Même les grandes entreprises peuvent échouer à s’exporter en Chine, en plus des lois ou des facteurs de concurrence, c’est principalement parce qu’ils ne parviennent pas à s’adapter à la nouvelle ère du digital et du ecommerce chinois. (outre les Problèmes politiques des Google, Facebook etc) 

1. Le marché chinois est toujours ouvert aux nouveaux players

Le président chinois Xi Jinping a prononcé un discours passionné au Forum économique mondial de Davos début janvier. Il voulait surtout défendre la mondialisation et a promis d’améliorer l’accès au marché pour les entreprises étrangères. Cela a rassuré les investisseurs étrangers et de ressentir le sentiment que la Chine a à cœur de continuer de respecter fermement les politiques d’ouverture de Deng Xiaoping dans les années 1980.

2. Mais plusieurs entreprises étrangères quittent la Chine

De nombreuses grandes entreprises ont récemment quitté les réseaux de distribution Chinois.
Seagate, le plus grand fabricant mondial de disques durs, a fermé son usine à Suzhou près de Shanghai en janvier 2017. Cela a entraîné la perte de 2 000 emplois et a fait resurgir les craintes que le pays devienne de plus en plus hostile envers les entreprises étrangères sur le marché chinois.
Panasonic a arrêté toute sa fabrication de téléviseurs dans le pays en 2015 après 37 ans d’exploitation en Chine.

Le distributeur haut de gamme britannique Marks & Spencer a annoncé qu’il fermait toutes ses magasins de Chine et nous pouvons également ajouter Metro AG, Home Depot, etc. à cette tendance.

La plupart de ces entreprises ont attribué leur échec au régime de taxes du pays très élevé, à la hausse des coûts de main-d’œuvre et de la forte concurrence des entreprises locales.

3. Quelles ont été leurs erreurs ?

Bien sûr, la concurrence est devenue de plus en plus ardu, le gouvernement chinois est de plus en plus strict en termes d’aides financières et peu clair sur les régulations. Keith Pogson, un partenaire d’Ernst & Young confie : « Nous voyons de plus en plus d’entreprises chinoises rencontrées un franc succès dans d’autres pays, et cela ajoute bien évidemment, beaucoup de pression aux entreprises étrangères.

Cependant, en septembre dernier, Shen Danyang, le porte-parole du ministère chinois du commerce, a déclaré que certaines entreprises étrangères ne veulent uniquement faire de « l’argent rapide » et sont devenues dépendantes des politiques gouvernementales en Chine.

La plus grosse erreur que ces entreprises puissent faire en général, est de vouloir uniquement de l’argent rapidement avant d’agir rapidement. Certaines d’entre elles ignorent également les différences entre la Chine et leur pays et veulent imposer leur modèle aux consommateurs chinois. Si vous voulez réussir en Chine, vous avez besoin de comprendre ce marché.

Un exemple très célèbre est celui de Best Buy sortit de Chine en 2011. L’entreprise avait ouvert 9 magasins dans le pays. Même si la demande d’appareils électriques est forte en Chine, Best Buy n’a pas réussi à adapter son modèle pour plusieurs raisons :

– La tarification : L’entreprise n’a pas pris en considération l’extrême sensibilité au prix dont font preuve les chinois. Ses magasins concurrents vendaient les mêmes produits à un prix bien plus bas.

– Services de mauvaises qualités : Les employés Best Buy n’ont pas été assez entraînés. De plus, l’entreprise n’offrait pas assez de services annexes, supplémentaires à ses clients ce qui n’a pas amélioré la satisfaction des consommateurs.

– Un manque de digitalisation : L’entreprise n’a pas considéré le phénomène appelé « showroom ». Les Chinois ont pour habitude d’essayer les produits dans les magasins, demander des informations et de garder les références des produits pour les acheter en ligne. Cela nous amène à notre prochain point.

4. La solution : la Communication Online est la clé de tout succès en Chine

Pour Éduquer les consommateurs

Les consommateurs chinois sont de plus en plus éduqués. Ils comparent tous les prix et connaissent tous les plateformes online. Ils calculent les opportunités en termes de prix pour acheter en Chine (sur des plateformes comme Taobao ou Tmall) ou profiter d’un yuan et acheter à l’étranger. Les entreprises étrangères doivent toujours améliorer leurs offres, services et contenus dans l’objectif de satisfaire cette demande consommateurs.

Pour travailler sa notorité éet son Branding

Les chinois achètent les marques pour ces deux raisons, car elles représentent une certaine qualité et car elles leurs permettent de les montrer à leurs amis si ces dites marques ont une bonne réputation.
La E-réputation est un facteur important en Chine et doit être développée à travers les médias sociaux chinois tels que Weibo ou Wechat. Les chinois passent également beaucoup de temps sur les forums pour obtenir des informations sur les produits qu’ils souhaitent acheter. Lire aussi la Communication des marques en Chine. 

Tout va très vite en Chine…

L’e-commerce est comme le feu en Chine, tout va et se propage très vite. Que ce soit sur les réseaux sociaux (Wechat, Weibo…) ou sur les plateformes, les nouvelles tendances du e-commerce forment un avenir important pour développer les ventes, où, la rapidité est plus que nécessaire. Le M-commerce est très important dans le pays et ne ralentit pas.

Les marques étrangères doivent comprendre que la Chine est un pays où vous pouvez vendre pour 1,2 millions de yuan un sac Givenchy en seulement 12 minutes grâce à la plateforme Wechat et aux leaders d’opinions. La Chine est un pays où une application de M-commerce peut vendre tout son stock même avant son ouverture ou un pays dans lequel une entreprise comme Mobike peut être connue et utilisée dans toute la Chine en une seule semaine.

Agir rapidement

Les entreprises étrangères doivent agir rapidement, c’est une nécessité. Le business en Chine est réalisé en partie par sa rapidité et sa flexibilité. Ce n’est donc pas le plus gros poisson qui survit mais celui qui sera le plus rapide et celui qui arrivera le plus à s’adapter.

VOUS AVEZ UN PROJET A METTRE EN PLACE EN CHINE ?

Nous sommes une agence spécialisée dans le marketing digital et qui peut faciliter votre croissance sur ce marché lucratif qu’est la Chine. Nous pouvons devenir votre partenaire sur le terrain pour vous représenter et développer votre activité.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter.