La Chine est mondialement connue pour être le premier marche mondial a bien des égards. Plus gros émetteur de dioxyde de carbone, elle a selon Helon Wong membre de HSBC, tout de même su se positionner comme le leader des investissements « vert ».

Un développement comme celui de la Chine ne peut se faire sans sacrifice. Et malheureusement, une croissance à deux chiffres est rarement synonyme de développement durable. Toutefois, depuis quelques années maintenant, Pékin a investi plusieurs milliards dans les énergies vertes, mais aussi dans les véhicules électriques, infrastructures a faible émission de gaz a effet de serre, et a étudié un large éventail d’option en terme de développement financier plus « vert ».

 

1.    Les bases du développement durable en chine

La Chine travaille d’arrache-pied à améliorer ses efforts en termes de développement durable, dans le but de nettoyer son économie et a ainsi lance différentes initiatives pour lutter contre la pollution et le réchauffement climatique.

Beaucoup de solutions « verte » adaptes aux objectifs du gouvernement. En effet, la Chine espère développer un système d’économie de « valeur », en mettant un point d’honneur a faire évoluer les hautes technologies, les emploies hautement qualifie en rapport avec les industries locales, mais aussi a établir les bases d’une économie durable et plus respectueuse de l’environnement.

Mais encore, les nouvelles générations de citoyens chinois ne veulent pas participer a un développement économique pouvant porter atteinte a leur environnement. Ils sont de plus en plus concernés par les enjeux écologiques actuels et notamment les changements climatiques. En outre, savoir que Shanghai ou autres villes côtières pourraient se retrouver sous les eaux d’ici quelques années a susciter une vive réaction auprès de la population et certainement le moyen de pression attendu par le pays pour mettre en place de vrais actions.

2.    La Chine déclare la guerre a la pollution

Le plan d’action du gouvernement Chinois actuel est une véritable déclaration de guerre a la pollution. Et comme vous pouvez l’imaginer, un pays aussi puissant que la Chine en état de guerre n’est pas à prendre à la légère. Absolument tous les aspects du plan politique sont étroitement liés à l’intégration de l’environnement, que ce soit le plan économique, social, culturel, etc.

Quel plan pour la Chine ?

  • Baisser de 15% sa consommation énergétique globale par unité du PIB
  • Améliorer de 23% ses capacités de gestion des ressources en eau
  • Un nouveau seuil maximum de 5 milliards de tonne pour sa consommation énergique
  • Baisse de 18% de l’intensité de carbone
  • Augmentation de 15% des énergies vertes

 

3.    La Chine : premier producteur de panneaux solaire au monde

source CBN

La Chine travaille dur pour changer la situation actuelle, et les résultats sont d’ores et déjà visibles.

En 2016, le pays avait établi plus de 3 fois la capacité de production des Etats-Unis en termes d’énergie éolienne, avec une production globale correspondant a un tier de la production éolienne mondial. Mais encore, sa capacité en panneaux photovoltaïque a double la même année, faisant de la Chine le premier producteur mondial d’énergie solaire.

En termes de moyen de transport a faible émission de carbone, la Chine a déjà bâti près de 20,000 km de ligne de chemin de fer a grande vitesse, avec l’intention de porter se chiffre à 45,000km d’ici 2030.

Bien sûr, Rome ne s’est pas construite en un jour. Les choses prennent du temps. Et la Chine aura certainement besoin de quelques années pour purifier son environnement et vraiment devenir un pays propre ou plutôt, un pays « vert ».

Mais compte tenue de l’engagement politique de la Chine sur la scène internationale, par rapport aux différents enjeux du développement durable, il est clair que le pays est directement engagé dans la guerre a la pollution. Ils n’ont pas seulement la volonté mais aussi les moyens de tirer parti de la transition économique actuelle que traverse le pays pour réaliser encore d’important progrès « vert » au cours des prochaines années.

 

4.    Quelles opportunités à en tirer pour les entreprises étrangères ?

Nous savons tous que la chine est le plus grand marche au monde. Le premier foyer de consommation avec une population actuelle de 1.4 milliards d’individu. L’usine du monde !

