De plus en plus d’étudiants internationaux chinois choisissent les USA pour étudier.

Les étudiants chinois dans les universités américaines

En ce moment c’est les remises de diplômes aux États-Unis et un groupe d’étudiants se démarquent des autres : les étudiants internationaux chinois dont leur nombre augmente chaque année.

Selon de récentes statistiques, ce semestre, sur 15 000 diplômés à l’Université de Columbia, presque 600 étaient des étudiants chinois. Ce chiffre peut être encore plus impressionnant selon la localisation de l’école.

COLUMBIA_2565131b

Le nombre d’étudiants chinois s’exportant aux USA dans le but d’étudier l’Art ou la Mode continue de grimper. Des instituts prestigieuses, comme la Fashion Institue of Technology  à New York, ont vu leurs demandes de candidatures d’étudiants chinois augmenter.

Selon le rapport des portes ouvertes de 2014 de l’Institut de l’Education Internationale, le nombre d’étudiants chinois aux USA a augmenté de 8% pour l’année scolaire 2013 – 2014 passant alors à 886 052 étudiants chinois.

téléchargement

Les étudiants internationaux chinois représentent à eux seuls un quart de tous les étudiants internationaux et ce chiffre ne semble pas vouloir s’arrêter. En effet, le nombre total d’inscriptions pour l’année 2013 – 2014 a grimpé à 17% et en particulier la section licence avec 18% d’inscriptions de la part des étudiants chinois.

Les autres institutions américaines prisent d’assaut

Cette hausse ne concerne pas seulement les étudiants d’université. En effet, les chinois influents en particulier, envoient leurs enfants dans des écoles en Amérique à tout âge.

1392829594000-XXX-Selling-School-Seats-03

Selon the Voice of America, plus de 30,000 étudiants chinois font actuellement leurs études au sein d’un lycée américain, dont certains ayant des frais de scolarité atteignant les 50,000 dollars l’année.

Les parents chinois investissent pour leurs enfants

Cette augmentation ne représente pas seulement un nombre plus vertigineux dans la démographie américaine. Ce chiffre fait aussi référence à une hausse commerciale pour plusieurs companies : des agences immobilières aux distributeurs de luxe.

Pour les riches parents chinois, acheter une maison pour leur enfant aux USA est souvent perçu comme un investissement rentable. Selon un récent rapport immobilier, de Mars 2014 à cette année, les achats des chinois pour l’immobilier à l’international équivaut à 22 milliards de dollars contre 12,4 milliards de dollars l’an dernier.

AmericanDream2-wide

Aux États-Unis, 1 dollar sur 4 dépensé dans l’immobilier à l’international sont fait par des chinois. Et les chinois ne font pas seulement des vagues dans la quantité mais aussi dans la qualité. Le prix moyen d’une maison achetée par les chinois est de 528,148 dollars. Plus que le double du prix moyen pour une maison dans tout le pays.

Cela peut se remarquer le plus dans les villes comptant le plus d’étudiants chinois. Plusieurs agences immobilières New Yorkaises ont dit que le voisinage autour des Universités de New York et de Colombia sont très populaires auprès des investisseurs chinois.

Les étudiants eux-mêmes investissent

Également, les étudiants chinois partent de plus en plus dans l’Amérique intérieure, les critères d’admissions étant plus bas que celle de l’Ivy Leaque (regroupement de 8 universités du Nord-Est). Ainsi, le marché de l’automobile explose.

Ivy-League

En effet, selon une étude de CNW Marketing Research, les étudiants internationaux chinois aux USA ont dépensé environ 15,5 milliards de dollars dans de nouvelles voitures ou dans des occasions pour l’année 2012. Dans la même période, un groupe d’étudiants américains auront dépensé environ 4,7 milliards de dollars dans l’automobile.

Les étudiants chinois profitent également de leur implantation aux États-Unis pour investir dans des produits de luxe tel que les sacs ou les vêtements de marque, que cela soit pour eux-mêmes ou pour leur parents. Bien qu’ils soient étudiants, ils ont les moyens.

comp_students52__04__315

Le marché américain change de stratégie

En réponse à ce chiffre aux États-Unis, le marché du luxe et des ventes commerciales ont reformulé leurs stratégies afin d’intéresser davantage les jeunes consommateurs.

En Février, durant les vacances du nouvel an, Benjamin Reid de Bergdorf Goodman a dit au China Daily : « Une lycéenne est venu au magasin afin d’acheter une montre Chanel pour sa mère… Elle se trouvait dans la ville après avoir fait le tour des universités dans le Grand New York, ayant visité Princeton puis elle venu ici pour faire du shopping. »

shopping-popup

Les échanges universitaires sont de plus en plus sollicités par les étudiants de tous les pays. Mais certains plus que d’autres. C’est le cas des étudiants chinois qui partent faire leurs études à l’étranger et principalement aux États-Unis, le plus gros concurrent de la Chine. Les étudiants qui s’y exportent sont principalement ici des riches familles chinoises. Ainsi, une fois dans le pays, ces derniers investissent que ce soit dans l’automobile ou dans les produits de luxe, les étudiants ne possèdent pas un budget restreint. De plus, même leur parent investissent dans l’immobilier juste pour offrir un toit plus que correct à leur progéniture. Et cela ne risque pas de se calmer, les chiffres le montre, les étudiants chinois sont chaque année de plus en plus nombreux à partir pour les USA.

Pour plus d’informations sur la Chine, cliquez ici.

Pour lire nos articles rapidement, suivez nous sur twitter ou sur Linkedin

Marketing Chine