Google VS Chine round 3

.

.google fight

.

Round 1: On se rappelle tous que Google qui il y a 3 mois annonçait fièrement combattre la censure en Chine et quitter le pays…

.

Round 2: puis Google avait pas vraiment quitté le pays mais avait rerouté les internautes vers son site de Hong Kong, google.com.hk, maintenant après réflexion super Google souhaite revenir en Chine pour ne pas perdre sa licence.

.

Voici une introduction par cette vidéo débat en France, qui montre bien la pensée française dans cette affaire.(via)

.

.

Google aurait il fait une bêtise?

.

Le vice-président David Drummond avait tenté un gros coup de bluff, et maintenant il souhaite voir sa licence renouvelée.

« Si nous continuons à rediriger les utilisateurs, notre licence ICP (Internet content provider) ne sera pas renouvelée (…) Sans cette licence ICP, nous ne pouvons pas opérer un site commercial comme Google.cn »

.

La Chine est le plus grand marché mondial de l’internet, et on se demandait tous comment google pouvait mettre une croix dessus, malgree que les dirigeants du groupe se disent excédé par la censure et les cyberattaques.

.

Bien que la redirection n’est pas changée la censure du moteur de recherche (précisons le), ce coup de Comm, cette opération buzz avait été jugé inacceptable par le gouvernement chinois, qui a le contrôle total ou presque de l’internet.

.

Round 3: Google a cédé face à la Chine.

.

Le gouvernement chinois donnera une réponse prochainement au groupe américain Google sur le renouvellement de sa licence d’exploitation en Chine.

.

google.hkLa licence d’exploitation de Google en Chine a expiré mercredi.

.

Un responsable chinois de l’administration chargé de l’internet a affirmé que la demande de renouvellement avait été soumise tardivement et que les agences concernées « prenaient le temps de passer les procédures en revue ».

Juste avant l’expiration de sa licence, Google avait annoncé une modification de son algorithme pour satisfaire les exigences des autorités chinoises.

.

Les internautes se rendant sur son site chinois Google.cn ne sont donc plus automatiquement dirigés sur son site hong-kongais, mais tombe sur un google.cn simplifié.

.

google chineGoogle revient

.

Google Chine a promis de respecter les lois chinoises et a  fait cette déclaration dans une lettre de demande de renouvellement de la licence d’opération de Google.

.

La déclaration stipule que toute organisation ou tout individu n’a pas le droit d’utiliser Internet pour propager du contenu qui tenterait de déstabiliser le pouvoir d’Etat, de saper la sécurité nationale, d’enfreindre la réputation et les intérêts nationaux, d’inciter à la haine ethnique, de transmettre des images pornographiques et d’inciter à la violence

.

Guxiang (l’opérateur de Google.cn) a soumis une demande au ministère chinois de l’Industrie des Technologies de l’Information pour renouveler sa licence qui lui permet d’être fournisseur de services internet en Chine. Cette entité a également déclaré qu’elle s’assurerait qu’aucun contenu illégal ne sera fourni par elle comme le stipule la 57ème déclaration des réglementations chinoises concernant les télécommunications. .

Guxiang a de plus promis que tout le contenu qu’il fournit est sous la supervision des régulateurs du gouvernement.

.

D’après un officiel du ministère de l’Industrie des Technologies de l’Information, la demande de licence de Guxiang est tardive mais les agences gouvernementales concernées examinent le dossier.

.

Google combattant de la liberté et de la censure ou simple manipulateur ?

.

.

Olivier VEROT

Marketing Chine