Aujourd’hui, nous avons l’honneur d’interviewer les fondateurs de la marque les petites Shanghaiennes, deux français vivant à Shanghai qui ont lancé leur marque de Headband féminins.

Pouvez vous nous présentez la marque

Cette histoire voit le jour au printemps 2013 à Shanghai,

Grande adepte des headbands depuis plusieurs années, le headband est pour moi un accessoire incontournable de la mode feminine. Il s’invite dans tous les dressings et s’adapte aux tendances et aux saisons pour embellir et personnaliser une tenue.

20140323_31shanghai marque
20140323_31 20140323_24

Malheureusement, je n’arrivais pas à trouver un bon compromis entre le headband des grandes enseignes, un peu cheap, que tout le monde porte, et celui des petits créateurs hors de prix.

J’ai donc décide de créer mes propres headbands, avec un design unique et un prix complètement abordable pour toutes les fans d’accessoires comme moi.

Je lance donc Les petites Shanghaiennes. Les produits se vendant bien, nous avons, avec mon associé, rapidement nous dû développer et trouver un moyen de rendre la production plus rapide. La création d’un atelier s’est donc naturellement imposée.

C’est une aventure positive pour les gens qui y participent, même si, à la base, nous n’étions pas engagés dans un business social, cela nous est venu tout naturellement. Aujourd’hui, toutes les pièces sont réalisées par des femmes chinoises avec de faibles revenues. La marque leur apporte un complément de salaire, et surtout leur apprend un nouveau savoir-faire.

 

Pour la première collection, nous avons défini trois différentes gammes de produits, s’inspirant de quartiers emblématiques de Shanghai :

 

– MEET ME IN JINGAN (collection ethnique)

– MY FRENCH CONCESSION (collection où s’exprime le plus la touche française de la marque, accent hippie, chic et fleuri)

ON THE BUND (collection sophistiquée, glamour, touche de rock , touche de romantisme)

20140409_27

L’histoire de la marque, ses produits et son environnement sont donc intimement liés à la ville, ses habitants et ses quartiers.

 

Quelles cibles visez vous ?

Aujourd hui nos client sont 50% chinois, 50% occidentaux.

Nous espérons toucher une cible de plus en plus chinoise, les prix allant de 80 a 120 RMB les produit sont tout à fait accessibles.

20140323_24

Nous pensons que le Made in Shanghai with care & quality, touche de plus en plus les chinois et les chinoises. Nous sommes donc très transparents sur la fabrication.

shanghaiennes

 

Comment réagissent les Shanghaiennes en découvrant votre produit/concept ?

 

La difficulté essentielle que nous rencontrons est sur la connaissance du produit. Les chinoises aiment le produit une fois qu’on leur montre comment le porter.
> Les ventes offline sont donc efficaces mais nous souhaitons davantage développer le Online.

Nous allons pour cela créer des vidéos « How to » pour montrer comment mettre son Headband et faciliter l’achat compulsif.

sac-web

 

Comment faites vous connaitre votre produit aujourd’hui?

Le Offline (les marchés, le bouche à oreille) est le vecteur principal de notre communication pour le moment.

Mais avec un site internet qui est en ligne pour la France, un compte Wechat, Facebook et Instagram, nous souhaitons développer notre présence sur les réseaux sociaux.

 

Pouvez vous nous en dire plus sur votre stratégie Digitale ?

La marque a depuis peu son compte officiel Wechat et Instagram qui nous permettent de garder un lien fort avec nos clients.

Nous utilisons ces réseaux pour annoncer nos nouveaux produits et nouvelles ventes bien sûr ,mais pas seulement.

Nos comptes Instagram & Wechat s’apparentent plus a un blog avec des mood board, des photos d’ambiance, une sorte de carnet de bord de l’univers de la marque.

 

Nous souhaitons concentrer nos efforts et notre communication sur ces deux réseaux en Chine + Facebook pour la France.

shanghaienne

Quels sont vos projets pour la suite ?

 

Les petites shanghaiennes va être amené à évoluer rapidement vers de nouveaux produits sur lesquels nous sommes en train de travailler.

Ils continueront à explorer l’univers féminin du cheveu et seront toujours made in Shanghai avec le savoir-faire local.

 

Merci aux fondateurs d’avoir répondu aux questions.

 

Marketing Chine

20140323_39