La colère des Chinois de Shishou

On peut voir sur cette vidéo la colère des Chinois de Shishou.

Marketing Chine

Une centaine de policiers chinois reculent devant une foule en colère, s’enfuyant sous les jets de projectiles. La scène s’est déroulée samedi dans la ville de Shishou, (province du Hubei)

Cette vidéo a déjà fait le tour du monde. La colère de la population serait liée à la découverte, devant un hôtel de la ville, du cadavre du directeur du restaurant. La police a conclu à un suicide, mais la famille a noté des traces de coups à la tête. Alors des rumeurs ont commencé à se propager, selon lesquelles certains membres de la police et des représentations locales seraient actionnaires de cet hôtel.

Corruption?

(Source: Global Voices Online.)

La police aurait proposé de verser 3 500 euros a la famille s’il acceptait la version du suicide.Vendredi 19 juin la police a tenté d’emmener de force le corps du jeune homme, elle s’est retrouvée face a 2 000 personnes pour l’en empêcher. Les premiers affrontements ont eu lieu donc le vendredi, se transformant le samedi en bataille rangée, mobilisant jusqu’à 40 000 personnes.

source : rue89.com/chinatown

Le calme n’est toujours pas revenu, et plusieurs milliers de personnes étaient de nouveau réunies lundi devant l’hôtel.

Samedi matin, la police locale a coupé toutes les connexions Internet de la ville, dans l’espoir d’empêcher la propagation de l’information. Mais cela n’a pas empêché les images de se répandre grâce aux réseaux Sociaux (Twitter).

La corruption en Chine est de plus en plus contestée et le gouvernement va devoir réagir si il ne veut pas avoir affaire a ce nouveau genre d’incidents.

Olivier VEROT

Marketing Chine