Le Champagne en Chine 1million de bouteilles vendues par an

Le Champagne en Chine 1million de bouteilles vendues par an

Le Champagne en Chine 1million de bouteilles vendues par an

.

Le marché chinois du vin est très dynamique , mais reste largement inférieur au boom du Champagne dans le Pays. En effet, la consommation de champagne a progressé de 89% en un an pour 2011. La Chine bat son record avec 1,1 million de bouteilles de champagne importées.

,


,

Le Champagne français se porte bien à l’export avec 4,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires pour 2010. et 319 510 832 bouteilles exactement ont été expédiées dans 196 pays.
.

Le Champagne en chinois se dit Xiangbin 香槟 . C’est la boisson à la mode à Shanghai dans les discothèques, les tables font le concours de celle qui consommera le plus de bouteilles. Ainsi des centaines de bouteilles sont ainsi consommées par jour dans certaines boites de nuit de Shanghai.

En effet, cette boisson est consommée à plus de 80% dans les lieux de divertissements, Discothèques, restaurants, Hotels, KTV…

.


,

L’exportation de vins et spiritueux français est repartis à la hausse en 2010 grâce à la reprise économique et au dynamisme des marchés asiatiques, notamment de la Chine, dont les achats se sont élevés à 564,8 millions d’euros (+78,8 % sur un an)

,


,

La Chine est le 5e pays importateur de vins et spiritueux français. Les nouveaux riches chinois s’orientent vers le haut de gamme et cela a ainsi largement bénéficié aux vins de Bordeaux,+ 85 %,  de cognac+ 71% et comme énoncé précédemment de Champagne +89%.

.

Le succès du champagne en Chine? La marque

Pourquoi aujourd’hui seules les maisons, qui ont investit dans leur marque, réussissent en Chine?

Car le consommateur chinois consomme ce produit comme un produit de Luxe et achètera ce qu’il connait, il se réfugiera vers la marque la plus prestigieuse ou une marque connue.

Nous avons des solutions pour faire connaitre votre marque auprès du consommateur chinois, petit moyen et gros budget. N’hésitez pas à me demander par mail.

,

:

Olivier VEROT
marketing Chine

.

Mots-clés: moet champagne, part de marché du champagne en chine
parMarketing Chine

Arrivé en Chine depuis 2007, je suis Passionné de Marketing et de la Chine. J'ai fondé mon agence de Marketing Digital en Chine, à Shanghai. La Chine représente un important marché, et Internet est un moyen très intéressant pour toucher les consommateurs ou les acheteurs chinois. Si vous souhaitez vous développer en Chine, vous pouvez me contacter par email, en précisant votre projet et vos ambitions.

11 Comments

  1. Mike · 24 mars 2011

    ENFIN une boisson serieuse ;)
    Mike (Champenoi)

  2. Nico · 24 mars 2011

    cela ne m’étonne pas c’est la mode le champagne…

    Ca flambe au bar rouge avec des bouteilles de champagne, la dernière fois un portier du bar jour m’a dit aller je veux que les bouteilles de champagnes claquent faite peter la carte bleue..

    Je précise je vais au bar rouge de Shanghai qu’occasionnelement juste pour rebondir sur la consommation de champagne à 80% dans les lieux de divertissement !

  3. Guillaume · 18 août 2011

    Attention à ce chiffre de 89%. Cela peut paraître énorme certes mais c’est surtout parce que l’on part de rien. Moi qui vit dans le Henan, je peux vous dire que le champagne est extrêmement méconnu et quasi-inexistant. Il y a de réelles opportunités dans les grandes villes de Chine à savoir Pékin ou Shanghai mais pour ce qui est des villes secondaires, ce n’est pas encore ça.

  4. Une bonne publicité pour du Champagne en Chine ‹ Marketing en Chine · 22 octobre 2011

    […] Regardez, visionnez, analysez et admirez cette photo, qui pourrait être selon moi une excellente publicité pour une marque de champagne en Chine. […]

  5. Julie · 13 février 2012

    Actuellement en Chine ( Shanghai), j’essaye de comprendre le marche des vins et spiritueux (parts de marche, habitude de consommation, gouts, evolutions possibles…).

    Je serai interessee de savoir sur quels documents l’auteur s est appuye lors de ses recherches.

    De plus, si l’auteur de cet article est interesse pour realiser une etude de marche serieuse sur les vins et spiritueux en Chine, je me porte volontaire pour travailler a ses cotes.

    Je travaille actuellement dans une agence de marketing digital en tant que Junior consultant. Mon objectif est de devenir Wine Consultant. (rachat de domaine, exportation, marketing…).

