L’épicerie en ligne est devenu un véritable business en Chine

Les géants de l’e-commerce ont un nouvel objectif : l’épicerie en ligne et les aliments frais.

foodpcpc

 

L’e-commerce en Chine

Aujourd’hui on peut acheter presque tout sur internet, mais le véritable enjeu est l’épicerie en ligne et les produits frais. Surtout en Chine où la population est croissante et la classe-moyenne chinoise est de plus en plus nombreuse et connectée et passe de plus en plus leurs commandes de nourriture par internet. 40% de la population chinoise ont commandé de la nourriture sur internet en 2014 contre 10% chez les homologues américains et ce chiffre ne fait que progresser.

Ce grand marché B2C n’a pas forcément de leader, mais le plus gros reste Alibaba group.

Les chinois qui n’ont pas forcément de voitures peuvent via leurs téléphones mobiles, leurs ordinateurs ou tablettes commander et être livré à domicile.

 

Quelques exemples de sites chinois proposant l’épicerie en ligne :

 

Tmall.com  (Leader dans le domaine)
amazon_cn

 

 

dangdang.com

dangdangfood2

 

 

 

amazon.cn

 

amazoncn

 

 

Amazon a investit 20 millions de dollars dans le catalogue Yummy77 pour pouvoir l’intégrer dans sa plateforme. Il utilise aussi la free trade zone de Shanghai pour y stocker ses produits importés avec l’accord de dingdang.com .

Des français se sont lancés dans le secteur, et une société française a vu le jour ouleyuan.com , le but est d’exporter des produits français vers la Chine.

C’est un site spécialisé dans la vente de produits français naturels et bio. Le site comporte plusieurs catégories dont : L’épicerie fine, l’alimentation pour bébé, le lait en poudre et les produits d’hygiène et de soin du corps.

oule

 

Epermarket le supermarché online leader auprès des expats lui aussi surfent sur cette tendance et augmente son nombre de référence de produits importés.

US

 

 

Alibaba group leader

 

Alibaba (propriétaire de tmall.com) a des centres de distributions Cainiao logistiques, un consortium d’entreprises de logistique formé en 2013 par la vision du président du groupe Jack Ma, (dont il détient 48%) (source azilia.com) , pour stocker de plus en plus et livrer de plus en plus rapidement, les grandes villes mais surtout les et villages les plus reculés. Alibaba group reste leader sur le marché.

Mais des concurrents tel que dangdang.com, Amazon.cn sortent leurs épingles du jeu.

 

alibaba.com

alifoodLes groupes de distributions classiques en régression

 

Les grands groupes de distribution classiques en Chine, tel que Art Group, CRV, Carrefour, Wal-Mart, Wumart ou encore Auchan ont une croissance lente voir négative et c’est pour cela, qu’elles aussi, se lancent dans l’épicerie en ligne avec un léger succès malgré tout.

Beaucoup de géant du E-Commerce mondiaux s’allient avec des géants du e-commerce en ligne , telle que Costco (Etats-Unis), Emart (Corée du Sud), Lottemart (Corée du Sud), RT-Mart (Taiwan), compte à rebours (Nouvelle-Zélande), King Power (Thaïlande), FoodWorks (Australie), Inferno (Allemagne), et Fresta (Japon) se sont alliés à Tmall.com pour leur distribution online en Chine

 

La vente « d’aliment frais »

La course est lancée également dans la livraison d’aliments frais et certains sites spécialisés d’e-commerce livre déjà en moins de 3h00 dans certaines grandes villes, le but étant de raccourcir ce temps et de livrer les villages les plus reculés.

En résumé, les supermarchés, plus particulièrement l’épicerie en Chine, est un business énorme qu’un bon nombre de géants du secteur investissent des millions, des milliards de dollars dedans, grâce essentiellement à la vente de produit importés sur les plateformes locales et avoir un but, c’est de livrer le plus rapidement possible.

En 2022 le nombre de chinois qui commanderont en ligne atteindra le chiffre de 632 millions de personnes.

 

A lire également :

  1. Les réformes dans l’e-commerce en Chine.
  2. Le e-commerce plus efficace que les magasins en Chine?
  3. Le E-Commerce en Chine