Aujourd’hui Pascal Ren est à l’honneur dans Marketing Chine, et il nous présente son concept et sa vision de sa nouvelle plateforme, une sorte de Bon coin pour les chinois .

1- Pouvez vous expliquer votre concept ?

​Le site se lance dans un contexte d’accroissement des échanges entre la société chinoise/française et la diaspora chinoise de France. L’idée est de fournir un endroit où offres et besoins convergent, ce qui permets également de développer affaires et investissements.
Avenue d'asie

2- A qui s’adresse ce site ?

​Le site s’adresse aux personnes qui cherchent des débouchés pour leurs produits, des appartements, des fonds de commerces, des voitures d’occasions etc.​ Il permet de mettre en lien les publics sinophone et francophone.

pascal.ren3- Pouvez vous vous présenter , votre parcours d’entrepreneur …

Je suis arrivé en France en 1992 à 18 ans. J’ai vécu la plupart du temps au sein de la communauté chinoise de France, vivant de petits boulots. J’ai ensuite étudié le français à l’Association spécialisée dans les migrants chinois Pierre DuCerf, où j’ai été ensuite bénévole et animateur, puis président pendant un an.
Ensuite, j’ai travaillé deux ans à la Ville de Paris comme formateur en informatique pour les personnes agées. Cette expérience m’a réellement permis de m’intégrer à la société française.
Puis, comprenant le fort besoin d’information des chinois en France, j’ai créé le site huarenjie.com en 2006 avec mon meilleur ami Monsieur WANG Dingchan.
Cela ressemblait à une version chinoise du bon coin et cherchait à faciliter les échanges entre chinois vivant en France. huarenjie.com a évolué sans cesse. Un forum dynamique depuis 2010, des actualités, des services social network, des vidéo etc. Aujourd’hui, il est le premier site chinois en France et en Italie avec plus de 60 000 visiteurs par jour et 900 000 par mois.
C’est ainsi que, forts de cette réussite, nous lançons le site Avenue d’Asie cette année.

4- Quelles stratégies Marketing allez vous utiliser pour faire connaitre votre plateforme ? Sur quel public.

​Notre atout est notre implantation au sein des communautés chinoises en France et en Italie. Nous sommes le meilleur interlocuteur pour dialoguer et faire du commerce avec des chinois de France.
Les amis français cherchent aussi à accéder à notre service.
Les annonces sont gratuites et nous ne vivont que grâce à la publicité des annonceurs. Ce que nous cherchons, c’est à faire tâche d’huile.
 huaren

5- Pouvez vous nous donner des informations sur votre Business plan, quand pensez vous gagner de l’argent et comment ?

​Comme notre premier projet huarenjie.com, la logique pour un site de services d’informations est toujours le nombre utilisateurs et leurs dynamiques. Plus nous donnons offrons de services aux utilisateurs, plus ils utilisent notre site avec un effet positif, plus nous pouvons proposer des services payantes en premium.
Nous envisageons aussi des coopérations avec des partenaires en France, notamment ceux qui ont des intérêts avec le marché de la  diaspora chinoise de France et des chinois de Chine, les acteurs des secteurs de l’immobilier, du luxe, du tourisme par exemple.

6- Comment vous est venu cette idée ?

​Nous avions cette idée depuis longtemps, nous cherchions plutôt une bonne occasion pour démarrer ce projet. Ce qui nous a sans aucun doute aidé c’est la grande réussite de notre site huarenjie.com.​

7- Quelles sont les 3 qualités qu’il faut à un entrepreneur pour réussir en 2014 ?

L’école de commerce ​Cheung Kong en Chine créé par le milliardaire LI Ka-shing a une divise « Qushi, Mingdao, Youshu » (取势 明道 优术). Ca veut dire de comprendre le contexte et l’enjeu présent, choisir un bon chemin ou stratégie, et perfectionner notre métier. Je pense que ça peut être trois qualités importantes pour réussir, surtout à la période difficile actuelle. Le point de départ est d’avoir une bonne vision du scénario et du potentiel économique en France et plus loin.
youxiu

8- Quelles sont les 3 principaux problèmes que vous avez en ce moment, et comment comptez vous y faire face ?

Le principal problème est par quel moyen cibler les utilisateurs francophones de notre site. Nous pensons les approcher en trois etapes : en premier diffuser auprès des chinois de la deuxième génération, francophones par essence, puis s’adresser aux agences immobilières, enfin travailler avec les 10000 restaurants asiatiques afin de diffuser notre existence.

9- Quels sont les 3 défauts que vous ne supportez pas chez les français ? (et pouquoi)

​Les amis français sont souvent bien organisés. C’est un avantage, mais quelques fois il peut devenir un inconvénient. Une organisation trop rigide manque de flexibilité et elle sera difficile à adapter à un contexte instable.
Les français sont confiants, en eux comme en les autres, bien qu’ils soient aussi pessimistes quelques fois.
Par contre, j’ai souvent vu des entreprises françaises qui avaient du mal à s’intégrer en Chine, et dans la culture chinoise. Cela peut être lié à un excès de confiance dans les méthodes françaises.
 Enfin, pour les chinois, trop de formalité administratives et de procédures nuisent à la bonne organisation et communication.

10- Quelles sont les 3 qualités qui font que les chinois réussissent bien en Affaires ?

​Je pense que la réussite actuelle des chinois en affaires repose sur le contexte d’ouverture et des réformes à l’œuvre en Chine, une stratégie de pragmatisme, et une grande dévotion au travail.​ C’est ce que j’ai mentionné dessus, Mingshi, Qudao et Youshu !
Merci Pascal, good luck et si vous avez des questions n’hésitez pas à laisser un commentaire.