Le sport en Chine est devenu un véritable phénomène de mode , nous pouvons noter deux principales caractéristiques.

 

Le marketing du sport en Chine

La première c’est la nouvelle tendance au fitness…et non ce n’est plus la mode des filles maigres ayant les os sur la peau, c’est la mode des filles musclées et fit ayant des formes. Même si la Chine a longtemps apprécié ce type de morphologie très filiforme, la donne semble s’inverser. Pour quelle raison ? Partager avec ses amis des photos concernant le fait qu’on fait du sport montre la volonté de vouloir changer dans le but d’avoir « un esprit sain dans un corps sain ». Le sport en Chine et les résultats qui s’ensuivent évoquent des valeurs essentielles pour les chinois : persévérance, courage et force pour obtenir ce que l’on souhaite. C’est aussi un moyen d’obtenir une certaine reconnaissance aux yeux de la société.

La deuxième  à relever c’est la tendance au style vestimentaire sportswear. Ceci s’explique par une ouverture des cultures vers l’Occident, cet esprit streetwear stylisé venant des Etats Unis attire les jeunes.

Cet effet de mode profite sans aucun doute au marketing du sport en Chine. Comment ? Voici quelques points que nous allons découvrir ensemble.

Souvent annoncé mais jamais constaté, l’éveil de la Chine au football semble cette fois amorcé. L’actualité des transferts en apporte un signe de plus.

Ramires, Gervinho, Guarin, les nouveaux visages du championnat chinois

football Chine sport en Chine

3 nouveaux joueurs de talent qui ont décidé de sauter le pas et de quitter leurs clubs européens : Ramires, l’infatigable de Chelsea, a été recruté par Jiangsu Suning pour un montant de 33 millions d’euros et 5 ans et demi de contrat.

Gervinho, l’ailier de la Roma, s’est engagé 3 ans avec Hebei China Fortune FC pour 18 millions d’euros.

Fredy Guarin, sur la touche à l’Inter Milan, quitte l’Italie contre environ 15 millions d’euros. Il touchera un salaire annuel de 7,5 millions à Shanghai.

football China

 

source Lequipe

 

En attendant peut-être Fernando Torres ou bien même Yaya Touré, la Chinese Super League, dont les droits TV explosent (Ti’ao Power a obtenu l’exclusivité des droits TV de la Chinese Super League contre 1,25 milliard de dollars en octobre dernier), a trouvé ses nouveaux porte-paroles .

La Coupe du monde en Chine ?

Comment une marque de Sport peut elle surfer sur cette nouvelle vague en Chine ?

Engagement point de vente O2O 

La mode est au « online 2 offline » et les marques de sport en Chine s’y mettent aussi.

Comment ce phénomène a apparu ?  Le boom du digital et surtout l’utilisation des applications mobiles a fait du online to offline une révolution au niveau de tous les secteurs.

La définition du O20 commence avec  la découverte des produits en ligne puis de l’entité physique.

Quels sont les outils facilitant le O20 ?

Il y a 162 millions d’utilisateurs chinois qui utilisent la technologie 4G et il est attendu 250 millions d’utilisateurs à la fin de 2015.

Les outils QR Code qui permettent de payer directement en ligne puis de récupérer le produit plus tard directement en boutique.

 

Online campaign 

 Ce qui explique la réussite de certaines marques : une campagne de marketing efficace en utilisant l’outil en ligne.

freestart campaign

Nike et ses campagnes infaillibles sur Wechat sont devenues presqu’un mythe. La marque a très bien su cerner les secrets de ce media social en Chine. Une des campagnes qui est une des plus intéressantes sur Wechat a été la campagne « Free Start » des célèbres baskets Free Run de Nike. L’idée était d’inciter les utilisateurs à customiser leur propre basket en poussant le côté design DIY de la basket.

Concernant la campagne « Freestart », il suffit d’être abonné au compte Wechat de Nike puis de laisser exprimer votre imagination en uploadant la photo qui vous inspire le plus. Ensuite, Nike vous propose un modèle de basket rappelant les couleurs de l’image que vous avez uploadée.

Depuis que la campagne a été lancée, il y a eu plus de 34 000 photos uploadées.

Le point particulier à noter de cette campagne c’est que ce n’est pas une simple opération marketing comme les autres que Nike a pu créer. Celle-ci est aussi un moyen de relancer l’activité du service de customisation de basket NIKEID qui permet de customiser sa propre basket avec les couleurs et motifs disponibles sur le site.

La campagne « Freestart » de Nike a permis d’améliorer la communication de la marque et d’augmenter le trafic potentiel sur les réseaux de distribution.

 

Vidéos : Les marques se battent pour les femmes 

Il y a une véritable concurrence entre les marques pour promouvoir l’image de la femme dans le fitness. Les marques s’emparent du phénomène de mode autour du fitness pour mettre en avant leur marque. Il y a deux marques qui s’arrachent le flambeau : Adidas et Nike.

Adidas a mis en place sa campagne à l’honneur des femmes : « #All for my girls » et « Unstoppable with #mygirls » afin d’engager d’avantage les femmes à pratiquer une activité sportive et les amener dans l’univers sportif d’Adidas.

Cette fois-ci la marque a décidé de lancer sa campagne en Chine, à Chengdu avec en tête l’ambassadrice Hebe Tien du célèbre groupe S.H.E. Une série de vidéos touchantes évoquant la solidarité féminine.

Nike s’est aussi lancé dans sa campagne vidéo « Better for it » qui met en avant le message principal de la campagne : la motivation et le courage pour arriver à ses objectifs.

La vidéo met en scène au début de la vidéo, des femmes qui sont démotivées puis qui progressivement se motivent en se disant : « Better for it ».

De plus, Nike a ouvert sa propre boutique à Shanghai, en Chine destinée uniquement à la mode sportswear pour femme.

 

On peut vous aider à vous développer sur le marché chinois.

vous nous contacter et notre consultant vous répond, on échange et on parle de votre stratégie pour aborder ce marché complexe.

Sport en Chine