Comprendre le marché chinois

La chine est unique et différente.Ce pays n’est pas un marché simple mais c’est le plus dynamique au monde.Il a évolué dans des conditions différentes en raison des restrictions de l’État chinois et de la censure.Ce n’est pas au marché chinois de s’adapter à vous mais c’est à vous de vous adapter à eux.Vous devez adapter votre positionnement, vos prix ou offre promotionnelles par rapport au marché chinois.

En Chine, ce sont les sociétés qui s’adaptent au marché pas le contraire

Beaucoup d’entreprises étrangères ont échoué en Chine, mêmes des multinationales avec de gros   investissements car elles n’ont pas su s’adapter au marché chinois et ont fait face à une concurrence locale féroce.

 

Prenons un exemple concret :

Ebay avait  injecté 100 millions de dollars de communication pour s’implanter en Chine sous le nom de Ebay Eachnet.

Il a fait face à un concurrent local Alibaba sous le nom de Taobao.

 

Taobao possédait un avantage par rapport à son homologue mondial puisqu’il comprenait les clients chinois.

Par conséquent, EBay a fermé son site en Chine, eBay EachNet, et s’est effacé face à une entreprise de seulement 173 millions de dollars de revenus, sans expérience, dans le secteur de la vente aux enchères en ligne.

Une communication globale est rarement efficace en Chine, même avec de gros budgets.

La communication doit être spécifiquement adaptée à la Chine. Cependant, de nombreuses entreprises réussissent lorsqu’elles savent s’adapter et savent atteindre le cœur des chinois en comprenant leurs besoins.

 

 Le payasage Internet est Différent

En chine, nous ne retrouvons pas Facebook, Google et autres plateformes mondiales en raison d’une censure par le gouvernement chinois.

 

Cependant, il existe une contrepartie :

  • Google est remplacé par Baidu
  • Twitter est remplacé par Weibo
  • eBay est remplacé par Taobao (avec beaucoup plus de vendeurs et commerçants)

 

Bien que les plateformes chinoises aient des fonctionnalités similaires, en matière de marketing, les règles sont complètement différentes.

 

Les Consommateurs sont différents

 

marché chinoisLe comportement des consommateurs sur le marché chinois est également unique et tout se passe sur le marché du commerce électronique.

Les chinois recherchent des produits sur Tmall ou JD(deux plus grande plateformes spécialisées dans la vente électronique), consultent les services à la clientèle (au sujet du matériel, de la livraison) outil de discussion indispensable pour l’achat en direct sur la plateforme.

En revanche, les occidentaux cherchent généralement des produits sur Google, puis vont ensuite, dans les magasins de marque pour passer une commande.  

 

 

 Email (fonctionnement différent) et les chinois utilisent wechat plus. 

La configuration technique pour le marketing par courrier électronique en Chine est différente. Les fournisseurs de courrier électronique global tels que Gmail ou Hotmail ne sont pas accessibles en Chine.

En effet, en raison de la lourde censure, les emails envoyés par un serveur étranger risquent d’être bloqués.  Il est donc important pour les entreprises internationales d’embaucher un serveur local.

Vous pouvez obtenir une licence ICP (Internet Content Provider) en Chine pouvant vous  garantir un taux de livraison de courrier électronique important.

En 2017, wechat a en partie remplacé l’email …

 

Comment aborder les consommateurs chinois en ligne?

 

La meilleure façon d’attirer les consommateurs chinois est par la communication.

Quelques soit votre produit, vous trouverez  toujours des concurrents, il faudra donc trouver des moyens afin d’atteindre le cœur des chinois.

 

La construction d’un site Web Chinois (en mandarin Simplifié)

Il est indispensable pour bien communiquer en Chine d’avoir un site web, ou une partie de son site en Chinois.

Cela attirera plus facilement les chinois que s’ils tombent sur un site web où ils doivent tout traduire et tout interpréter.

De plus, tous les chinois ne parlent pas anglais, encore moins français : s’ils doivent engager une personne sachant manier plusieurs langues pour pouvoir travailler, cela peut être contrariant.

