Que veut dire Brexit pour le peuple chinois ? Aperçu des réactions sur les réseaux sociaux …

Le Royaume-Uni fait la une des journaux depuis la semaine dernière après ce qu’il s’est passé avec le Brexit. Mais, qu’en pensent les chinois ? Etant l’une des plus grandes puissances économiques mondiales, la Chine, tout comme les États-Unis, peut-être être plus ou moins touchée par ces nouvelles.

Qu’est-ce-que le Brexit ?

brexit2

Avant que nous discutions de l’opinion de la population chinoise sur cette question, de quoi s’agit-il ?

Brexit, qui est la combinaison des mots anglais : “Britain” (Grande-Bretagne) et “exit” (sortie), se réfère à la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. Le Royaume-Uni a rejoint l’UE il y a environ 40 ans, en 1975, après que les britanniques aient voté OUI au référendum d’adhésion à l’UE.

Le jeudi 23 juin, David Cameron, alors premier ministre, proposa un référendum demandant aux citoyens si le Royaume-Uni devrait quitter l’Union européenne. Le taux de participation a dépassé toutes attentes en surpassant les élections générales de 1992 et en atteignant un taux de vote de près de 72 % soit 30 millions de personnes. Malheureusement pour lui et d’autres, ceux qui ont voté pour la sortie l’on remporté à 52 % contre 48 %.

Comme vous pouvez le voir sur l’image ci-dessous, le pourcentage dépend de la région. West Midlands, East Midlands et régions nord-est ont été celui qui a voté le plus pour l’existence de l’Union européenne, tandis que l’Ecosse, Londres et l’île du Nord a préféré rester dans l’Union européenne.

source: BBC.co.uk

source: BBC.co.uk

David Cameron démissionnera de son poste dès octobre 2016 et aura un nouveau successeur. Pour sortir de l’Union européenne, le Royaume-Uni devra invoquer l’article 50 du traité de Lisbonne. Ce processus prendra environ 2 ans avant le retrait complet du Royaume Uni.

Réactions sur les réseaux sociaux et sites en Chine

davidcameorn

Maintenant que vous en savez plus sur ce qu’est le Brexit et comment c’est arrivé, qu’en pense la population chinoise? Quels sont leurs avis et opinions à ce sujet ?

Le sujet  a fait le buzz en Chine en faisant les gros titres de plusieurs journaux et en étant l’une des tendances les plus populaires sur les réseaux sociaux. Un hashtag a même été créé sur Weibo, un des réseaux sociaux les plus utilisés en Chine avec plus 220 millions d’utilisateurs actifs, qui est, soit dit en passant, la plateforme de microblogging parfaite pour partager des idées et des opinions. Le hasthag signifie littéralement  « Le Referendum hors UE » (英国脱欧公投 ying guo tuo huo gong tou).

Comme vous pouvez le voir sur l’imprim écran ci-dessous, plus d’1 million de personnes ont lu des publications possédantce hashtag. Et même 2000 personnes s’y sont abonnés ! Un article portant sur la démission de David Cameron a été partagée plus de 6000 fois seulement 20 minutes après sa publication.

Capture-d’écran-2016-06-30-à-14.22.49-1024x304

Certains internautes chinois pensent que David Cameron a fait une erreur en autorisant le référendum. Il a non seulement sous-estimé la possibilité que le Royaume-Uni puisse quitter l’Union européenne, mais il doit aussi en payer le prix et démissionner de son poste. Une personne a commenté sur Weibo que si « Vous ne faites pas attention pendant une seconde, et avant que vous vous en rendiez compte, vous avez fait l’histoire ».

Pour d’autres, cela devait arriver et le Royaume-Uni ne sera pas le dernier à quitter l’Union européenne. En effet, il semble que les pays-bas puissent être les prochains à procéder à un référendum pour quitter l’UE. Un article écrit par le Wall street Journal chinois a été largement partagé et a attiré beaucoup d’attention.Certains internautes chinois ont même eu quelques « tendances discriminatoires » dans leurscommentaires (sûrement dû au manque de connaissances sur l’Union européenne et l’interculturel). Par exemple, l’un d’eux a déclaré que « l’immigration musulmane a grandement contribué aux pays quittant l’UE ». Bien que celui puissent être l’une des nombreuses raisons, c’est loin d’être la seule à prendre en compte. D’autres enjeux tels que l’immigration (toutes religions confondus de pays moins aisées de l’UE voire d’Afrique) ainsi que le côté financier ont conduit à certaines tensions au sein du Royaume-Uni.

Quel est l’impact de Brexit sur la Chine ?

crossborder-China

Selon West Strait Morning Post, un journal local chinois, Brexit est en réalité une bonne nouvelle pour les voyageurs chinois. Le Royaume-Uni ainsi que les Etats-Unis sont une des destinations les plus recherchées par les étudiants chinois qui cherchent à étudier à l’étranger. Cela leur profitera étant donné que le livre sterling fait actuellement face à une forte dévaluation. Quant au commerce international, cela ne devrait pas réellement affecter les relations commerciales.

Une autre chose à noter est le fait que les touristes chinois sont parmi les visiteurs les plus “lucratifs” pour le marché du tourisme britannique.  Avec la dévaluation de la livre, c’est en fait une bonne occasion tant pour le marché du tourisme britannique que pour les voyageurs chinois qui pourront profiter de prix moins cher pour les même produits (grâce au taux de change).

fortun

Sur la partie occidentale, le magazine américain Fortune, a déclaré dans l’un de ses articles que « Même si le Royaume-Uni, qui a eu $ 78,5 milliards de commerce bilatéral avec la Chine en 2015, n’est pas parmi les principaux partenaires commerciaux de la Chine, Brexit pourrait avoir un impact sur les résultats des futures exportations de la Chine. » Toutefois, ils précisent dans le même article que Brexit pourrait en réalité être bénéfique pour l’économie chinoise. Comme vous le savez peut-être déjà, le principal concurrent de la Chine sont les États-Unis. Une UE forte et unifié correspond à un partenaire potentiel des États-Unis. Plus l’Union européenne est divisée, le mieux cela pourrait être pour la puissance globale de la Chine.

En bref, la question Brexit a plus d’impact sur les britanniques et européens que les chinois. Pas seulement à cause de la distance, mais surtout la relation limitée avec le Royaume-Uni. Brexit va fait le buzz sur les réseaux sociaux chinois car cela représente pour les chinois la représentation réelle d’un « échec » du système démocratique et du populisme.

En savoir plus:

  1. Uniqlo triple son nombre de fans en Chine
  2. Comment générer des leads pour les agences de voyage sur le marché chinois
  3. L’industrie du Smartphone en Chine a pollué un lac entier
  4. PPC sur Baidu : Le Gong a sonné !
  5. L’éducation Made in China
  6. Marques étangères en Chine