Italie Chine sans conducteur

.

.

Une équipe d’ingénieurs avec un logiciel aura pour mission de conduire un monospace électrique départ l’Italie, arrivée la Chine, soit près à 13.000 km.

.italie chine

.

La vitesse ne sera pas inférieure à 60km / h.  Cette action est parrainée par la société VisLab, qui retransmet l’évènement sur son site web.  Ce challenge est un véritable test pour leur système d’intelligence artificielle. Une petite opération Marketing communication dans le monde pour faire la promo de ce que pourrait être la conduite de demain.

.

Leur voyage comprendra les routes encombrées de Moscou, les mauvaises conditions du désert de Gobi, les routes européennes etc….

La voiture n’est pas seulement conduite automatiquement, elle est aussi entièrement électrique. La voiture est équipée d’un ordinateur de très haute technologie et d’un équipement GPS, plus évidement des batteries. On a prévu 3 mois complet et l’arrivée est prévue en Octobre .

.

chinese accidentLa petite note d’humour, il n’y aura pas de passager sauf en Chine… la conduite des chinois comment dire assez typique ont forcé l’équipe à placer un ingénieur en siège passager. La technologie oui mais elle n’est pas capable de conduite en milieu « risqué », c’est à dire avec face aux taxis chinois. :mrgreen:

L’arrivée se fera dans le zhejiang.

.

Petit challenge insolite dont on ne parle peu mais que je trouve très intéressant.

.

.

source: chinese autoblog en Chinois

.

.

Olivier VEROT

Marketing Chine