Google fait l’actualité mais la Chine reste inflexible

.

.

Les autorités chinoises ne montrent aucun signe d’infléchissement de sa politique de contrôle sur internet malgré la menace de Google de se retirer de Chine.

Dans un communiqué mis en ligne, le Bureau de l’information du Conseil d’Etat chinois met en garde contre la pornographie, les cyberattaques, les fausses informations et les rumeurs, estimant que le gouvernement et les médias en ligne possèdent une responsabilité dans la formation de l’opinion publique.

.

« Notre pays est à un stade crucial de réforme et de développement et c’est une période de conflits sociaux sensibles », a dit Wang Chen, ministre du Bureau de l’information. « Diriger l’opinion sur internet de façon appropriée est une mesure essentielle pour protéger la sécurité de l’information sur internet. »

.

.

Hier matin, en lisant un mail d’un ami, je pensais détenir une actualité insolite qui n’était pas encore parue.

Et bien en fait, quelques heures plus tard, toute la toile ne parlait que de cela! Google lance un ultimatum à la Chine.

.

Et bien après une prémière vague de news et de suppositions voici une deuxième.Hier wikio comptabilisait pas moins de 101 articles de presse et 41 articles sur des blogs…

Google actualité compte aujourd’hui 441 articles parlant de google et la Chine….Personnellement je n’ai jamais vu cela !

.

Il doit falloir remonter aux JO de pékin pour avoir autant d’attention de la presse.

.

Je vais d’abord voir tous les points de vue.

Les bloggers sur la Chine

  • Le blog de woodsb analyse et décortique l’annonce de google, puis donne une analyse. Il a fait la Une de paperblog… Bravo woodsb , mais dommage Paperblog se garde toutes ses visites. Ils ont rajouté une superbe photo qui n’apparait pas sur la version originale de son blog.

google-va-quitter-chine

.

  • Flo a fait un article qu’elle a intitulé pirates, où elle parle du piratage de Baidu et notamment de la réaction des internautes chinois qui enterrent déjà Google…

.

  • Un autre blog chinois, que j’essaye de comprendre. Kenengba, a lui aussi fait un article sur google qui montre la version chinoise parle de ce qui apparait sur la requête tiananmen et aussi de la réaction de Kai Fu Li, l’ex PDG de google China qui a démissionné et qui a balancé une phrase sur son twitter comme quoi un capitaine sait quand son bateau va sombrer… En Chine, cela fait polémique.

nouveaux résultats chine google

.

Dans la blogosphère française, c’est un mouvement d’euphorie, la lutte contre la censure google devient limite un héros.

  • Marianne2 par exemple. Google refuse de vendre son âme au diable.

.

Certains journaux racontent que les internautes chinois défendent Google.

« Ce n’est pas Google qui se retire de Chine, c’est la Chine qui se retire du monde »

« Si Google se retire, je le suivrai, quitte à utiliser toute la journée un « proxy » « ,

« Je demande instamment à Google de rester, le gouvernement est vraiment trop écrasant »

« Je ne suis pas un adorateur de l’étranger et j’aime profondément mon pays, mais le gouvernement ne doit pas exagérer! » et le meilleur »comment les intellectuels vont rechercher de l’information si Google disparaît de Chine »

.

J’ai cherché sur les forums chinois mais je n’ai pas eu cette chance de trouver autant de commentaires élogieux. Moi c’était plutôt, Google bluff, Google défie la Chine mais on ne se laissera pas faire… La Chine ne cédera plus devant les yangguizi, (les diables d’étrangers)…

.

Les journaux boursiers et économique s’interrogent

Comment Google peut il quitter le plus grand et le plus prometteur marché du monde? Certains actionnaires sont même virulents, « si google ne souhaite pas faire de profit qu’ils nous le disent directement qu’on se retire au plus vite ! »

.

Côté Chine, on annonce que Google sauve la Face avec ce départ. Ils sous entendraient que Google a perdu sa bataille en Chine, et n’est pas très rentable donc ils trouvent un prétexe pour partir e Chine la tête haute.

.

Yahoo défend Google, mais n’annonce pas son départ de Chine.

.

Alors le grand débat, maintenant que la Chine a été inflexible… Google va t il vraiment dire non au plus grand marché du monde?

.

.

Olivier VEROT

Marketing Chine