    Si mon idee vous interesse, je crois que vous disposez de mon adresse email derriere ce commentaire.

  6. qiluolan · 24 septembre 2012

    Oui moi aussi je souhaiterais connaître les sources…Olivier ça ne te ressemble pas de ne pas citer tes sources ;-)

    Le champagne est bien là mais pour ce qui est de la qualité, c’est pas folichon!

    Un champagne hyper standard type Veuve Cliquot n’a rien de très exceptionnel et aura constamment le même goût. Moi ce que j’attends c’est une explosion de saveurs qui va varier en fonction de ce que je vais déguster, une finesse de la bulle, une subtilité que pour le moment on ne trouve pas vraiment.

    Il y a quelques petites maisons de Champagne méconnues et exceptionnelles qui auraient grand intérêt à s’installer sur le marché.

    Aux amateurs de champagnes, que celui qui découvre un champagne qui le laisse sans voix dans les 6 prochains mois se manifeste! Avant le 1er de l’an ce serait encore mieux!

  7. pilou · 14 mars 2013

    Très difficile d’implanter un Champagne en chine si on ne s’appelle pas Moêt et Chandon, veuve Clicquot, etc bref ces grandes marques qui déploient des budgets ébormes que les « petits  » ne peuvent s’offrir.
    La qualité est au rendez-vous souvent même au-delà mais la Pub, le marketing déployé par les « gros » est encore le plus fort hélas.
    Les médias devraient aller au-devant de ces producteurs plus petits et qualitatifs

  8. patrick · 14 mars 2013

    @pilou
    Arrête de te lamenter, il y a des marques qui se développent bien en faisant du market et bien tu as qu’à faire pareil.
    Les chinois ils s’en foutent de la vrai qualité, ils veulent de la face… comprend cela au lieu de critiquer et puis développe ta marque.
    Tu crois quand même pas qu’ils achètent des sacs LV parce qu’ils sont beau? :lol:
    c’est pareil de partout…
    met du budget dans ta marque et sort de l’ombre my friends ;)

  9. Marie · 8 avril 2013

    Je suis en première année de fac, et je fais une recherche non pas sur le marketing du Champagne-Chine, mais sur une maison particulière (Taittinger) et son environnement (France + exportation en Chine).
    J’aimerais savoir si les échanges avec la Chine, vont devoir pousser la maison Taittinger à innover (=concurrence et émergence des champagnes chinois) ou si elle est suffisamment auréolée de sa renommée ?
    De plus, est ce que les champagnes sont vendus plus chers là bas ? Etant donné qu’ils considèrent ce produit comme très « luxueux », surement plus qu’il ne l’est en réalité.

    Merci.

    Marie.

  10. Thierry · 1 juin 2013

    CQFD

    Le marché du champagne en Chine est exclusivement réservé aux grandes marques
    Pour s’implanter il faut du budget et seules les grandes marques peuvent se le payer.
    Ils prennent les bénéfices engrangés déjà sur des marchés rentables pour attaquer les marché émergeant.
    D’autres part quand on vend une bouteille au double du prix de ce que ça vaut c’est plus facile pour dégager des budgets.
    Il est de notoriéte publique que des grandes marques n’ont pas leur propre vignoble et achète des raisins à des récoltants.
    C’est le marketing autour qui crée le positionnement et le prix, mais certainement pas la qualité de la bouteille.
    D’ailleurs c’est spectaculaire, allez dans une dégustation de champagne et vous verrez que depuis peu ils se ressemblent tous.

    En face ils ont aussi les volumes.
    Comment peut faire une petite maison?
    De plus, je rejoins qiluolan.
    Il y a de très belles bouteilles faites pas des inconnus du public, même français, même au sein d’un village reconnu.
    De toue façon les chinois n’ont aucune culture du champagne, il trouve cela acide et se tourne vers des champagnes fortement dosés.

    L’autre difficulté c’est l’éloignement.
    Quand vous rencontrez un distributeur de Hong Kong ou de Chine il peut vous raconter n’importe quoi sur sa surface de vente (volume) vous ne pourrez rien vérifier.

    Pour faire connaitre le champagne il faudrait éduquer le consommateur chinois, car ce n’est pas dans sa culture.
    Et ça ça ne peut être fait que par des collectifs ou des organismes représantant le champagne
    Il faudrait réutiliser la succès story mise en place pour le Cognac ou faire comme font les grands chocolatier qui veulent attaquer le marché Chinois.
    Il y a d’ailleurs un lien entre ces produits et une synergie

    Y a t’il eu sur ce blog un article sur le marketing en Chine?
    Sinon voilà un bon sujet.

Ajouter un commentaire