Mais comment profiter de la situation ?

A la GMA, nous sommes des professionnels, mais des professionnels plutôt cool. Aussi, voici une liste de projet que vous pourriez développer en Chine, si l’ambition vous en dit.

Des projets à haute valeur ajoute, pour des individus a forte volonté.

  • Le plastique pollue nos océans… pourquoi ne pas commercialiser en chine des pailles biodégradable ? en vous focalisant sur les bars et fast-food chinois, vous serez assez occupe pour les dix prochaines années pour ne pas avoir le temps de compter l’argent que vous vous ferez.
  • En collectant et recyclant le plastique issu de nos océans, vous pourriez produire des vêtements, bouteilles, chaussures, etc. des tonnes de ressources à votre disposition vous attendent au large des côtes.
  • Avez-vous déjà pensé à développer une éco-city ? une ville proche de l’utopie ou notre mode de vie pourrait s’associer à un environnement pur et zen ? une ville ou les buildings seraient recouvert d’arbres ? ou la couleur dominante serait le vert ? Si la réponse est oui, n’hésitez plus. Et lancez-vous aussi vite que possible. ON A BESOIN DE VOUS ! (Et l’on peut aussi vous aider…)
  • etc.

La Chine est une terre d’opportunités. L’Amérique d’il y a 50 ans.

On vous donne l’état du marche, des projets à développer, et encore mieux… les moyens d’y arriver.

5.    Comment faire exactement ?

Après cette parfaite transition, voyons ensemble les bases pour développer votre projet, votre marque ou entreprise en Chine.

Premièrement, vous devez comprendre que vous ne pourrez rien faire en Chine si inconnue du grand publique. Être nouveau n’est pas un problème, mais ne pas avoir développer son image de marque ou sa réputation en est un. Pourquoi ? et bien comme vous devez le savoir, la Chine est considérée comme le pays du faux. L’on peut y trouver de fausse marque, de fausses entreprises, divers contrefaçons… a un point que tous les acteurs économiques chinois sont devenus très méfiant des gens avec qui ils coopèrent.

Imaginez penser travailler avec une société américaine, et en fin de compte il se révèle que cette fameuse société soit détenu par 3 mecs dans un garage au fin fond de la Chine… si, si. True story.

La Chine est un marche différent de tout ce que vous avez pu expérimenter avant. Et peu importe votre image de marque dans votre pays natale. Ça n’a aucune importance ici. Vous pourriez avoir 10 millions de followers sur Instagram, ça ne servirait à rien. Ils n’ont pas Instagram ici. Aussi, voila quelques conseilles qui vous aideront a réussir sur le marché chinois :

  • Soyez visible : faites un site web en chinois, c’est le minimum.
  • Travaillez votre réputation ! on ne le dira jamais assez. Vous pouvez utiliser des influenceurs chinois, les réseaux sociaux, la relations presse ou autre. Vous pourrez trouver diverses solutions adaptes à vos investissements. Mais faites-le.
  • Développer une image de marque adapte au marche et encore une fois, développez vous sur les reseaux sociaux chinois.
  • Le business c’est avant tout faire rentrer de l’argent. Il vous faudra donc ouvrir une Plateforme E-commerce : Tmall Global, XiaoHongShu, Douyin, Alibaba, etc. Ou peut être développer une société en Chine (WOFE). Mais quand on pense que 50% de l’E-commerce mondial se passe en Chine, et 99% du business chinois se fait Online… Ce serait bête de passer a cote.

De simple étapes qui feront la différence entre le succès de votre business ou une perte de temps et d’argent. Entre un développement fulgurant vers monde plus propre, ou un environnement pollue.

Pour toute questions liées au « green business », ou sur comment établir ou développer son affaire en Chine, n’hésitez pas à nous contacter.  Nous pouvons vous aider à y développer votre société, à en créer une nouvelle ou à trouver de potentiels investisseurs pour votre projet.

 

Nous sommes GMA. « The gentle Agency »…