Si le site est compréhensible par tous les chinois on a là un avantage.

Cela créé également un rapprochement et prouve que l’on fait des efforts et que l’on est donc crédible et sûr.

Quand un chinois recherche quelque chose, il le recherche très certainement sur Baidu, moteur de recherche chinois, et avec des caractères chinois.

Pour avoir plus de chance d’être trouvé par cette personne, il faut avoir un site en chinois.

Il est important de traduire son site en chinois, mais d’avoir une version anglaise pour être associé à une marque International.

 

 

WeChat est aujourd’hui INDISPENSABLE

WeChat est de loin l’application n ° 1 en Chine.

C’est comme un combiné de What’s App, Facebook et Amazon.

Beaucoup d’utilisateurs de Wechat ont tendance à activer le service de localisation dans l’application, ce qui permet aux marques de suivre leurs clients en temps réel.

Lorsqu’un utilisateur erre autour du magasin, un message WeChat peut être déclenché pour l’informer sur les promotions dans les magasins à proximité ; Ou envoyer un code promotionnel qui peut être échangé dans un magasin voisin.

Ainsi, les marques sont en mesure de stimuler la visite des magasins et d’augmenter les ventes.

 

KOL (Key Opinion Leader) = les bloggueurs chinois

L’utilisation des canaux mentionnés ci-dessus exige que les entreprises disposent déjà de leur propre base de données.

Les KOL en Chine sont centrées sur les industries telles que la mode, les cosmétiques et le show biz.

Ils recueillent de milliers à des centaines de millions de suiveurs.

Beaucoup de consommateurs chinois vérifient les médias sociaux pour obtenir des conseils de style et chercher des tendances de la mode.

Et la plupart de ces conseils sur Internet proviennent de Key Opinion Leaders (KOL), les experts chinois de la mode.

Se rapprocher des influenceurs clés (Key Opinion Leaders) dans le domaine d’activité pourra donc aider à les faire parler positivement de la marque et des produits à une importante communauté de fans.

Ils ont des milliers ou même des millions d’adeptes sur les médias sociaux chinois et ont le pouvoir d’éveiller le désir de leur disciple simplement en affichant des photos ou des publications promotionnelles.

Les marques de mode et de luxe en Chine le comprennent déjà et collaborent très souvent.

La plupart du temps, ils leur ont demandé de venir à des événements, de prendre des photos et de les publier sur leur mur de médias sociaux.

Un vêtement ou un accessoire affichés sur un compte KOL est très souvent épuisé dans un court laps de temps.

Exemple GOGOBOI

Thomas Ye alias Gogoboi est sans doute le plus grand bloggeur fashion chinois et a une influence considérable sur la population chinoise.

Il était d’abord un éditeur en fashion à Grazia Chine, où il est devenu célèbre pour sa façon Simon Cowell-esque de faire des commentaires sur la mode.

Il a réellement franchi un cap en 2010 lorsqu’il a ridiculisé le comédien Guo Degang pour son amour de porter Givenchy et depuis il a attiré l’attention des médias qui se l’arrachent pour divertir le public.

Les grandes marques l’adorent et lui verse de grosses sommes d’argent pour qu’il publie des nouvelles et commentaires sur les célébrités et les nouvelles collections.

 

Relations presse

Une campagne de relations presses auprès des médias chinois est le meilleur moyen de garantir la notoriété et le maintien d’une bonne image pour une entreprise étrangère.

Cela nécessite d’identifier la cible de la campagne et les supports pertinents pour l’atteindre lors de la diffusion des communiqués de presse crées.

 

Il faut également être capable d’entretenir de bonnes relations avec les journalistes des blogs et des magazines en ligne liés au domaine de votre activité.

Le marché chinois est en constante évolution

En conclusion, le marché chinois est unique et en constante évolution, les spécialistes du marketing doivent comprendre pleinement les différences et intégrer les bons canaux pour communiquer avec le bon public au bon moment.