Les pastèques qui explosent en Chine

.

En Chine, les explosions de pastèques se multiplient, laissant les paysans perplexes…et cela ne rassure pas du tout la population chinoise locale ni les autorités.

,


,

Pourquoi les pastèques explosent elles?

Non ce n’est pas des plaisantins…

Elles explosent car elles sont alimentées de produits chimiques spéciaux. Ces produits les font gonfler à tel point qu’elles explosent. Cet engrais est le forchlorfenuron, utilisé pour accélérer la croissance des pastèques. Ce composé chimique est pourtant sûr et efficace, quand il est bien utilisé

,

Mais en Chine, les doses sont elles respectées?

Plusieurs paysans du Jiangsu ont déjà perdu, en l’espace d’un mois, 45 hectares de récolte à cause de ce phénomène. Les fruits sont  invendables, ont été laissés aux cochons et aux poissons.

,


,

Raisons officielles

  • Les pastèques auraient été traitées trop tard dans la saison et les récentes chutes de pluie auraient favorisé leur explosion.
  • Une autre cause d’explosion est la variété de pastèques plantée, qui a une peau fine et qui est déjà surnommée la »pastèque explosive » car elles ont tendance à se craqueler.»

,
Les autres raisons…

  • Le cocktail d’engrais explosif. Si cet engrais est mélangé à des engrais illégaux cela provoque des effets insoupçonnés
  • Autre cause est l’utilisation trop importante de cet engrais magique pour doper les rendements.

Le forchlorfenuron est autorisé aux Etats-Unis sur les kiwis et le raisin, et est tout à fait légal en Chine.

;

La situation alimentaire en Chine

La Chine se modernise, et son agriculture aussi. Cependant les mauvaises pratiques de son industrie sont copiées par les agriculteurs ce qui est dangereux pour la population.

Une situation vraiment pas rassurante pour nous.

Heureusement … ( :roll: ) Les autorités chinoises ont déclaré qu’elle allait rapidement mettre fin à l’utilisation excessive d’additifs chimiques dans la nourriture. Les contrôles dans l’industrie agro-alimentaire devraient être renforcés.

Des centaines de contrôleurs sont déjà prêt à aller inspecter les champs.

.

Alors cet été « pastèque » ou « pas pastèque »?

.

Olivier VEROT
Marketing Chine