d’affaires en Chine.

 

La disposition des sièges en Chine

La disposition des sièges lors d’un dîner d’affaires ou d’un banquet sert à montrer la hiérarchie des personnes présentes (entreprises, société, famille, ou amis) et définit clairement le respect qu’une personne doit leur montrer. Connaître et comprendre cette hiérarchie peut non seulement être utile aux Occidentaux au cours d’un banquet (par exemple, qui doit porter un toast en premier), mais peut également offrir un aperçu de la dynamique interne et de la structure du pouvoir d’une société chinoise.

La disposition des sièges sert également à donner un visage aux participants, en particulier ceux qui sont les invités de l’hôte. Lors d’un repas autour d’une table ronde, le siège directement en face de la porte est généralement réservé aux participants. Le deuxième rang se trouve à la gauche du participant, et le troisième est assis à la droite.

« Selon les anciennes coutumes folkloriques du peuple chinois, seuls les parents proches et amis pourraient s’asseoir ensemble à la table pour partager un délicieux repas. En ce qui concerne les entreprises, peu importe si l’on mange avec des clients, des fournisseurs ou des autorités locales, il est naturel de vouloir construire et renforcer les relations. Lorsque deux personnes sont en mesure d’agir comme des amis et de se traiter mutuellement avec honnêteté et de respect, il est beaucoup plus facile de réaliser des connexions et des communications …efficaces comme le dit l’adage, « si deux personnes ne peuvent même pas manger un seul repas ensemble, comment vont-elles être en mesure de travailler ensemble et de partager les mêmes idées? « .

 

Commander et manger

baguette

Lorsque l’on est invité à manger par des chinois, il faut s’attendre à ce que le repas ne commence pas avant un long moment. Un bon hôte se distingue par le fait qu’il peut offrir plus à manger à ses clients, par peur qu’ils ne manquent de quelque chose. Il faut donc éviter de laisser les plats vides, cela signifie que l’invité n’a pas mangé à sa fin. Il ne faut pas s’énerver, si l’hôte recommande encore un plat, même si en fait vous n’avez plus faim du tout, il faut le laisser la personne commander le plat.

La cuisine chinoise est composée de viandes et de plats végétariens. Les plats peuvent être servis chaud ou froid. Lorsque les hommes sont plus nombreux, les plats de viande sont de rigueur. Au contraire, quand les femmes sont en majorité, il est suggéré que la majorité des plats commandés soit végétariens ou faibles en gras. Lors de la commande, il est préférable de ne pas marchander sur les prix, même en plaisantant car cela peut donner l’impression d’être avare, ce qui est très mal vu en Chine.

Les diners se font souvent à 8 ou 12 personnes autour d’une grande table de banquet. Un discours se fait souvent en début de repas par l’hôte. Les plats sont placés sur la table qui possède une platine tournante pour faciliter les invités à se servir. Il est fréquent en Chine d’utiliser des baguettes personnelles pour se servir, même lors des banquets officiels. Il est conseillé d’attendre que le plat soit placé en face de vous pour vous servir et en petite quantité pour cacher votre gourmandise. Enfin, lorsqu’il s’agit de morceaux de viande qui contiennent des os (il n’y a pas de couteaux dans la plupart des cas, il est courant, mais pas nécessaire, de mettre le morceau en entier dans la bouche , mâcher jusqu’à ce que toute la viande soit retirée en enfin placer l’os sur la plaque tournante.

 

Les portions

Contrairement à l’Europe, la nourriture servie en Chine ne sont pas sous forme de portions mais sont servis en assez grande quantité. Plusieurs plats sont généralement disposés au centre de la table afin que tout le monde puisse partager la nourriture. Dans beaucoup de restaurants, le riz est apporté à la fin, car il sert exclusivement à la saturation et n’est pas destiné au plaisir.

cuisine

 

Boire dans un diner d’affaires

Les repas d’affaires sont souvent un prétexte pour boire (beaucoup) d’alcool autour de la table. Si vous voulez refuser une invitation à boire, il faut déjà avoir anticipé une excuse au préalable car un simple « Non merci, je ne veux pas » n’est pas une raison suffisante. Cependant, si vous avez bu au moins une fois de l’alcool avec votre interlocuteur, il est impossible de faire marche arrière sinon vous risquez de l’offenser. Heureusement, de nombreux chinois sont compréhensifs. En Chine, un verre rempli doit l’être de plus en plus – c’est le cas pour le thé, tout comme pour les boissons alcooliques. Les verres de vin sont par exemple remplis complètement à ras bord, ce que les européens ne comprennent pas forcément. Aussi, lorsque l’on boit une gorgée, il faut tout de suite boire le verre dans sa totalité pour montrer que l’on cherche à compenser une insuffisance. De plus, l’hôte doit lever son verre et crier « Gan Bei! » (Santé!) pour inviter les personnes à boire en même temps. Le verre doit être bu cul-sec en général mais ce n’est pas toujours nécessaire. Aussi, une personne ne doit jamais boire seule mais toujours accompagnée. Il est poli de mettre la main gauche en dessous du verre pour le maintenir pendant que l’on boit. Un toast doit être accompagnée par quelques mots ou bref discours.

 

Sources

Beaucoup plus d’articles sur le business en chine ICI. ou retrouvez les facteurs clef de succès en Chine ici